MENU ZINFOS
International

Australie : Réouverture du camp de rétention de réfugiés sur l’île Christmas


Fermée en octobre de l’année dernière, le très controversé camp de rétention de réfugiés de l’île Christmas pourrait rouvrir ses portes dans les jours qui viennent. C’est ce qu’a annoncé le Premier ministre Australien Scott Morrison hier, après une défaite historique de son parti au parlement.

Par - Publié le Jeudi 14 Février 2019 à 23:01 | Lu 1475 fois

Photo : AAP
Photo : AAP
Depuis 2013 l’Australie applique une politique de tolérance zéro à l’égard des arrivées clandestines de demandeurs d’asile. Les bateaux sont interceptés en mer, et leurs équipages automatiquement renvoyés vers des camps de rétention, situés sur les petites île de Manu, Nauru et jusqu’en octobre dernier, Christmas.
 
Une politique qui a valu à l’Australie les foudres des organisations de défense des droits de l’homme, alors que le pays fait face à une pénurie de main d’oeuvre dans plusieurs secteurs économiques, et notamment le secteur agricole, et refuse pour autant de venir en aide aux populations les plus démunies.
 
D’autant que les réfugiés sont souvent maintenus durant plusieurs années dans ces camps aux conditions de vie très difficiles, sans jamais savoir quand ils pourront en sortir. Car même si leur demande d’asile est jugée légitime, ils n’auront jamais le droit d’accéder au territoire australien. D’une certaine façon, ils attendant pendant des années, dans ce qui ressemble beaucoup à une prison, pour rien.
 
Un système de détention indéfinie qui fait des ravages psychologiques chez les demandeurs d’asile et notamment les enfants : plusieurs tentatives de suicide sont enregistrées chaque jour chez des mineurs, ainsi que des actes d’automutilation et des crises psychotiques.
 
Le camp de rétention de l’île Christmas avait été fermé en octobre et pourrait donc rouvrir ses portes comme l’a annoncé hier le Premier ministre australien Scott Morison. Ouvert en 2008, le camp a depuis été le théâtre de suicides, d’acte d’automutilations et d’émeutes.
 
Canberra justifie cette politique par la nécessité de lutter contre les gangs de passeurs et pour dissuader les demandeurs d’asile de tenter la traversée vers le pays des kangourous.


Charlotte Molina
Poseuse de questions qui fâchent, j’aimerais pouvoir arrêter la musique qui joue constamment dans... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Modeste le 15/02/2019 08:14

ben cela fera réfléchir beaucoup avant de s'aventurer en mer sur une coque de noix.....c'est pour cela qu'ils viennent tous à la Réunion....même s'ils ont un retour en avion......!

2.Posté par li même ça le 15/02/2019 06:39

en Australie on ne badine pas avec les migrants. et pourtant c'est un pays de migrants. prenons exemple svp

3.Posté par philip le 15/02/2019 07:35

On est bien ici en Australie. Vous faites quoi avec votre article là, vous voulez nous donner des leçons dans la gestion de l'immigration clandestine ? C'est à mourir de rire...

4.Posté par klod le 16/02/2019 15:27

qu'en pensent les aborigènes , les natifs australiens ............. ?

5.Posté par philip le 17/02/2019 00:01

A " Klod " les aborigènes, ce sont eux les gardiens là bas en majorité. Tu peux vérifier, ca t'en bouche un coin hein? Ben oui, t'as perdu encore une fois l'occasion de te taire.

6.Posté par klod le 17/02/2019 09:20

ha bon le "philiip" , et alors ? le "philip" en conclue betement qu'ils sont d'accord parce que gardien ?

7.Posté par @ klod le 17/02/2019 17:32 (depuis mobile)

Justement, les invasions ils connaissent, ils ont déjà été colonisés !
Ils n'ont certainement pas envie d'être colonisés de nouveau par des plus "sauvages" encore...

8.Posté par Germinal le 19/02/2019 17:15

Ah bonne idée il faudrait pouvoir faire la même chose avec tous les étrangers
en situation irrégulière et toute la racaille qu'on entasse dans les ghettos.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes