MENU ZINFOS
National

Attentat de Nice, le héros au scooter raconte : "J'étais prêt à mourir pour l'arrêter"


Par - Publié le Jeudi 21 Juillet 2016 à 17:16 | Lu 2485 fois

Capture d'écran d'une vidéo amateur
Capture d'écran d'une vidéo amateur
Les policiers l'ont d'abord arrêté, l'ayant pris pour un complice de Mohamed Lahouaiej Bouhlel, qui venait d'être abattu après avoir fauché près de 200 personnes sur la Promenade des Anglais, faisant 84 morts.

Puis, ils ont dû se rendre à l'évidence : au lieu d'un complice, c'est un véritable héros qu'ils avaient devant eux, doublé d'un témoin essentiel, qui avait poursuivi le camion sur des centaines de mètres au volant de son scooter et qui avait tout fait pour tenter de l'arrêter. Au péril de sa vie.

Franck témoigne aujourd'hui dans Nice Matin. Ce père de famille, employé de l'aéroport de Nice, a tenté d'intercepter le tueur sur son scooter. "J'étais déterminé à aller jusqu'au bout. J'étais prêt à mourir pour l'arrêter", assure-t-il.

Ce soir là, Franck était parti avec sa femme pour manger une glace, tous deux juchés sur un puissant scooter de 300 cm3. A un moment donné, raconte-t-il, "on a senti un mouvement de foule venir dans notre dos. On a entendu des cris et des voitures se mettaient en travers. Ma femme m’a dit: Arrête-toi, il y a un truc qui ne va pas. Et le temps de se retourner, on a vu la foule courir dans tous les sens, comme si elle fuyait quelque chose".

Franck roulait à 60 km/h quand le camion l'a doublé, "à fond". "Il roulait sur le trottoir. "J’ai en tête les images des corps qui volaient de partout. J’ai tout de suite compris. J’ai alors décidé d’accélérer. Ma femme, derrière moi, me tirait le bras et me demandait où j’allais", raconte Franck dans Nice Matin. Il s'est arrêté pour la faire descendre, puis a de nouveau accéléré pour rattraper le camion.

"Pour le rattraper, il fallait slalomer. Entre les gens, vivants et morts. J’étais à fond. Je me souviens même avoir crié dans le casque. Je criais à la mort en fait… Je n’avais que l’arrière du camion dans les yeux. J’étais déterminé à aller jusqu’au bout".

 Dans "un état second" mais "lucide", Franck parvient à se glisser à gauche du camion, puis au niveau de la cabine. "Quand j’étais à son niveau, je me suis posé la question: qu’est-ce que tu vas faire avec ton pauvre scooter ? C’est alors que je l’ai jeté contre le camion. J’ai continué à courir après lui. Je me souviens être tombé puis reparti à toutes jambes. Je ne sais plus ce que je faisais. Et finalement je suis arrivé à m’accrocher à la cabine.

J’étais sur les marches au niveau de la fenêtre ouverte. Face à lui. Je l’ai frappé, frappé, et frappé encore. De toutes mes forces avec ma main gauche même si je suis droitier. Des coups au visage. Il ne disait rien. Il ne bronchait pas.

Il avait son arme à la main. Mais le pistolet ne marchait pas. J’avais l’impression qu’il essayait de le manipuler ou de le charger, je n’en sais rien. Il me visait, appuyait sur la gâchette, mais ça ne marchait pas. (…) J’ai essayé de le sortir de la cabine par la fenêtre. Parce que je n’arrivais pas à ouvrir cette putain de porte. Et je tapais encore… Alors, il a fini par me mettre un coup de crosse sur la tête
".

Franck s'est ensuite fait interpeller par la police, qui pensait qu'ils tenaient un complice du terroriste. Avant qu'ils ne comprennent leur méprise.

Sonné mais debout, il s'en sort avec des blessures légères, des douleurs à la main, quelques points de suture, une côte cassée et un petit enfoncement de la cage thoracique.

La vidéo de l'arrestation de Franck qui le prenaient pour un complice du terroriste avant de se rendre compte de leur méprise


Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Eno le 21/07/2016 18:12

Hollande va sûrement lui donner la Légion d'Honneur !

2.Posté par bravo le 21/07/2016 19:20

voila un type qui la mérite vraiment lui la legion d'honneur!
A la différence de tous les planqués et pistonnés qui l'ont demandé ou obtenu par ancienneté

3.Posté par môvélang le 21/07/2016 22:49

il pensait arrêter le camion avec son scooter ou il a fait intéressant comme le policier antillais pour une médaille ?

4.Posté par justicia le 22/07/2016 06:52

POst 3 le policier antillais était qu'un jeune qui était sous contrat dans la police et qui n'a pas eu le concours et qui comme tout jeune français donnait un peu de son temps à la République, il s'est fait agresser lachement et il s'est défendu proportionnellement à l'attaque avec ses mains bien qu'il aurait pu prendre son arme alors dire qu'il faisait l'intéréssant c est un peu fort quand un flic tire c est un cowboy qui ne se maitrise pas quand il se défend avec ses mains et son sang froid il fait l'intéréssant...................il faut savoir raison garder dans ses propos

Celui qui a tenté d'arrêter le camion en le pourchassant avec son scooter à Nice est un héros bref monsieur tout le monde, un citoyen qui a essayé de faire quelque chose : Respect, rien à dire " mi tire mon chapeau".......................

5.Posté par Nono le 22/07/2016 07:14

@3 C'est de naissance ?

6.Posté par tron le 22/07/2016 11:18

c'est un héros

7.Posté par Dipadutout! le 22/07/2016 13:02

Je ne vois pas trop le geste héroïque là dedans! Il aurait pu se tuer, il faut laisser la police faire son travail!

8.Posté par cloé le 22/07/2016 14:56

post3 : pour le coup votre pseudo vous va bien

9.Posté par PATRICK CEVENNES le 22/07/2016 15:09

fukcd473
3.Posté par môvélang le 21/07/2016 22:49
Vous me faites penser, à ces officiers français morts sur le champ de bataille d'une balle dans le dos ! On se demande bien pourquoi ! Vous n'en seriez pas des fois ?

Je préfère de loin avoir à mes côtés ce policier antillais, agent de sécurité de la brigade du périphérique pour être plus précis, que de vous avoir vous à mes côtés ! Peut-être que vous, vous auriez pris la fuite ! Mdr !

10.Posté par ali khafir le 22/07/2016 20:11

t'as de la chance d'avoir pas fait ca aux "states"

11.Posté par Bleu outre mer le 22/07/2016 22:01

MR Dupuy comme vous aimez les copier commer en voila un interessant ou la il ya des explication
http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2016/07/22/securite-a-nice-quelles-questions-restent-en-suspens-apres-l-attentat-du-14-juillet_4973425_4355770.html

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes