Faits-divers

Atteinte sexuelle sur mineur : Le procès de Philippe Ghanty renvoyé au 22 janvier

Mardi 21 Août 2018 - 14:55

L’ex-candidat du Front National aux Législatives et ancien professeur de collège, Philippe Ghanty, devait être jugé devant le tribunal correctionnel de Champ Fleuri ce mardi. Soupçonné d’atteinte sexuelle sur une élève de 14 ans du collège Jules Reydellet à Saint-Denis où il enseignait, l’homme de 34 ans avait été mis en examen en février dernier. Depuis le renvoi de son procès en avril, son placement sous contrôle judiciaire avait été levé. 

L'avocat de la victime a demandé ce mardi la remise en place du contrôle judiciaire. Le prévenu aurait à plusieurs reprises écrit à la jeune fille. Il est également soupçonné d'avoir fait pression sur un témoin.

Un nouveau placement sous contrôle judiciaire réclamé par la procureur qui demande par ailleurs l'interdiction d'entrer en contact avec la victime et l'interdiction d'exercer des activités avec des mineurs.

Après quelques minutes de délibération, le procès a été renvoyé au 22 janvier 2019. Philippe Ghanty demande la délocalisation de l'audience à Paris car c'est où se trouve son avocat. Le contrôle judiciaire du prévenu a été remis en place. Philippe Ghanty a interdiction d'entrer en contact avec la victime. 

Pour rappel, le prévenu avait reconnu être tombé amoureux de l’adolescente mais avait nié toute relation sexuelle malgré des messages envoyés par la jeune fille qui stipulent le contraire.
 
Il avait ensuite été accusé de comportement inapproprié par son ex-belle-sœur, aujourd’hui majeure, mais âgée de 8 ans à l’époque des faits supposés. Selon Philippe Ghanty, il s’agirait d’un complot de la part de son ex-belle famille.

Il encourt jusqu'à 10 ans de prison et 150 000 euros d’amende. 
Soe Hitchon - soe.hitchon@zinfos974.com
Lu 4244 fois



1.Posté par cmoin le 21/08/2018 16:05

Justice de merde!Tout le temps en train de renvoyer les procès des années après!

2.Posté par jean jouhis le 21/08/2018 17:20

un an de delai
du n importe quoi
ce genre d acte doit etre jugé de suite
en flagrant delit

3.Posté par si et si le 21/08/2018 19:15 (depuis mobile)

Si les faits sont les faits ...."abrasax"

4.Posté par Môvélang le 21/08/2018 22:28

moi, je trouve que la justice devrait accepter les conditions du délinquant sexuel, c'est normal de délocaliser le procès vu que son avocat est en france, on s'en fout de la victime et de son avocat.

le débat actuel veut abaisser l'age du consentement , il n'y a pas si longtemps qu'un ministre avait voulu l'abaisser à moins de 11 ans , çà prouve que le ganthy n'est pas un pédophile !

5.Posté par Thierry le 21/08/2018 22:49

... de ce qu'on entends de la nouvelle législation, mineur, comme mademoiselle finira par disparaître du dictionnaire et les malades pourront s'en prendre aux enfants en toute impunité.

Et ils s'y prenne depuis le primaire. J'extrapole mais c'est apparemment une réalité et personne ne bouge. Nous sommes des MOUTONS.

Elle devient belle la France !

6.Posté par noé le 22/08/2018 07:36

Il a le droit d'aimer plus jeune que lui … C'est le "Macron" à l'envers ! Macron a aimé une femme plus âgée que lui et ce prof aime une femme plus jeune que lui … L'amour n'a pas d'âge , c'est le cœur et le fric qui comptent !

7.Posté par Fidol Castre le 22/08/2018 09:10

@5

Ariane Bilheran, psychologue, réalise un travail énorme.

Lien vers sa chaîne Youtube

Voir aussi Farida Belghoul, première lanceuse d'alerte sur le sujet.


8.Posté par momo le 22/08/2018 10:30

s il n y a pas viol alors il y a CONSENTEMENT

9.Posté par piop le 22/08/2018 20:16

Une gamine de 14 ans peut vous envoyez en prison plus vite que ce que vous pouviez l'imaginer!

10.Posté par MANOU le 23/08/2018 08:21

Il n'y a plus de justice, car c'est l'agent ,le pouvoir et le relationnel qui a tout les droits. Les victimes les parents et la jeune fille n'est pas pris en considération. Pire la délocalisation du procès en métropole fera oublier cette affaire aux réunionnais. Cette famille si elle n'a pas la capacité financière ne pourra pas se défendre correctement. C'EST UNE INJUSTICE PAR RAPPORT A CETTE FAMILLE QUI EST EN SOUFFRANCE.
La reconstruction après ce genre de situation est très difficile autant pour la jeune fille que ses parents et sa famille.
BON COURAGE A CETTE FAMILLE

11.Posté par Eno2017 le 23/08/2018 13:09 (depuis mobile)

Ghanty a raison de demander la délocalisation, Boniface l’avocat des coco n’a pas été choisi par hasard contre cet homme de droite, Il veut politiser le procès.Vu la volte-face de la fille, Ghanty aura le temps comme Thierry Robert de cacher son fric

12.Posté par Francine le 23/08/2018 13:21 (depuis mobile)

Courage Philippe, nous sommes de tout cœur avec toi, la justice triomphe toujours et les jours meilleurs reviendront!

13.Posté par cmoin le 02/09/2018 21:50

A peine 34 ans, et ce pseudo d'enseignant, a peine quelques années en fonction se prend plus grand que dieu en attaquant l'avocat des VERGES. Quand le petit poulain veut jouer dans la cour des trés grand.

14.Posté par MANOU le 12/09/2018 20:19

Poste 12 FRANCINE
J'espère que cela arrivera a ta fille ou petite fille. Tu verras les dégâts que cela fait dans une famille et sur topit pour la vie futur de cette ce jeune fille. Certe crédule et naïve.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter