Courrier des lecteurs

Attaques de chiens errants : Cette nuit encore, trop c'est trop !

Mercredi 25 Octobre 2017 - 09:25

L'éleveur de La Rivière avait perdu une grande part de son cheptel samedi. Cette nuit, les chiens errants ont liquidé le reste. Il est totalement ruiné, ce travailleur, et n'est pas le seul.

Contrairement à ce croient facilement certains, il ne touchera pas d'indemnités car les assurances agricoles, dans un tel cas, ne fonctionnent pas. Les assureurs veulent bien piquer votre fric mais vous aider, jamais !

On a entendu déblatérer certain adjoint saint-louisien dénommé Vitry, sur les ondes. "Il faut faire ci ; il faut faire ça". Mais va-t-on aider cet homme ? "Vous rigolez ? On va demander à la CIVIS etc." "Il y a des arrêtés interdisant la divagation des chiens". Ben oui, ça serait formidable si les chiens savaient lire.

On a entendu aussi, j'allais dire hélas, pérorer Pierrick Robert venu parler de lui-même et de ce qu'il compte balancer à Malet au Conseil municipal de ce soir.

Je veux dire à mon amie Ohana Wajsbrot : tes chiens à toi, entretenus, nourris, soignés, ne risquent pas de commettre de telles exactions. Mais les molosses en liberté ? Qui ont le goût du sang et recommenceront ailleurs ?

J'aime les animaux, comme toi. Je t'ai d'ailleurs aidée à en placer et ça a marché. Mais là, le problème est autre : il s'agit d'une invasion de prédateurs impitoyables. S'ils ne trouvent plus de poulets, ils attaqueront des femmes, des enfants, des vieillards !

Quant à ceux qui me critiquent pour le plaisir de me critiquer, je leur dirai... non ! Ils le savent bien.
Jules Bénard
Lu 739 fois



1.Posté par MICHOU le 25/10/2017 10:07


Tu as raison Jules de t'insurger contre ce fléau qui touche la Rivière mais qui est une menace pour toute l'île et qu'est ce qui est fait RIEN!
Entre des élus impuissants pour tous les problèmes, des entreprises et Administrations qui se déclarent incompétentes et un Préfet aux abonnés absents, encore une fois:Y a t il un capitaine sur l'île encore?

2.Posté par A mon avis le 25/10/2017 12:16

@ 1 MICHOU : tout à fait d'accord.

C'est un problème qui doit être pris globalement à l'échelle de l'île !

Alors Monsieur Bénard, pourquoi ne pas lancer une pétition à destination du Conseil régional par exemple, pour concrétiser vos protestations ?

3.Posté par Grangaga le 25/10/2017 13:07

Apré la........."kriz' rékin"
Atann' a nou a la.........."kriz' lo... syin"
Préparr' .......pankartt' lé garr'...............
Konm' di Pounia......." la sass' lé rouvèrrrrrrrrrrrrrrr' "..........

4.Posté par Elle le 25/10/2017 18:06

Inkièt pu, le problème est réglé : le maire a sorti un arrêté ... rappel de la réglementation en la matière.
Quand les chiens l'auront lu, ils viendront plus embêter le bétail, ils auront trop peur ! M. Le maire la dit !

C'est pas du foutage de bouche ça ?!?

5.Posté par klod le 25/10/2017 20:01

yes Grangaga ............... la chiasse lé ouvert ................ mon péi bato fou !

6.Posté par Réunionnaise le 26/10/2017 19:59

Finalement on se demande à quoi servent les politiques grassement payés. Ils n'ont aucune imagination, aucune proposition, rien à l'horizon. Ne sont-ils pas grassement payés pour gérer la vie de la cité ? Dès qu'une problématique apparaît c'est le vide de leur côté. Rien. Nada. Par contre, pour les soirées bling bling et les photos bien cravatés et bien maquillés ils sont au point.

7.Posté par profonde injustice inacceptable le 26/10/2017 23:02

Ce sont malheureusement les bêtes qui payent pour l'irresponsabilité , la cruauté, l'appât du gain des hommes.
Tellement plus facile de les exterminer plutôt que de faire de l'éducation, du suivi et de la sanction!


VOICI DES COMPORTEMENTS INACCEPTABLES :

- prendre ou acheter des chiots/chatons etc, cadeau mignon qu'on abandonne lâchement trop vite car on n'a pas su anticiper les contraintes
- laisser se faire tous ces élevages de chiens pour se faire un maxi de pognon, y a t il seulement un suivi de ces bêtes, sont-elles toujours avec leur propriétaire ou dans la nature?
- Ne pas assez lutter contre toutes ces décharges sauvages, laissées par l'homme en toute impunité, attirant un maxi de chiens/chats en errance car abandonnés et se reproduisant à l'infini
- Ne pas intervenir pour ces chiens de voisins, les plus imposants dogs allemands etc, qui effraient le voisinage lorsque les propriétaires les laissent sortir sans se poser de question sur la trouille et la sécurité des gens
- Ne pas intervenir pour ces chiens qui se promènent avec leur maître, sans laisse, souvent dans des endroits interdits : plage, rues passantes etc
- Ne pas faire assez de pédagogie sur le respect des animaux: école, proximité de quartiers, campagne publicitaire: ici il y a une niche d''emploi importante
- Ne pas aider davantage les associations de défense des animaux, trop de bénévolat donc pas assez de reconnaissance de la cause animale
- Ne pas sanctionner les cas multiples de maltraitance envers les animaux,


La responsabilité doit être assumée, par les propriétaires, par les collectivités qui doivent prendre le problème à bras le corps et sans fléchir
Les dérives de comportements malsains et cruels n'ont plus lieu d'être de nos jours

Ce sont malheureusement les bêtes qui payent pour l'irresponsabilité , la cruauté, l'appât du gain des hommes.

8.Posté par Paul HOARAU le 27/10/2017 13:27

La Réunion a déjà mauvaise presse avec ses squales , bientôt les touristes auront le droit à une mise en garde contre nos chiens assassins !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 16 Novembre 2018 - 10:37 Jusqu’où l’hybris ?