Courrier des lecteurs

Au Tampon, maigre bilan en matière d'éducation

Mardi 28 Août 2018 - 11:44

Au Tampon, maigre bilan en matière d'éducation
Le 25 août 2018, la majorité municipale du Tampon proposait une motion visant à demander le dédoublement de toutes les classes de la maternelle à l’élémentaire.
 
Septique face au contenu du texte, j’ai proposé que soit rajouté au contenu de cette motion le classement de l’ensemble des écoles de l’Académie de la Réunion en zone d’éducation prioritaire :
 
Ce classement en REP et/ou REP+ présente un certain nombre d’avantage pour tous les enfants de la Réunion et particulièrement ceux du Tampon :
 
-         Des CP à 12 élèves
-         Le dédoublement des classes de CE1.
-         La diminution du nombre d’élèves dans toutes les classes de la Réunion et de fait au Tampon - 24 élèves par classe en moyenne-.
-         Une réforme beaucoup moins onéreuse pour l’Etat : en terme du nombre d’enseignants nécessaires
-         Une réforme beaucoup moins onéreuse pour les communes en termes de bâti scolaire.
 
Ce classement des écoles en REP et/ou REP+ que j’ai proposé permettrait de coller à la réalité que vivent les enseignants dans leur classe, dans leur école y compris au Tampon.
 
De plus, j’ai sollicité l’intervention du maire du Tampon auprès de l’ensemble des autres maires de l’ile afin qu’ils soutiennent cette demande.
 
Mais cette motion que je considère comme une manœuvre de diversion de la majorité municipale, ne doit pas faire oublier son maigre bilan en matière d’éducation :
 
-         Diminution du nombre d’atsem depuis deux rentrées scolaires.
 
La mairie de Saint-Denis a démontré qu’en diminuant son budget des fêtes qu’il était possible de conserver les moyens nécessaires au bon fonctionnement des écoles.
 
-         Un entretien des écoles en diminution depuis notamment la mise en place de la badgeuse.
 
-         Des promesses non tenues vis-à-vis des élèves de CE2 : abandon des tablettes numériques.
 
-         Des moyens financiers disponibles et non utilisés ! en 2017, la caisse des écoles présente un excédent de 263 000 €.
 
-         Des travaux qui s’éternisent depuis une dizaine d’années dans 7 écoles alors que la commune en compte 39.
 
Je retiens que les différentes interventions des membres de la majorité ont démontré que dans le combat contre l’illettrisme tous les acteurs de la société -municipalité comprise – ont leur part de responsabilité.
Il faut donc arrêter de jeter l’opprobre sur les enseignants !
Yannis LEBON Conseiller Municipal Cercle Démocratique du Tampon
Lu 1042 fois



1.Posté par Au ministère le 28/08/2018 12:21 (depuis mobile)

C au ministère qu il faut demander les moyens petit comique.

2.Posté par rito le 28/08/2018 13:12

ben voila enfin une vérité.
nout zenfant y passe aprés son tyrolienne.

voila cmt y fait tampon.

3.Posté par PnS le 28/08/2018 15:52 (depuis mobile)

Le classement en rep ou rep + et la limitation de l'effectif ne font qu'augmenter les effectifs dans les ecoles limitrophes à celles classées dans ce dispositif....

4.Posté par GIRONDIN le 29/08/2018 06:15

..... maigre bilan en matière d'éducation....
.... Il faut donc arrêter de jeter l’opprobre sur les enseignants !....

Ben ouais le directeur d'école, il faut demander des comptes au jardinier ou au plombier !!!!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 20 Novembre 2018 - 16:12 La nuit, l’heure est venue de sévir …