Justice

Atterrissage d'urgence à Pierrefonds: L'ULM n'avait pas d'autorisation

Vendredi 3 Mars 2017 - 11:43

Photo d'illustration
Photo d'illustration
Le samedi 2 avril 2016, une pilote d’ULM a dû atterrir en urgence à Pierrefonds. Par chance, la pilote et sa passagère, une enfant, s’en sortent indemnes. 

L’enquête de la brigade de gendarmerie des transports aériens (BGTA) établira que la pilote d’une quarantaine d’années proposait des survols touristiques sans autorisation. La mère de la passagère a porté plainte. 

Hier, la mise en cause a expliqué devant le tribunal correctionnel de St-Pierre comment elle a récupéré un appareil jugé inapte au vol par son propriétaire. L’ULM présentait un défaut de freinage que la pilote devait réparer mais à aucun moment l’accord verbal passé ne prévoyait un usage commercial, s’est défendu le propriétaire, indiquent le JIR et le Quotidien. 

La pilote avait pour projet de reprendre une société d’ULM basée à Cambaie. Les documents étaient déposés mais la carte d'identification de l'appareil, nécessaire pour tous vols, n’est pas à jour. A cela s’ajoute des titres de transports établis sous le nom d’une autre société. 

4 mois de prison avec sursis et une interdiction de voler de 6 mois ont été requis par le procureur, note le JIR. Le délibéré est attendu pour le 13 avril 2017.
Lu 1354 fois



1.Posté par miro le 03/03/2017 14:45

tous des coquins ces pilotes marrons !

2.Posté par Marx le 03/03/2017 21:33

Du delire! Une telle condamnation par ce que le dossier administratif traînait? C'est l'administration qui aurait du etre condamnée, pas le pilote capable de reparer un appareil et de le poser en urgence sans une égratignure des passagers?...
Ce pays devient fou, Kafkaïen exactement.

3.Posté par Réveillez vous le 05/03/2017 09:30

Donc une personne qui a un permis en règle
qui achète un avion
Fait les réparations necessaire
Qui souhaite ouvrir une société en déposant les documents

tous est en bonne voit
MAIS comme ca traine...et qu'il faut bien payer crédit et autre impôts...

Il n'a pas eu le choix de demarrer avant son activité pour commencé a avoir une clientèle....

D'un coté il aurait pas du c'est clair....les assurances vont pas le lâcher de sitôt ....il est très mal ...
d'un autre coté il pensait bien faire le temps que l'administration fait le nécessaire.....

Chacun a ses torts....heureusement qu'il n y a pas eu de mort....b[

faite encore de la pub pour les création d entreprise.....la réalité est tout autre...

4.Posté par polo974 le 06/03/2017 07:02

c'est sûr que voler sans frein, c'est vachement grave...

puisqu'on en parle, au fait, pourquoi est-elle allé aux vaches ? ? ?

bon, ensuite, les règlements, il vaut mieux les respecter, quand même, au moins un peu, surtout si on prend des passagers...

3.Posté par Réveillez vous le 05/03/2017 09:30
""" ... faite encore de la pub pour les création d entreprise.....la réalité est tout autre... """
Sans parler des margoulins qui en voient des courriers comminatoires aux néo-entrepreneurs pour faire payer de soi-disant cotisations, et contre lesquels les chambres consulaires ne semblent pas lever le bout du doigt (c'est vrai, faut pas les brusquer, ils pourraient se casser un ongle) ...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >