MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Attaques de requins : comparaison n'est pas raison


Bien qu'il ne soit pas nécessaire d'avoir fait de grandes études universitaires pour le comprendre, les comparaisons - macabres- utilisées par de grands médias comme Le Monde ou encore Le Parisien ou Libé procèdent en matière de risque requins à la Réunion d'une escroquerie intellectuelle qu'un enfant de 8 ans peut démonter pourtant aisément...

Mais le pire c'est que nombre de lecteurs et internautes -adultes- sont assez idiots pour mordre à l'hameçon et s'empaler ainsi dans la bêtise la plus crasse.... bien installés dans leur canapé, avec le sourire du vainqueur, de celui qui sait et a tout compris... et va sauver la planète... du danger représenté par les autres.

Explications.

Par UNE ENDIVE - Publié le Mardi 14 Avril 2015 à 11:04 | Lu 2399 fois

Attaques de requins : comparaison n'est pas raison
Hier, je publiais un courrier fustigeant l'attitude minable du Monde, titrant le soir de la mort du petit Elio : "les moustiques tuent 80 .000 fois plus que les requins"... histoire de relativiser le drame.

Juste une question, rien du tout : quels moustiques ?... où ? Et quels requins ?... où ?

Au-delà de l'indécence, du procédé abject consistant à relativiser l'indicible -la mort atroce d'un enfant innocent- nous allons démontrer brièvement la stupidité abyssale du procédé. Et la malhonnêteté extraordinaire émanant de journalistes censés apporter un éclairage, un peu de hauteur, sur l'actualité. En fait d'éclairage, ce réverbère journalistique est juste bon à recevoir les honneurs des clébards du coin, et encore. Une honte pour la presse et une injure faite à l'intelligence humaine.

Aujourd'hui c'est un autre périodique d'obédience bobo-parigot-écolo-sans-cerveau qui nous sert la soupe indigeste : Libération. Une chose est sûre : avec des papiers de ce niveau, les neurones du lecteur ne seront pas trop stimulés. En fait de Libération, on devrait plutôt parler d’aliénation.

Les idées biocentristes/animalistes de la vieille Brigitte B. aurait-elles gangréné les rédactions parisiennes ? En quoi ces comparaisons sont-elles grotesques ? A qui profite le crime ?


DES COMPARAISONS QUI INSULTENT L’INTELLIGENCE (mais c'est pas grave les gens sont débiles ?)

- "Les noix de coco tuent 7 milliards (au bas mot) de fois plus que les requins" (sic."Aquarium et onanisme magazine")

- "Les moustiques tuent 80. 000 fois plus que les requins (d'après l'imMONDE)

- "Les méduses 56.789 fois plus" (d'après "Lobotomie Magazine")

"Les serpents 789.154 fois etc etc ... on peut dresser un inventaire à la Prévert avec toutes les bestioles de la Terre ; et même, allez savoir, les pizzas margaritas avalées de travers sont-elles sans doute plus dangereuses que des requins bouledogues de 3m50, élevés et marqués par l'IRD de la Réunion (éleveur de champions)?...

Ces comparaisons ne valent rien car comparer des choux et des navets, qui plus est en des lieux et époques différents, ça ne vaut rien : des statistiques mondiales foireuses -dont on se sait d'où elles sortent- appliquées à un cas très particulier. Des mises en balance honteuses, la mort d'un être humain à la Réunion vs celles de poissons dans le monde entier...

----> Un risque s'analyse-t-il "dans l'absolu", ou bien au regard de son occurrence à un endroit donné et à un moment donné ?

Parlez-en à un assureur : peut-on utiliser des statistiques mondiales rassurantes sur les vols de scooters pour en conclure qu'à Marseille et dans les quartiers Nord, il ne sert à rien d'attacher son deux-roues la nuit ?

Ridicule, n'est-ce pas ?

C'est pourtant cette bouillie que nous servent les grands intellectuels des rédactions parisiennes, après chaque drame à la Réunion.

Autre exemple, le cas "noix de coco" : dans l'absolu, il existe certainement plus de décès dus aux chutes de noix de coco que par attaques d'ours polaires. Est-on pour autant autorisé à expliquer à un eskimo qu'il peut laisser ses enfants gambader librement à côté des sympathiques plantigrades ? Le Monde, Libé ou encore cette bouse qu'on appelle "Le Parisien" iront-ils expliquer à cet eskimo qu'il devrait plutôt se méfier des noix de coco ?

Je pense qu'il n'est point besoin de pousser la démonstration plus avant : on voit bien que ces comparaisons, en plus d'être douteuses d'un point de vue moral, sont juste, intellectuellement... de la merde.

POURQUOI DES INTELLECTUELS AUTOPROCLAMES VÉHICULENT-ILS CETTE NON-PENSEE FÉCALE ?

1/ Les dom sont des objets d'information ou plutôt d'articles faciles et "exotiques" pour les rédactions parisiennes : la Réunion c'est un peu Tombouctou pour eux. Ils n’hésitent pas à placer St Gilles dans le Sud de l'île (l'Express d'hier) et sont outrés quand on leur fait la remarque. Déjà beau qu'ils acceptent de parler de ces territoires lointains "qui coûtent cher à la France". Le domien est un macaque, ou un canard sauvage comme dirait ma grand-mère, comprenez-le bien. Un dom, c'est pour eux comme un vaste foyer Sonacotra : avec eux on fait du social, alors quand le foyer brûle, qu'ils la ferment, déjà qu'on filme !

Donc le dom est objet, pas sujet. En l'espèce les attaques de requins à la Réunion sont un MOYEN de diffuser une propagande écolo-animaliste à pas cher, sans contradicteur et avec des "experts" (biologistes marins) à portée de main, au musée océanographique de Melun ou de Clichy-Sous-Bois.


2/ LE requin mascotte de la biodiversité en danger et réceptacle de la misanthropie 2.0

C'est connu l'être humain est très vilain, massacre tout, est la pire espèce qui soit. Le requin, en revanche, chef-d’œuvre de l'évolution (qui prendrait des gens pour des tortues, curieux pour un poisson hi-tech) qui était là avant nous (encore un argument qui tue) et qui est dans son milieu que c'est très beau la nature, c'est magnifique. Certes. mais QUELS REQUINS ? OU ?

Qu'importe ! LE requin est menacé, crie-t-on ! ... Ah ?

LE requin ?

LE chien ?

Il existe plus de 500 espèces de requins : des grands et des petits, des jolis et des pas beaux, des pélagiques et des côtiers, des dangereux et des pas dangereux... et surtout des requins dont l'espèce est menacée et d'autres non.

Parler "du" requin dans l'absolu est super con, aussi idiot que les comparaisons sus-évoquées : mais c'est très pratique pour vendre la soupe à Brigitte facho et à Paul Watson-Hulot.

Justifier les attaques de requins bouledogues - espèce SÉDENTAIRE non menacée, non protégée et la plus dangereuse du monde - à la Réunion, par le massacre d'autres requins menacés, inoffensifs et pélagiques, ailleurs dans le monde c'est comme partir du principe que puisque le teckel à mamie est gentil je peux lâcher des rottweilers dressés à l'attaque dans une école primaire pendant la récréation.

Et pourtant les gogos de l'écologie 2.0 raffolent de ces non-raisonnements.Tout comme les rédactions parisiennes et même parfois réunionnaises.

Conclusion : voilà la teneur exacte des arguments des animalistes, des ONG adeptes du green washing et des têtes de gondoles qui leur sont attachées, les Watson, Hulot et Bardot, soutenus qu'ils sont par ces flèches d'EELV, eux-mêmes soutenues (ça coûte rien, moins que dossier nucléaire) par le PS voire l'UMP... et même le FN via son égérie à poil dru Brigitte B.

Et nos amis biologistes marins de l'IRD de cautionner "scientifiquement" ces affirmations grotesques... et d'appuyer en versant à leur tout dans les adages passe-partout et économiques en neurones, ainsi pour Marc Soria de l'IRD péi, adepte de la pensée magique : "la nature a horreur du vide". Il le sort à toutes les sauces celui-là, notamment pour s'opposer à la pêche de poissons... sédentaires, que sont nos chers requins bouledogues...

Voilà où nous en sommes rendus.

Alors face à autant d'injustice, de chosification des victimes d'attaques, de négationnisme, faudra pas s'étonner si ça part en sucettes prochainement. Monsieur le préfet, cessez de nous prendre pour des endives, vous et votre gouvernement irresponsable et nihiliste.

MERCI

UNE ENDIVE




1.Posté par flo.f le 14/04/2015 13:04

Merci pour ces vérités.

Au milieu de tous ces poncifs que l'on a entendu mille fois qui sont véhiculés comme au jeu du téléphone arabe : un peu plus déformés à chaque fois, un peu plus déshumanisés à chaque fois, un peu plus honteux à chaque fois.
Il n'y aurait plus beaucoup d'enfant sur terre si tel était le cas.
Tous ces gens qui ont des enfants et qui se pensent mieux que les parents de ce pauvres garçon, qui pensent élever les leurs mieux que les autres.
Je ne leur souhaite jamais que leur enfant ne meurt que parce qu'ils ont désobéit ou qu'ils sont sortis du rail réglementaire car les politiques ne savent pas faire autre chose que réglementer et interdire. Les vraies décisions ne sont plus jamais prises. On risque de se mettre des lobbies à dos et de perdre des financements électoraux.
Alors nos enfants meurent...

2.Posté par Question le 14/04/2015 13:33 (depuis mobile)

Simple question: est-ce bien la vente de la chair de ces requins qui est interdite, ou est-ce la pêche?
Autre questions, en cas de pêche, quel critères sont pris en compte pour évaluer le nombre de spécimen qu'il faudrait pêcher? Pourquoi 300?

3.Posté par C'est ça... le 14/04/2015 13:44

Ca va durer longtemps?...
Les scientifiques ont tort, les grands médias nationnaux ont tort, les experts ont tort, en fait, tout le monde à tort à part votre microcosme?...
Estimez-vous heureux que la presse nationnale ait daignée traiter de ce sujet.
Il faut que je cherche de longues minutes pour essayer de voir ce qu'il se passe. Le sujet est déjà oublié. C'est un fait divers.
Ecrivez, hurlez, cassez ce que vous voulez, revendiquez tout et n'importe quoi, cela n'y changera rien!
Vous vous sentez concerné parce que pour une fois, il se passe quelques chose, vous avez trouver un os à ronger et vous en profitez. Parfait, faites vous plaisir, mais sachez que tout le monde s'en tape (du Pb requin j'entends).
Cessez de solliciter vos cerveaux reptiliens et de faire du sensationnalisme sur ce drame. Vous surfez sur la peine d'une famille pour tenter de vous faire valoir en denigrant et insultant tout ce qui ose s'opposer à vos idées.
Parodie de journalisme sans interet!
Jusqu'ici je pensais que seule la religion généré des fanatiques extrémistes, je m'apparcois que les passion aussi...
Je vous propose d'attendre l'assemblée générale d'une association écologique qui ne pense pas comme vous, ou une réunion à la préfécture, voir de croiser quelqu'un qui ne partage pas vos idées et de tirer dans le tas!
Ca aura un gout de déjà vu, mais ce serai cohérent avec vos propos... ou est Charlie?! Aloha!

4.Posté par Miam! le 14/04/2015 14:05

"Point besoin de pousser la démonstration plus avant". Si si, justement, on aurait aimé vous entendre, dans votre absolue cohérence, sur la "stupidité abyssale du [même] procédé" quand il s'agit de rapprocher la "régulation" du requin des battues contre le loup ou autres... Quant à votre monomanie réductrice, de ne vous dessiner pour adversaire qu'un "animaliste" ou "bobo" caricatural et bien commode (sorte de faire-valoir même si ces stéréotypes existent et peuvent nuire au débat), on se demande qui fait de l'anthropomorphisme en définitive... Ouh le vilain requin pas beau ! Escroquerie escroquerie ? Sur ce, je retourne à mon porno pour requins ;-)

5.Posté par polo974 le 14/04/2015 14:17

""" Est-on pour autant autorisé à expliquer à un eskimo qu'il peut laisser ses enfants gambader librement à côté des sympathiques plantigrades ? """

ah, ça tombe bien comme exemple: ici, c'est pareil: petit rappel, la zone était interdite, tout le monde savait qu'il y avait des requins. enfin, non, c'est pas tout à fait pareil: à 2 m sur la plage, le requin viendra pas te croquer, alors que l'ours blanc est amphibie...

6.Posté par vacuité et mauvaise foi : 3 le 14/04/2015 16:32

le 3 : tu n'as que ça à dire ? et le fond ? Parce que le Monde écrit de la merde, c'est vrai ?

Peux-tu argumenter stp, parle-nous de la validité de ces comparaisons, démonte le propos au lieu de verser dans la condescendance et la médiocrité, voire le cynisme.

Ce papier évoque des choses importantes : le traitement de l’info requin par des gens qui ne prennent pas la peine de se renseigner et la propagande animaliste qui s'insinue dans nombre de rédactions parisiennes. Tu as quoi à dire à ce propos ?

Bref ton commentaire est nauséabond et inepte.

Je te plains ainsi que tes enfants d'avoir à subir un sale type comme toi.

Va au diable.

7.Posté par Bride le 14/04/2015 19:56

Monsieur Dupuy,
Non en métropole nous savons faire autre chose que d'avaler des couleuvres les plus grosses les unes que les autres. Non seulement nous ne sommes pas dupes des discours bien policés et politiquement corrects ( pas pour moi en tous les cas) que l'on veut bien nous faire croire. La crise "requins" à la Réunion depuis l'accident d'Eric Dargent en 2011 est une vraie préoccupation, une vraie tragédie...et pour certains une mobilisation, même à distance de chaque instant. On (et je ) ne peut regretter que la voix pourtant forte des surfeurs n'ait pas été entendue plus tôt, si ce n'est pas une réponse violente et inadaptée des politiques, écolos et dits scientifiques, par l'interdiction de la baignade et du surf lorsque votre environnement n'est qu'océan, vagues parfaites et votre passion la glisse...
Oui en métropole aussi nous savons dire notre colère devant l'indicible, l'inacceptable celle d'un jeune de 13 ans qui est mort alors qu'il n'a pas su ou pu résister à sa passion...malgré les consignes dè sécurité dont il avait connaissance. Parfois la passion est plus forte que la raison et nous avons tous été des adolescents qui ont un jour bravé l'interdit sans pour autant en mourir... Mes pensées vont à Élio et à sa famille....

8.Posté par réponse @question le 14/04/2015 20:40

@question : seulement la commercialisation. Mais interdire la commercialisation revient à anéantir la pêche.
De plus le drame est que cette connerie de réserve (dans sa configuration actuelle) empêche que l'on prélève les requins dangereux en son sein. Moralité, nous faisons de l'élevage de requins anthropophages le long de notre littoral touristique. Si vous voyez un bouledogue de 3m50 dans 80 cm d'eau, vous n'avez pas le droit de le pêcher alors que cette espèce n'est pas protégée.

Bref au sein de la réserve, la vie humaine ne vaut rien, une patate de corail a, au terme de la règlementation misanthrope de la rnmr, plus de valeur que votre gosse.

L'écologie c'est bien, mais pas si nos vies passent à la trappe. Ce sont nous qui sommes exposés, à nous de décider, pas aux crétins d'écolos des villes qui roulent en diesel.

9.Posté par Audrey le 14/04/2015 21:44

'Justifier les attaques de requins bouledogues - espèce SÉDENTAIRE non menacée, non protégée et la plus dangereuse du monde - à la Réunion, par le massacre d'autres requins menacés, inoffensifs et pélagiques'

Je suis curieuse de savoir ou vous tirez vos informations.Une simple recherche google sur wiki ou autre nous parle de la menace des requins bouledogues, ' pêché pour son cuir, son foie, sa chair, ses ailerons (ils sont revendus à 400 € le kilo), pour leurs cartilages qui sont censés agir contre le cancer, les rhumatismes ou l’arthrite (pourtant les essais cliniques n’ont démontré aucun effet concluant…), et pour son huile destinée aux cosmétiques. Il est également une victime collatérale de la pêche au thon et à l’espadon. Sa maturité sexuelle tardive et son faible taux de reproduction en fait une espèce menacée.' http://www.futura-sciences.com/magazines/nature/infos/dico/d/zoologie-requin-bouledogue-9568/

Rappelle l'homme peche 100 millions de requins par an voir wiki qui se base sur les chiffres de L'UICN ... Quelles sont les consequences ecologiques pour l'ecosysteme? J'attends avec impatience votre reponse chez auteur de l'article. merci de preciser vos sources !!!!

Comme le dit l'express la crise du requin bonne nouvelle le monde sait maintenant ou placer la Reunion sur une carte!

10.Posté par hameçon le 15/04/2015 02:02 (depuis mobile)

c''est en lisant les commentaires qu''on comprend à qui on a à faire : des bouledogues pour l''agressivité et huitres pour la capacité de rėflexion.

11.Posté par Jib le 15/04/2015 19:36 (depuis mobile)

Pfffff ça me fatigue -_-" celui qui est sur son fauteuil avec un air qui sait tout, a sûrement écrit ça.

12.Posté par audrey ne sait pas lire le 17/04/2015 09:44

Audrey : tu sais lire où tu trolles comme une pauvre lobotomisée de sea shepherd sans lire ?

Et sinon les gens qui pensent que des enfants bouffés vivants par des saloperies de bouledogue "sont une bonne chose", je leur souhaite un bon cancer en phase terminale, ce sera également "une bonne chose".

Va au Diable et demande-lui s'il loue des cerveaux en enfer.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes