MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Audrey Belim: Quand les propos de la droite sociale conduisent au mensonge et à la démagogie


- Publié le Vendredi 3 Octobre 2014 à 11:27 | Lu 538 fois

La droite sociale, à travers la voix d’une élue de l’opposition, justifie la violence par des promesses non tenues. 
 
Des propos irresponsables et démagogues lorsque l’on sait que le problème du chômage à la Réunion est un cancer auquel nous sommes confrontés depuis trop d’années. Et les enjeux sur ce sujet sont trop importants pour justifier les tensions de cette manière mesquine. 
 
Ce procès d’intention concernant des promesses qui n’auraient pas été tenues est particulièrement mal venu. Lorsque la droite sociale, en la personne de la présidente du Conseil Général, a, sans état d’âme, licencié 1000 salariés de l’ARAST en 2009 : 1000 familles dépouillées de leur dignité se sont retrouvées du jour au lendemain au Pôle Emploi à cause d’une promesse non tenue. Et pourtant à cette époque, à la Réunion, le chômage était déjà à son plus haut niveau. Je rappelle encore à cette jeune conseillère qui nous donne des leçons, le bilan de la droite en matière de chômage : entre 2007 et 2012, le nombre de demandeurs d’emploi est 72 100 à 129 600 à la Réunion– chez les moins de 25 ans, de 14 000 à 21 400 demandeurs d’emplois.
 
La stratégie de la critique systématique et gratuite ne fait pas avancer le débat et nous devons tous nous remettre en cause. 
 
Oui ! La lutte contre le chômage est un combat difficile et complexe de par son aspect massif et structurel, et nous devons tous, Etat, collectivités et acteurs économiques, nous mobiliser pour faire baisser le taux de chômage. Depuis 2012, c’est un défi que la nouvelle majorité de gauche tente de relever. Un combat sans relâche que les élus socialistes de notre Département, et notamment le maire Gilbert Annette, mènent quotidiennement. 
 
Le président Hollande en a fait son cheval de bataille. A la Réunion, si la courbe ne s’est pas inversée durablement, elle s’est du moins stabilisée, et les chiffres publiés aujourd’hui montrent que nous pouvons garder espoir. Mais malgré cette stabilisation, beaucoup reste à faire.  
 
Oui ! Nous avons besoin d’un secteur marchand dynamique et fort qui investit pour créer de l’emploi. C’est le sens des aides accordées aux entreprises dans le pacte de responsabilité. 
 
Oui ! Nous avons besoin aussi d’un secteur de l’économie sociale et solidaire plus développé pour soutenir le secteur marchand. 
 
Et oui ! Nous avons besoin enfin d’un traitement social du chômage à la hauteur des défis que nous devons relever. C’est le sens des contrats aidés qui viennent soutenir les chômeurs bénéficiaires du RSA. 
 
C’est le sens de la demande de Gilbert Annette, qui est de créer 40 000 emplois aidés pour soulager la détresse sociale en attendant le redémarrage de la croissance. 
 
Mais cela suppose de lever un frein : le reste à charge (résiduel) qui nous empêche de consommer pleinement l’enveloppe qui nous a été attribuée. Et nos députés socialistes travaillent à trouver des solutions pour que nous sortions des politiques stériles. Il y va de la cohésion sociale. Les socialistes ont toujours été à l’initiative pour lutter contre la pauvreté et la précarité : le RMI, la CMU, les emplois jeunes, la garantie jeune, les emplois d’avenir, les contrats aidés, les contrats de génération. Et il faut aujourd’hui, avec un minimum d’objectivité, reconnaître à la gauche, donc aux socialistes,  dans l’exercice du pouvoir, un grand nombre d’avancées sur ce sujet.
 
Audrey BELIM
Conseillère municipale socialiste chargée du Chaudron




1.Posté par BLABLA! le 03/10/2014 13:10 (depuis mobile)

Que du vent ! Paroles,paroles et paroles, toujours des belles paroles ! Décidément les socialistes péi ne changeront jamais ! Si vous aviez mené une politique audacieuse sur le thème de l''''emploi et en disant la vérité aux français, comment cela se fait-il que les socialistes au pouvoir ont été massivement battus par le peuple -ce peuple qui souffre et qui s''''est senti trahi par les belles paroles - aux élections municipales, européennes et sénatoriales où la droite préside désormais une des deux chambres du parlement ?
En attendant la bérézina annoncée des cantonales et régionales, avec en point d''''orgue l''''élimination du candidat socialiste dès le 1er tour à la présidentielle de 2017 ....
C''''est cela qui est historique : la défiance du peuple , des "SANS-DENTS" face au roi Hollande sourd,muet,incompétent et irresponsable...un 2ème "14 juillet 1789" se prépare.... Les masses populaires sont révoltés contre vous, personne ne vous dira merci à l''''exception de marine le Pen, dont vous aurez facilité l''''élection en 2017.

2.Posté par Edgard Faure le 03/10/2014 15:15

Socialistes honte à vous ! Démission !

3.Posté par Oté le 03/10/2014 15:20

non mais chez les socialistes on nous prend vraiment pour des débiles. l'ARAST était une association largement déficitaire dans laquelle le conseil général a donné, beaucoup donné et c'est avec l'accord de la majorité départementale ( dont le PS) qu'il a été décidé de ne plus cautionner les dérives gestionnaires de cette association.

Autre points, on nous dit que le chômage baisse en aout, mais tout le monde sait et en premier lieu les statisticiens que le mois d'aout est un mois peu fiable au niveau statistique et qu'il faut regarder la tendance et vous ne ferez croire à personne que la tendance est la baisse, madame BEllim.

vous ne supportez pas la critique et vous vous cachez derrière des phrases toute faites, mais le chômage ne baisse pas, la croissance est à son plus faible niveau et vous êtes aux commandes depuis plus de 2 ans. Vous pouvez faire toutes les incantations possibles et inimaginables mais vos actes trahissent votre médiocrité. vous n'avez aucune solution pour relancer la croissance et donc l'emploi. vous avez un traitement fictif et d'urgence en annonçant 40 000 emplois aidés non financé. Avec Madame Belim et Mr Annette c'est le mensonge maintenant !

4.Posté par zorro le 06/10/2014 22:38

Madame
Êtes vous réellement l'auteur de cette lettre.

Sinon, quel est le nom de votre petit nègre (sans connotation raciste)
Un grand merci

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes