Faits-divers

Au supermarché, dans la rue, au travail... Il filmait sous les jupes des filles

Vendredi 22 Février 2019 - 08:56

Au supermarché, dans la rue, au travail... Il filmait sous les jupes des filles
Jean-Pierre A., 58 ans, était jugé ce jeudi en correctionnelle pour avoir filmé sous les jupes des filles. De décembre 2017 à mars 2018, l’employé communal du Tampon a violé l’intimité de jeunes femmes pour satisfaire ses pulsions sexuelles.

Le Cafriplainois se rendait régulièrement dans une grande surface du centre-ville pour filmer sous les jupes des clientes et employées. Le service de sécurité du magasin a donné l’alerte auprès de la gendarmerie. Le dispositif de vidéosurveillance a permis de repérer son manège pervers. 

 Au total, 78 vidéos ont été retrouvées dans son téléphone portable. Des séquences filmées dans les supermarchés, dans la rue mais aussi sur son lieu de travail "tournées" en journée et qu’il visionnait "excité" le soir avant de les effacer. 

Il avoue l’agression sexuelle sur sa belle-fille

Parmi elles, la vidéo d’une de ses collègues de travail. Si Jean-Pierre A. a reconnu l’ensemble des faits, le quinquagénaire divorcé nie pourtant avoir filmé cette dernière. "Cela s’est passé sur son lieu de travail donc il ne peut l’admettre", a objecté l’avocate de la partie civile. En effet, pour ces faits, l’agent communal déjà rétrogradé risque de perdre son emploi. 

Interrogé par les enquêteurs,  il reconnait tout, jusqu'à avouer l’agression sexuelle sur sa belle-fille en 2010 alors qu’elle était âgée d’une quinzaine d’années. Une enquête a été ouverte pour ces faits. 

En attendant, Jean-Pierre A., au casier vierge jusque-là, a été condamné à 10 mois de prison avec sursis et deux ans de mise à l’épreuve. L’homme devra également suivre des soins et verser des dommages et intérêts de 1000 euros.
PB
Lu 3920 fois




1.Posté par hug le 22/02/2019 09:53

La peine est ridicule et non dissuasive

2.Posté par Zarin le 22/02/2019 11:48

Sous les jupes des filles
Alain Souchon

Rétines et pupilles
Les garçons ont les yeux qui brillent
Pour un jeu de dupes
Voir sous les jupes des filles
Et la vie toute entière
Absorbés par cette affaire
Par ce jeu de dupes
Voir sous les jupes des filles...

3.Posté par miro le 22/02/2019 16:29

pauvre homme ! sait-il qu'il aurait voir apparaitre sur ses photos, le diable et ses démons en procédant ainsi ?

4.Posté par le kiré totocheur de la pointe du diable, lé + cathodix que catholix? le 22/02/2019 21:42

Il a dû voir des horreurs ? Par exemple, une bonne grappe au lieu d'une tirelire.

5.Posté par sophie le 23/03/2019 14:48

Au moins il ne léchait pas les chaussures des dames au travail, ni ne publiait sur des sites pornographiques comme d'autres le font.

On devrait punir tout ceux qui film dans le métro ou ailleur, même juste nos jambes. C'est super gênant de se faire filmer les jambes ou les bottes en permanence par des types et de savoir qu'ils vont se masturber sur vos images le soir venue.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie