MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Attention à la surenchère de propagande - Jeunesse exposée


- Publié le Vendredi 17 Octobre 2014 à 14:45 | Lu 497 fois

Il est de bon ton à l’approche d’échéances électorales de faire feu de tout bois et tenter d’attraper au vol des concepts tendances et des enjeux de mobilisation pour tenter de se faire mousser.

La Continuité territoriale, le chant des baleines et l’UNESCO ou sa version panda en randonnée, la démocratie participative... bref, des sujets dont on espère qu’à les matraquer tous azimust la dernière année de mandat restant, feront oublier les mauvais résultats là où les réunionnais attendent le bilan régional : le développement économique, le tourisme, le transport etc.

Jusqu’ici c’est le jeu politique, les Réunionnais sont avertis, certains se feront avoir, plus ou moins que d’autres !

Mais attention ! il y a en matière de propagande, comme en tout, certaines limites qu’il est dangereux de franchir... Parler de démocratie participative quand on se rend apparemment en tant que président d’une collectivité dans un lycée, pour préparer l’avenir avec des lycéens jusqu’à annoncer que le fruit de cette « participation » permettra de préparer le budget de la collectivité au-delà de la période du mandat qu’on détient et au-delà de la prochaine élection, ce n’est plus faire de la démocratie participative c’est faire de la démagogie abusive, c’est faire de la propagande dans l’enceinte d’un établissement scolaire public de la République.

C’est inadmissible car sans ambiguïté : le président qui vient communiquer avec les élèves est un candidat officiellement déclaré à sa succession, et la Région a compétence pour l’entretien des lycées et leur construction (ironiquement aucun n’est sorti de terre sous la mandature Didier ROBERT) pas en matière d’Education intra-scolaire et de contenu pédagogique avec les élèves. Et c’est d’autant plus grave que cette jolie opération de propagande s’est déroulée sans la vigilance du directeur d’établissement, de l’inspecteur d’académie, du recteur ou du préfet, sans doute occupés à plancher sur comment à l’avenir payer les logements de fonctions que le candidat Robert ne réglera plus du haut de sa présidence. Pas d’interpellation des syndicats, eux toujours prêts à sauter sur le 1er sujet qui toucherait à leurs acquis mais pas au respect des règles fondamentales qui sanctuarisent les écoles de la République !

Dans l’histoire, on ouvre une brèche sous couvert de l’année de la jeunesse... on a pas réagi à l’année du tourisme qui a marqué le grand plongeon de ce secteur, on a pas réagi à l’année de l’environnement qui a vu naître l’abominable NRL lourde d’impact pour notre environnement, devrons nous nous taire pour l’année de la jeunesse qui invite la propagande politicienne dans nos cours d’école ?

Monsieur le Recteur réagissez !





1.Posté par Saint-pauloise le 17/10/2014 15:51 (depuis mobile)

Je suis enseignante dans un lycée et j'ai été choqué de la permissivité du rectorat sur ce sujet. Merci d'avoir écrit "tout haut" ce que plusieurs collègues pensent tout bas !

2.Posté par PP le 17/10/2014 16:34

Au regard de tous les sujets cités ici, on comprend bien que le véritable sujet de contestation de cet auteur est la candidature de Didier Robert.
C'est exagéré à outrance

3.Posté par hélas le 17/10/2014 16:35

Le drame , post 1 c'est justement que des enseignants pensent tout bas alors qu'ils devraient penser TOUT HAUT, que je sache , ils ne dépendent pas de ce bonhomme sans vergogne , ils dépendent du ministère de l'éducation nationale.
Cette frilosité des enseignants , c'est bien ça qui les perdra.

4.Posté par école le 17/10/2014 17:04

je pense que le recteur ou le chef d'établissement (même s'il était absent, d'où son erreur) était au courant du projet régional !!! d'autant plus que chaque demande doit être transmise au chef d'établissement avant de le mettre à réalisation !!!

quand un maire arrive dans une école, c'est lui qui a autorité sur le directeur (directrice) ...les bâtiments appartiennent à la commune !!! même chose pour le collège et lycée ....

moi je suis pour l'intervention du Président de Région et il devra en faire de même dans les autres lycée de l'île !!!

5.Posté par NON, désolé ! le 17/10/2014 18:40

à 4.Posté par école

quand un maire arrive dans une école, c'est lui qui a autorité sur le directeur (directrice) ...les bâtiments appartiennent à la commune !!!
Rappel : Celui qui a autorité dans une école, c'est le chef des établissements, c'est à dire l'Inspecteur de Circonscription, puis le Directeur !
Le Maire est responsable des bâtiments, c'est tout ! Pas du personnel de l'Education Nationale ! Ne mélangeons pas tout !

6.Posté par KLD le 17/10/2014 18:45

a 4 , n'importe quoi , le maire n'est pass tout puissant , il n'a aucune autorité sur le monde éducatif , on est plus au temps de "papa le maire "ou moman la mairesse" !!

7.Posté par @KLD le 17/10/2014 21:58

Merci de vous taire !

8.Posté par BLUESHARK le 18/10/2014 21:01

Je suis contre la propagande, toutefois lorsqu'un Président de Région se déplace dans un bâtiment qui est sous sa charge, un bâtiment qui est entretenu par du personnel que la Région paye et met à la disposition de l'équipe enseignante afin que les lieux soient accueillant, propres et sécurisés il est tout à fait normal que celui-ci puisse s'adresser aux enseignants, aux élèves et au personnel atos!!!

Le Président doit pouvoir se rendre compte des conditions de travail autant des enseignants que des élèves et par la même occasion se rendre compte des besoins de cet établissement!!!

Monsieur le Président, je vous invite à visiter chaque établissement et cela malgré cette bande de détracteurs qui ne cesse de vous insulter!

9.Posté par MISS DIOR le 19/10/2014 13:58

Bravo, pour le rédacteur de ce courrier des lecteurs... Merci de dire tout haut ce que certains pensent tout bas. Bon week-end à tous.

10.Posté par KLD le 19/10/2014 15:55

Et moi je vous demande de vous arreter , comme disait le bon balladour !

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes