MENU ZINFOS
Zot Zinfos

Au conseil municipal de St-André, le changement, ce n'est pas encore maintenant !


- Publié le Jeudi 27 Juin 2013 à 09:52 | Lu 386 fois

Au conseil municipal de St-André, le changement, ce n'est pas encore maintenant !
Vraiment très instructif le fait d’assister à une séance du Conseil Municipal de Saint-André dans sa configuration où l’ancienne majorité est devenue opposition et l’ancienne opposition, majorité dans une version toutefois désormais estampillé PLR, hormis quelques électrons libres incorrigiblement affidés du PCR.

Il n’y avait rien de véritablement excitant dans l’ordre du jour, même si certaines questions avaient été rendues plus sensibles par une actualité récente, comme celle de la potabilité de l’eau distribuée à Saint-André, récemment mise en cause par un traitement sans trop de nuances de plusieurs médias. La question de loin la plus importante, aussi bien par son impact financier prévu (105 Millions d’euros), que par ses répercussions sur le paysage urbain et le temps qui lui a été consacré dans la discussion, aura été celle du projet TCSP reliant Saint-André à Saint-Benoît via Bras-Panon.

Une discussion cependant réduite pour l’essentiel à un dialogue entre trois élus le maire, Jean-Marie Virapoullé pour l’opposition, et Jacky The Seng, fidèlement affublé de l’horrible étiquette PCR. Comme tout projet émanant de techniciens de bureaux d’études, celui-ci requiert une prise de recul suffisante de la part des élus qui s’en remettent souvent trop facilement aux propositions des techniciens. Mais visiblement, un nombre plus que réduit de conseillers avait pris la peine de consulter le volumineux dossier du projet de TCSP couplé à celui de la gestion de l’écoulement des eaux pluviales le long de l’itinéraire projeté.

Que dire alors de la difficulté pour le citoyen ordinaire de donner son avis à l’occasion de l’enquête publique (1), actuellement en cours ? On notera enfin qu’il faut vraiment avoir la foi du charbonnier pour compter sur un soutien financier significatif de la Région pour ce projet, compte tenu de la situation financière où elle s’est toute seule empêtrée pour les années à venir.

C’est beaucoup plus la question de l’ambiance de cette séance du Conseil Municipal du mardi 25 juin qui mérite de retenir l’attention.
Sans vouloir béatement rêver d’une atmosphère de débats qui s’apparenterait à celle du royaume des Bisounours, on reste toutefois sur un sentiment de malaise, pour ceux qui ont connu les séances houleuses de l’époque où siégeait Laurent Vergès en face de Jean-Paul Virapoullé. Il y a, certes, des progrès. Mais que dire des incessantes invectives dans le dos de Jean-Marie Virapoullé dès qu’il prenait la parole ? Ceux ou celles qui les profèrent aujourd’hui ignorent visiblement tout de ce que pouvaient ressentir Laurent Vergès et ses camarades lorsqu’ils subissaient le même sort.

Le minimum d’intelligence démocratique ne consisterait-il pas à simplement respecter l’adversaire, comme nous le réclamions alors ? Quant au maire, qui a la responsabilité de la police de l’assemblée, il s’est bien gardé d’intervenir pour rappeler à l’ordre, lorsque, à une ou deux reprises, le ton a quelque peu monté. Cependant, le summum de la bêtise politique labellisée PLR, s’est exprimé lorsque sur un vote concernant des travaux autour de la Maison Valliamé, Jacky The Seng s’est abstenu comme ont aussi choisi de le faire Jean-Marie Virapoullé et ses colistiers : « La voilà  la confirmation de l’AXE ! » (Sous-entendu PCR/Virapoullé ).

Une pensée politique aussi courte que la coupe de cheveux de celle qui l’a proféré !

J.Paul Ciret

(1) Dont l’avis n’a évidemment pas été transmis à « Témoignages » au nom d’une démocratie à géométrie très variable




1.Posté par Anna L le 29/06/2013 16:16

DROIT DE REPONSE AUX PAUL, JEAN-PAUL ETC.
Ceux qui écrivent, les Paul ou Jean Paul, ils ont la mémoire courte! il fut un temps pas si lointain, nous étions assis autour d'une même table, mangions le même repas préparé souvent par la même bonne militante! Nous défendions des valeurs, nous combattions le même adversaire! Nous avions un idéal! En 2008, enfin ce pourquoi nous combattions se réalise en partie, marquant le début d'un autre combat! Et aujourd’hui, ceux là même assis alors à notre table, osent affirmer « qu’Eric Fruteau a fait plus de mal à saint André que les Virapoullé & C° en 40 ans ? »
Les anciens se retourneront dans leur tombe, la mer rugira de 20 000 lieues de fond se faisant l’écho de notre étonnement et stupéfaction !
Comment est-il possible de réagir autrement quand on voit que, ce qui reste du PCR, le dernier des mohicans assistant à un conseil Municipal mardi dernier, ne l’avait jamais fait auparavant : même pas pour soutenir l’opposition de l’époque en la personne d’Eric Fruteau !
Et aujourd’hui ils donneraient des leçons ?
Comment est-il possible de réagir autrement quand on voit que, celui qui a libéré st André au nom de ces anciens disparus aujourd’hui, se trouve devoir affronter 2 opposition :s la classique celle du clan Virapoullé, mais le plus triste et affligeant celle du PCR votant contre des projets pour le développement de Saint André, au même titre que les adversaires de droite ?
Et aujourd’hui ils donneraient des leçons ?
Arrêtez ! Paul, Jean-Paul et autres sobriquets ! Vous vous retrouvez aujourd’hui dans l’opposition, contre un maire qui défend de valeurs humanistes, à voter comme ceux là même que vous combattiez alors ! Vous en êtes arrivés à marcher sur la tête ! Qui comprendra votre position aujourd’hui ? A qui allez-vous faire croire que votre combat est le même ? A personne !
En fait vous avez oublié d’avancer, vous avez raté quelques étapes de l’évolution de la société, alors c’est sûr il est plus aisé de parler de malaise (dixit JPC courrier des lecteurs Quotidien))! Vous pouvez l’être, mal à l’aise, parce que vous êtes en inadéquation avec la population et ses attentes et aspirations, votre vie politique s’est arrêtée, il y a bien longtemps, et ce que vous cherchez à préserver ce sont ces quelques vestiges d’un passé politique qui vous laissent nostalgiques !
Alors que d’autres, comme Eric Fruteau, s’appuyant sur l’héritage de nos combattants aujourd’hui disparus, a réussi à redonner de l’espoir à quelques générations en créant, innovant se projetant pour Saint André, les saint-andréennes et les saint-andréens.
ALORS Jean-Paul le changement, je vous le dis, vous aviez raison sur un point, le changement ce n’est pas maintenant, c’était en 2008, sans vous parce que vous avez refusé d’y participer !
ET VOUS Paul, tant qu’à vous, il n’y a pas vision plus périmée et archaïque que la vôtre, je suis néanmoins d’accord avec vous sur un point quand vous dites que personne ne pourra vous faire changer d’avis ! N’en changez surtout pas ! Vous savez ce que l’on dit…. Seuls les C...S ne changent pas d’avis !
Saint André i continue d’avancer et de refaire ….. sans vous !
Ne vous en déplaise !

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes