MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Au Tampon l’Education n’est pas une priorité : TAK refuse 1 million d’euros pour la réussite de nos enfants


- Publié le Samedi 22 Août 2015 à 01:13 | Lu 895 fois

Au Tampon l’Education n’est pas une priorité : TAK refuse 1 million d’euros pour la réussite de nos enfants
Lors du conseil municipal du Tampon du mercredi 19 août, au lendemain de la rentrée scolaire 2015, les élus socialistes ont présenté une motion pour défendre, encore une fois, l'élaboration d'un Projet Educatif Territorial (PEDT) pour nos enfants. L’objectif du Projet éducatif est la réussite de nos enfants. Il  permet une égalité des chances par l’accès aux activités de découvertes sportives, artistiques et culturelles.
 
Le Tampon fait partie des 4 communes n’ayant pas transmis de projet éducatif alors même que cela est de la compétence de la mairie! Pourtant 11 communes réunionnaises ont déjà fait valider leur Projet éducatif par le Rectorat  9 sont en cours de  signature.
 
Les conséquences sont très graves pour nos enfants et en plus le Tampon refuse 1 million d’euros de subventions de l’Etat destinés à l’organisation des activités périscolaires (après l’école).

Nous avons donc proposé au maire de voter pour la mise en place d’un Projet éducatif et ainsi éviter de perdre ces subventions mais les élus de sa majorité ont voté contre. Aucune action en direction du périscolaire ne sera donc mise en place encore cette année.
 
Depuis l’année dernière, il y a une véritable inégalité selon les écoles. Certaines, par le biais de l’USEP (Union sportive de l’enseignement du premier degré), proposent aux enfants de l’escalade, de l’escrime, de la danse de 15h15 à 16h, quand d’autres proposent une simple garderie durant laquelle l’enfant sera assis devant une feuille à attendre. Je dis non à ces inégalités! Tous les enfants ont le droit aux mêmes activités!
 
Nous ne pouvons plus accepter le refus obstiné de la municipalité de s’emparer de  mesures bénéfiques pour  l'égalité des chances, l'éducation, l'épanouissement de nos enfants. Et pourtant, nous savons que très peu d'enfants bénéficient aujourd'hui d'activités péri-éducatives telles que chant, danse, théâtre, tennis… dans des associations ou des clubs. Ces activités ont un certain coût et les familles les plus modestes n'y ont pas forcément accès. L’éloignement des lieux de pratique et la rareté des transports sont un obstacle supplémentaire.
 
Durant le conseil municipal, on a entendu le premier adjoint dire que "c'est pour courir derrière ballon, faire du macramé, ou jouer aux cerceaux" : ces propos dénigrent le sérieux des animateurs en leur enlevant toute la réflexion sur leur pratique et dénotent une conception archaïque de l’animation et de l'éducation.
 
Il est donc fondamental que la commune mette en place ce projet le plus tôt possible pour qu’il bénéficie ainsi à tous les enfants du Tampon et dans toutes les écoles, dès cette année 2015.
 
Ce refus politicien de la municipalité me paraît inacceptable d'autant plus qu’en travaillant avec le riche tissu associatif tamponnais et les associations d'éducation populaire, un grand nombre d'activités périscolaires, de qualité, pourraient être facilement organisées: langues, lecture, échecs, informatique, arts plastiques, musique, natation, équitation…
 
De plus la création d'un Projet éducatif serait une solution d'emplois pour les jeunes, dans l'animation, les activités artistiques et le sport. Rappelons que là aussi le gouvernement prend en charge les emplois d'avenir à hauteur de 90%. Il est vrai que le maire du Tampon méprise les jeunes en emplois d’avenir, rappelons qu’il les a licenciés en 2014 et que la mairie a été condamnée à leurs verser près de 38 000 euros.
 
Il est vrai que la mission de la Collectivité est d’assurer le bon fonctionnement des établissements scolaires: chauffage, réhabilitation et équipement des écoles... mais un Projet éducatif  est une  volonté politique ambitieuse pour réduire les inégalités et permettre l’épanouissement de notre jeunesse, la réussite de nos enfants pour les aider à préparer leur avenir.




1.Posté par efferalgant le 22/08/2015 08:06

toujours creer des emplois precaires, tous ca maquiller derriere "avenir de nos enfants", il a raison TAK.

2.Posté par onyx le 22/08/2015 11:45 (depuis mobile)

Cela prouve, une fois de plus, qu'avec un âne on ne fait pas un cheval de courses, même si on lui redresse les oreilles ! Cela dit les tamponnais n'ont que celui pour qui ils ont voté....

3.Posté par GIRONDIN le 22/08/2015 13:57 (depuis mobile)

Cela prouve surtout qu''on peut se poser la question du contenu du projet et à qui il bénéficie. Les tamponnais ont voté le reste est une lapalissade....

4.Posté par fozin le 22/08/2015 18:02

Ces activités fatiguent beaucoup nos enfants du primaire qui ont besoin d'être avec papa et maman et non courir derrière une bulle d'air avec des étrangers (risque de pédophilie) ...
Les enfants ont besoin de se reposer devant la télé après plus de 5h30 de cours !

5.Posté par justedubonsens le 23/08/2015 11:53

Appeler projet éducatif : jouer au ballon, danser ou encore acrobaties en tous genres me semble excessif, surtout sur une durée de 3/4 d'heure à laquelle il faut enlever une première récréation au sortir du temps réglementaire scolaire et ensuite le temps de ranger le matériel pour que les parents impatients puissent récupérer leurs enfants. Alors on peut considérer que le temps imparti à ces activités est au mieux d'une 1/2 heure. Une telle dépense est-elle vraiment indispensable à l'éveil de nos marmailles et surtout faire état d'inégalité ? Soyons sérieux si les mentors de ceux qui crient au loup n'avaient pas commencé par foutre le bronx en mettant en place une réforme bidon on ne serait pas à dépenser des millions pour quelques bambins dont une grande partie des parents préfère les laisser à l'école 3/4 d'heure de plus pour gagner en tranquillité car il s'agit bien d'une garderie et non pas d'une quelconque amélioration de leur éducation.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes