Société

Aucune ville réunionnaise dans la liste des 10 "territoires zéro chômage" dévoilée par le gouvernement

Mardi 22 Novembre 2016 - 14:48

La liste des 10 "territoires zéro chômage de longue durée" a été arrêtée lundi par le ministère du Travail. Ce dispositif vise à tester durant cinq ans l’embauche en CDI de personnes au chômage depuis plus d’un an dans des entreprises de l'économie sociale et solidaire financées par l'Etat et les collectivités. Surprise, aucune ville de La Réunion, pourtant le territoire français avec le plus fort taux de chômage, ne se trouve pas dans cette liste…
 
Pour rappel, ces personnes seront payées au Smic.
 
Les territoires retenus dans cette liste sont Colombelles (Calvados), Colombey-les-Belles (Meurthe-et-Moselle), Jouques (Bouches-du-Rhône), Mauléon (Deux-Sèvres), la Métropole de Lille, la communauté de communes Nièvre et Forêt (Nièvre), le XIIIe arrondissement de Paris, Pipriac (Ille-et-Vilaine), Thiers (Puy-de-Dôme) et Villeurbanne quartier Saint-Jean (Rhône).
 
Dans un communiqué, la ministre du Travail, Myriam El Khomri, a indiqué que "l’expérimentation qui s'engage est novatrice, ambitieuse et porteuse d'espoir pour les territoires aujourd'hui concernés, comme pour ceux qui pourront à terme en bénéficier".
 
Pour les territoires non-retenus dans cette liste, une association a été créée, baptisée "Territoires zéro chômeur de longue durée".

Cette association, présidée par le député PS Laurent Grandguillaume, à l'origine de la proposition de loi, doit "préparer les territoires aujourd'hui non retenus pour une seconde phase ouverte à tous les territoires volontaires si l'expérimentation est concluante".

Un espoir subsiste donc pour La Réunion, mais pour Jean-Hugues Ratenon, de Rezistans’égalité 974, "il est dommage que les élus réunionnais ne soient pas assez mobilisés pour porter le projet réunionnais". "Avec Rézistans’Égalité 974, nous avons rencontré le sous-préfet de Saint-Pierre, qui était favorable à notre initiative d'inciter les élus et les collectivités à inscrire des communes réunionnaises dans ce dispositif. Un appel avait été lancé aux élus locaux, mais seul le maire du Port y a répondu favorablement…", déplore Jean-Hugues Ratenon.
 
Il termine : "On se rend également compte que notre demande n’a pas été soutenue, notamment par les grandes collectivités locales…Nous, à Rézistans’Égalité 974, nous avons fait notre travail d’alerte et nous continuerons à la faire. Ce dispositif, voté par l’ensemble des sénateurs et des députés de tout bord politique, n’a pas su rassembler à La Réunion. À un moment, c’est trop facile de taper sur le gouvernement, c’est à nous Réunionnais d’exprimer notre souffrance".
 
Lu 6159 fois



1.Posté par Fidol Castre le 22/11/2016 15:47

Tant mieux parce qu'à moins de les faire passer de vie à trépas au Famas, je ne vois pas comment l'Etat Socialaud compte supprimer les chômeurs. En tout cas, ce n'est pas avec leur idéologie gauchiasse qu'ils y arriveront.

2.Posté par yab le 22/11/2016 15:47

Avant de mettre en place ce dispositif, il faudrait d'abord créer " Zéro caniard dans la ville" pour inciter les employeurs à embaucher des personnes qui veulent TRAVAILLER et pas seulement avoir le salaire à la fin du mois

3.Posté par Michel le 22/11/2016 16:16 (depuis mobile)

Retenon allez tir un feuille dont. Puisque tu as vu le sous préfet le maire de port été pour , pourquoi se gouvernement de casse sociale que ou la soutenu la pas écoute à zot. Ou sa y lé bello, annettes, lo ministre bareigts . Faut savoir la fermer

4.Posté par PATRICK CEVENNES le 22/11/2016 16:27

fukcd473
Ben Zan Luk, appelle Erika ! Allo, allo quoi ? Mdr !

5.Posté par 1portois le 22/11/2016 16:54

A quoi ça sert d'avoir 4 députés et un ministre réunionais? A que dalle.
Vivement l'année prochaine qu'on balance toute cette badne de nuls aux oubliettes.

6.Posté par Jeff le 22/11/2016 16:55 (depuis mobile)

C est bien la preuve que notre Didier robert national se fout complètement des chômeurs il n a demandé aucun contrat par calcul politique et dire que tant de gens votent pour lui en échange d un petit bon avion et ordinateur inutiles.....

7.Posté par La vérité vraie... le 22/11/2016 17:42

Quand on vous dit qu'ils n'ont rien a foutre des DROMS !

8.Posté par cmoin le 22/11/2016 18:00

Et alors?C'est le cas de pleins d'autres départements!

9.Posté par jean claude payet le 22/11/2016 18:08

a bon y a des chomeurs a la reun?euh es que etre chomeur et juste envie de toucher son pecul a la fin du mois sans rien glander ferait qu"on ne rentre pas dans le 0 chomage ben oui parce que faut aussi vouloir bosser sa aide.....vous voyez....

10.Posté par Zbob le 22/11/2016 18:29

Si notre grand président de région avait su défendre le dossier au lieu de tergiverser sur son candidat préfèré .....mais bon, il a d'autres chats à fouetter....

11.Posté par Jose le 22/11/2016 19:31

Quel scoop!
Et le contraire eut été étonnant !

12.Posté par crelon le 22/11/2016 19:55

ils ont du se dire que les chomeurs réyonés étaient pas vraiment motivés par le travail !

13.Posté par cmoin le 22/11/2016 20:28

Ici on ne veut pas travailler!

14.Posté par Grangaga le 23/11/2016 00:18 (depuis mobile)

Mwin té y krwa Margie la v''nu ins''kri a li po in poss''....miniss'' la frankofoni, avan ....lo MonDieuSeigneur François III y siprimm'' toutt'' la fonk''syion piblik'' é y rouv'' son... Rwayiom'' èk'' nott'' promié damm''...Rènn'' d''anglétèrr''.

15.Posté par hardcore le 23/11/2016 07:32 (depuis mobile)

Commençons par l'operation zero makro, zero clientelisme, zero ccir, zero esclavagiste.

Le reste suivra.

Zero etat de droit en revanche on y est.

16.Posté par Lora le 23/11/2016 07:36

La Région prévoit quoi pour amener les demandeurs d'emploi vers une filiére numérique ?
Pas trop tard pour prendre connaissance des dispositifs République numérique et Ecoles numériques.

17.Posté par Jean-Dimitri Cadet le 23/11/2016 08:23

de toute façon la plupart des gens mtn préfere rester chez eux gratter leur boyo je suis desolé de le dire mais c'est la stricte vérité moi meme habitant de petite ile ma petile ville connais bien le chomage j'ai juste juste eu mon brevet mais j'ai quand meme trouver du traville a la civis ma femme lucie aussi travaille a mes coter donc quad on veut du trvaille on en trouve bouger c'est tout ! Cordialement Jean Cadet Dimitri un habitant de Petite Ile.

18.Posté par Lilian le 23/11/2016 08:44

Il serait bien de demander à nos parlementaires ce qu'ils ont fait pour la Réunion qui connait une situation tendue! L'implosion sociale est à nos portes, qu'attend le gouvernement pour appuyer sur le bouton stop et revoir sa politique de l'emploi?

19.Posté par cmoin le 23/11/2016 09:21

A poste 5:et des sénateurs,notamment un président de région.

20.Posté par KREOL le 23/11/2016 09:52

voila comment ces élus démago prennent en charge nos chômeurs ? Il ne sont pas fou pour tuer ce mal qui ronge notre société Réunionnaise ; clientelisme d'abord ! soutenir l'assistanat d'abord ! renforcer la précarité d'abord !

21.Posté par TICOQ le 23/11/2016 11:54

On parle bien des "territoires zéro chômage... de longue durée", or tout le monde sait que les communes (qui sont les premiers employeurs) signent des contrats précaires de 6 mois renouvelables indéfiniment. Il n'y a donc pas de chômage de longue durée à la Réunion. Les communes sont prises à leur propre petit jeu du clientélisme électoral.... CQFD

22.Posté par Fidol Castre le 23/11/2016 13:46

les communes (qui sont les premiers employeurs) signent des contrats précaires de 6 mois renouvelables indéfiniment.


C'est ce qu'on appelle "acheter la paix sociale" ; c'est un concept socialiste appliqué par tout l'échiquier politique au pouvoir depuis des décennies. La gauche de gauche (PS) et la gauche de droite (UMP) en usent et en abusent. Plus pour longtemps, finances obligent.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter