MENU ZINFOS
Blog de Pierrot

Attentats en France : L'oeuvre de djihadistes ou de déséquilibrés ?


Par - Publié le Lundi 22 Décembre 2014 à 15:29 | Lu 1811 fois

La France a connu, à quelques heures d'intervalle, deux attaques qui présentent toutes les caractéristiques d'attentats menés par des apprentis djihadistes, en réponse à un appel lancé par le porte-parole de l'Etat islamique : "Si vous pouvez tuer un incroyant américain ou européen -en particulier les méchants et sales Français- ou un Australien ou un Canadien, ou tout (...) citoyen des pays qui sont entrés dans une coalition contre l'État islamique, alors comptez sur Allah et tuez-le de n'importe quelle manière".

Les médias ne s'y sont pas trompés et ont immédiatement évoqué cette piste. Il est vrai que tout s'y prêtait et rappelait des attaques similaires dans d'autres pays occidentaux, notamment en Israël où des attaques à la voiture bélier ont été lancées contre des soldats ou des piétons, ou encore plus récemment en Australie.

Puis très vite, des associations de musulmans de France sont montées au créneau pour dénoncer la diffusion en boucle sur les chaines d'information de l’affaire du commissariat de Joué-les-Tours dans laquelle Bilal Nzohabonayo, un Burundais d'origine récemment converti à l'Islam intégriste, avait été abattu après une attaque au couteau contre trois policiers. Ce rappel régulier de la confession de l'auteur de l'attentat (ce qui est normal sur une chaine d'information en continu qui diffuse en boucle) et du fait qu'il ait commis son méfait aux cris de "Allah Akhbar" a quelque peu agacé ces associations qui ne voyaient pas l’intérêt de préciser ce détail, secondaire à leurs yeux et qui tendrait à les stigmatiser. Certains allaient même jusqu’à soupçonner un complot visant à les accuser.

En réponse, pour leur être agréable, le ministre Bernard Cazeneuve a très vite laissé filtrer des informations laissant entendre qu'on n'avait peut-être pas affaire à un djihadiste, contrairement à ce que l'on pensait au début de l'affaire, mais à un déséquilibré ayant des problèmes psychologiques graves dus à des troubles familiaux. Informations bien évidemment reprises par la presse...


Le même phénomène s'est reproduit hier soir après l'attentat de Dijon. Les premières dépêches d'agence, les premiers articles de journaux ont immédiatement évoqué la piste djihadiste, le conducteur de la Clio ayant à cinq reprises, à chaque fois qu'il fonçait sur des piétons, crié "Allah Akhbar", avant de hurler aux policiers lors de son arrestation qu'il avait agi pour défendre "les enfants de Palestine". Mais depuis ce matin, on assiste à une nouvelle tentative de manipulation du gouvernement, docilement relayée par la presse, pour tenter de nous faire croire qu'il ne s'agit pas de l'oeuvre d'un "fou de Dieu", mais de celle d'un déséquilibré qui avait récemment effectué un séjour en hôpital psychiatrique !

Loin de moi l'idée de mettre tous les Musulmans dans le même panier. J'ai bien conscience que l'énorme majorité, la quasi-totalité des Musulmans de France, pratique sa religion dans un esprit d'amour et de paix. Mais le problème vient de l'infime minorité qui reste. Même si cette minorité ne compte que quelques %, la communauté musulmane est aujourd'hui assez nombreuse pour que cela représente plusieurs milliers d'individus.

Et ce n'est rendre service à personne de cacher cet état de fait. Les vrais musulmans devraient condamner beaucoup plus fortement les dérives de certains, voire même les dénoncer à la police. Il n'est plus tolérable que sur le territoire français, certains de ses représentants, comme Houcine Goumri, le président de l'Union des musulmans de Lunel (ville d'où sont partis deux jeunes djihadistes en Syrie) puissent déclarer sur France Inter le 13 décembre dernier que ceux-ci étaient "super", "serviables", "aimés de toute part". Avant d'ajouter : "Je ne condamne pas du tout ces départs. Les gens sont libres de partir ou de rester : il y a des gens qui pensent que c'est un jihad, d'autres qui pensent que là-bas il y a une injustice à combattre. La mosquée n'a pas à condamner ou ne pas condamner ces départs-là. Elle ne dira pas "c'est des héros, c'est des martyrs". Elle ne dira pas "c'est des zéros". Nous, on n'a pas à les juger. Seul Dieu les jugera, en espérant qu'il les accueille dans son paradis s'ils avaient une bonne intention".

Pour conclure, j'aimerais faire la synthèse entre ceux qui voient dans ces attentats l'oeuvre de djihadistes et ceux qui pensent au contraire qu'il ne s'agit que de l'action de déséquilibrés. Et si, pour mettre tout le monde d'accord, nous disions qu'il faut être totalement déséquilibré pour avoir l'idée complètement folle de tuer des gens innocents au nom d'une religion?



Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Didik le 22/12/2014 16:39

Pierrot, tu sais très bien que le message de L'EI est le suivant : Tuer un grand nombre d'occidentaux, peu importe les moyens, agissez avec votre coeur (en gros)

Il faut arrêter de parler de déséquilibrés , loup solitaire ou non c'est le DJHIAD et rien d'autre, il faut en prendre conscience et rapidement, ce sont des attaques non liées par l'action mais belle et bien par l'idéologie !

2.Posté par Didik le 22/12/2014 16:46

Voila le genre de flou que ces actions vont entretenir, une parano totale ou quand l'idéologie du terrorisme gagne...

http://www.ladepeche.fr/article/2014/12/22/2016265-la-voiture-volee-fonce-sur-les-policiers-quatre-blesses.html

3.Posté par mazenbron le 22/12/2014 17:08

Seul le président NORMAL 1er n'est pas un déséquilibré...

4.Posté par cacher la vérité est contre productif le 22/12/2014 18:10

Qu'ils soient djihadistes ou déséquilibrés ils me paraissent être d'excellents agents électoraux du Front National selon le vieux principe action >> réaction.

Ce serait différent si on avait l'impression que le gouvernement nous protège efficacement de ces djihadistes qu'on veut nous faire passer pour être seulement déséquilibrés.
Or en voulant nous cacher la vérité, comme d'hab, ils donnent juste l'impression inverse.

5.Posté par Choupette le 22/12/2014 18:32

De toutes façons, courir dans les rues en chemise de nuit pour commettre des attentats, ça ne peut être que l'oeuvre de déséquilibrés ... .

6.Posté par JD974 le 22/12/2014 20:00

Attentats en France. Quels sont leurs auteurs ?

A ma connaissance il n'existe pas d'attentats meurtriers accompagnés de cris ou de hurlements à contenu religieux provenant d’exaltés chrétiens, de bouddhistes ou d'animistes, que sais-je, même s'ils sont déséquilibrés, même s’ils sont hospitalisés en milieu psychiatrique. Ou alors qu'on les montre !

Les œuvres des djihadistes sont, par donc par nature et par voie de conséquence, des gestes de personnes déséquilibrées par des prêches sur Internet ou dans des mosquées. Mais ce ne sont, en aucun cas, des psychoses comme le sont les schizophrénies.


Car qui d'autres que ces djihadistes se suicident pour que leur religion l'emporte sur celles des autres ?

7.Posté par JD974 le 23/12/2014 02:43

Car qui d'autres que ces djihadistes se suicident pour que leur religion l'emporte sur celles des autres ?

Il a crié Allah Ouakbar, certes ; mais ce n'est pas une revendication de nature religieuse.

Pas du tout, ce n’était juste que pour se donner du courage avec un dicton à la mode dans sa famille.

Car il faut beaucoup de courage pour écraser avec une voiture des piétons innocents.

En effet les assurances dans ces cas ne paient pas les dégâts !

8.Posté par Mwa la pa di le 23/12/2014 07:19

JD974 tu fais fi de l'histoire ? Les bûchers les chasses aux sorcières.... du vent Les catho à une période étaient aussi fou de Dieu....

9.Posté par JD974 le 23/12/2014 07:49

A ma connaissance il n'existe pas d'attentats meurtriers accompagnés de cris ou de hurlements à contenu religieux provenant d’exaltés chrétiens, de bouddhistes ou d'animistes, que sais-je, même s'ils sont déséquilibrés, même s’ils sont hospitalisés en milieu psychiatrique. Ou alors qu'on les montre !

Les mots de cette sorte sont GOTT MIT UNS, d’il y un siècle, et le cri de de BOUVINES (1214), il y a 800 ans : CHRIST-ROI.

10.Posté par JD974 le 23/12/2014 10:32

"Les religions en accord avec la démocratie doivent mourir" : les glaçantes découvertes du seul journaliste à avoir vécu l'Etat islamique de l'intérieur


Selon Jürgen Todenhöfer, qui revient de 10 jours passés au milieu des djihadistes de l'EI, le groupe est bien "plus fort et plus dangereux" que les Occidentaux ne l'imaginent.


Ce journaliste allemand, vient de passer dix jours chez eux prévoit d'intégrer cette première expérience au sein de l'EI dans un livre qu'il écrit sur le groupe et qui devrait publier son sommaire ce lundi 22 décembre.


En attendant, le journal The Independant a traduit des extraits de plusieurs de ses interviews avec des médias allemands.


Lors d'un entretien avec le site internet Der Tz, Jürgen Todenhöfer, qui a séjourné dans le même hôtel que James Foley, décapité en août par l'Etat islamique, révèle qu'à présent, le territoire de l'Etat Islamique est "plus étendu que le Royaume-Uni".

Par ailleurs, le groupe est soutenu par "un enthousiasme presque extatique que je n'ai jamais rencontré dans aucune autre zone de guerre", a-t-il déclaré, ajoutant : "Chaque jour, des centaines de combattants volontaires arrivent du monde entier". "Pour moi, c'est incompréhensible".

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes