MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Au maire de Saint-André, hommage à Raymond Vergès


- Publié le Samedi 19 Mars 2016 à 00:31 | Lu 1022 fois

Au maire de Saint-André, hommage à Raymond Vergès
En ce mois de mars 2016, La Réunion, à travers le vote de la loi du 19 mars 1946, célèbre le 70e anniversaire de l’abolition du statut colonial, devant conduire à l’égalité des droits des Réunionnais avec ceux des Français de Métropole.

Comme vous le savez, Raymond Vergès a été l’un des initiateurs avec Léon de Lepervanche, s’agissant de La Réunion, de l’acte fondateur de cette loi qui allait bouleverser l’histoire de La Réunion, dans tous les domaines.

Syndicaliste, ingénieur, Consul de France, médecin, Directeur de la Santé, conseiller général, maire, député…Ce ne sont là que quelques fonctions parmi toutes celles assumées de son vivant par Raymond Vergès, au cours d’une carrière d’une richesse impressionnante, par son exemplarité.

Conseiller général et maire de Saint-André, celui qu’on a surnommé « le médecin des pauvres » et à qui La Réunion doit tant, est décédé à son domicile de Saint-André, le 2 Juillet 1957 .Cela fera 60 ans, l’an prochain.

Au moment où La Réunion célèbre les 70 ans de la fin du statut colonial, il serait à mon sens légitime que la municipalité de Saint-André songe – au-delà de toute considération politique partisane-et dans une perspective d’adhésion de la population de Saint-André, à honorer la mémoire de Raymond Vergès, illustre personnage qu’elle a eu le privilège de compter parmi les siens, à qui aucune des municipalités qui se sont succédé, n’a eu le souci de rendre justice.

Paul Dennemont
Citoyen de St-André
 




1.Posté par Ptit Piment le 19/03/2016 07:56

La départementalisation n'a rien apporté à St André qui est toujours une ville sans âme, avec des rues pleins de trous et ou règne l'archaisme ..............................

2.Posté par République le 19/03/2016 08:49

Dans cette campagne de communication pour mieux éclairer un pan de l'histoire de la Réunion, dans ses relations avec l'État France, le rôle joué par les députés des anciennes colonies (Antilles et Réunion) est bien entendu mis en avant – c'est une bonne chose, car on ne connaît jamais assez l'histoire de son pays. Mais tous n'avaient pas la même « carrure » : Raymond Vergès a joué un rôle important ; mais il y a fort à parier que celui d'Aimé Césaire fût d'un cran au-dessus. Et curieusement, les acteurs qui poussent actuellement dans cette direction à la Réunion laissent dans l'ombre un autre député réunionnais, certes plus réservé et sans doute moins influent : Léon Lepervenche (heureusement qu'il est toujours sur les photos de l'époque). Et ce n'est pas une question de détails : on ne peut pas isoler le vote de la loi instituant la Réunion département français de l'examen du chemin parcouru dans l'application de cette réforme institutionnelle – et c'est ce qui se fait par diverses interventions des spécialistes et des politiques de divers partis actuels. Mais tout le monde a oublié d'expliquer pourquoi Léon Lepervenche s'est écarté des communistes au moment du passage sur place du PCF au PCR quelques années plus tard. Il importe de réexaminer les divergences sur les analyses et les projections dans l'avenir entre ce dernier et Paul Vergès, en quelque sorte successeur de son père, d'autant que l'histoire, au fil du temps, peut porter un jugement sur l'impact (à des degrés divers) de ces divergences sur le développement de l'île voire nuancer certaines appréciations. Pour être concret, les détails étant toujours importants : Pourquoi en 1 961, dans un meeting public, au grand marché du Port, Léon Lepervenche fait campagne contre le candidat du PCR ?

3.Posté par Loïc le 19/03/2016 09:33 (depuis mobile)

Commentaire 1.. Faut pas déconner non plus... Dire que la départementalisation n'a rien apporté à st andré c'est ridicule...

4.Posté par kld le 19/03/2016 11:58

merci République de nous éclairer sur l'Histoire.

5.Posté par Tir malol le 19/03/2016 17:52

Post 3 Loïc qui moucate post 1 dis quoi ? A commencer le carrefour de Cambuston et les rues sales de son centre ville qui ressemble meme plus Maurice pour vous dire hi hi hi ...

6.Posté par " Vieuc Créole" le 19/03/2016 20:41

Grand merci à "République" de rappeler le rôle éminent et aussi de 1er plan joué par Léon de Lepervanche ,ardent syndicaliste,défenseur déterminé des Dockers , qui ,des l'arrivée des Forces Françaises libres ,sur le" LÉOPARD "a délogé les Pétainistes de la Mairie du Port sans exercer de violence à leur encontre ...On connaît le rôle qu'il a joué avec la Docteur Raymond Vergès pour l'obtention du STATUT DÉPARTEMENTAL de l' Île auquel il resta fidèle ,énergiquement ,alors que le Docteur Vergès, lui , avait décidé le se ranger derrière la revendication son fils Paul de 1959 de demander l'abrogation de ce statut !!!

7.Posté par zaza le 19/03/2016 20:42 (depuis mobile)

Zot les bien content touche l''argent la France pou di après la départementalisation la rien apporté a la réunion
Ban asper cuit

8.Posté par Bizontine le 20/03/2016 09:49

Pourquoi tant d'éloges et de détails sur Raymond Vergès et queue dalle sur Mr De Lepervenche ? Vous êtes égal à vous même vous les cocos et le citoyen de St André (..) va mourir à genoux devant les Vergès tellement qu'il est bête.

9.Posté par cimendef le 20/03/2016 11:31 (depuis mobile)

Allez on refait le passé pour nier le rôle éminent de Léon de lepervanche au profit de Raymond Vergès. Le Paul D de saint andré est confit d''admiration et de dévotion aux pieds de la sainte famille Vergès.

10.Posté par Paul le 20/03/2016 21:59

Suite aux observations de ces courageux anonymes, je dois préciser que je ne renie pas le rôle de Léon de Lepervanche. Loin de là; Sauf que Raymond Vergès a été médecin et maire de Salazie, conseiller général et maire de St-André pendant 10 ans, de 1947 à1957, où il est décédé. Ne mérite t-il pas un hommage de la part de la municipalité de St-André qui a eu le privilège de compter parmi les siens, cet illustre personnage? il faut vraiment être borné pour ne pas comprendre l'appel que j'ai voulu faire passer en tant que St-Andréen.

Paul Dennemont.

11.Posté par 51889 le 20/03/2016 23:10

S'il est vrai que certains refont l'histoire et passent sous silence le rôle joué par Léon de Lépervanche, ce ne serait que justice, à l'heure où l'on fête les 70 ans de la départementalisation que de donner à des bâtiments, des rues, des espaces publics, les noms de Raymond Vergès et de Léon de Léparvenche.
SI ma mémoire est bonne, il existait à Saint-Louis rune rue (avenue?) Raymond Vergès que Cyrille Hamilcaro avait débaptisée pour la renommer... Avenue principale (il s'agit de l'artère qui traverse le centre ville de Saint-Louis).
Pour mémoire, Cyrille Hamilcaro avait été élu en 2001 à la tête d'une liste intitulée "Justice et Vérité". Tout ça pour finir sous le coup d'une inéligibilité, avec "justice et sévérité"...

12.Posté par Saint Louisien le 21/03/2016 08:35

Post 11:
En ce qui concerne le repris de justesse de St Louis , il faudrait plutôt écrire "justice enculée" tant il est de notoriété public que ce type n'a rien à faire des décisions de justice puisqu'il a toujours gardé un bureau à la mairie ( merci Mallet!) que ces complices les maires lui ont offert un job bidon et bien payé et que depuis des semaines , c'est lui qui dirige réellement la commune , il recrute , il déplace il menace, il fait ce qu'il veut , il nomme des très proches, et les marchés qui sont passés le sont sous son accord ( faut récompenser ceux qui le financent) bref c'est le roitelet ...que la préfecture laisse agir en toute impunité ....comme autrefois l'autre C.H. ( les initiales maudites à St Louis!)

13.Posté par cimendef le 22/03/2016 17:33 (depuis mobile)

Au Port, l'avenue raymond vergès coupe la rue Lenine, c'est largement suffisant pour honorer le fondateur de la dynastie.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes