International

Augmentation des prix des carburants: Le gouvernement haïtien fait marche arrière après une flambée de violence

Dimanche 8 Juillet 2018 - 12:09

Photo Twitter @haitiinfos1804
Photo Twitter @haitiinfos1804
Le Premier ministre haïtien a finalement fait marche arrière. Après l’annonce vendredi de la hausse des produits pétroliers, Port au Prince avait connu une flambée de violence. Un policier a été lynché et tué dans une bagarre, relate la presse nationale. Des supermarchés ont été pillés et des véhicules incendiés principalement dans les quartiers les plus favorisés de la ville. Des mouvements de colère ont également été signalés dans plusieurs communes.
Au moins sept personnes seraient décédées lors de ces vagues de protestation, selon RTL Info. 

Le  gouvernement prévoyait une augmentation des prix de l’essence de 33 %, du diesel de 47% et de kérosène à 51% pour samedi minuit après avoir subventionné ces dernières années les carburants. Une mesure impopulaire dans un pays où 78% de la population vit sous le seuil de pauvreté. 

La suspension de la mesure "jusqu'à nouvel ordre" a été annoncée via Twitter par le Premier ministre, Jack Guy Lafontant.

NP
Lu 512 fois



1.Posté par A m"diter le 08/07/2018 13:53

bien voilà qui ferait réfléchir le président des riches...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >