MENU ZINFOS
Economie

Atelier carburant : Nouvelle réunion sur les coûts et l'approvisionnement


Nouvelle réunion pour les acteurs de l'atelier sur les hydrocarbures, cet après-midi, à la CCIR à Saint-Denis. Thématique abordée au cours de l'atelier : l'approvisionnement et la qualité des carburants. Mais une nouvelle fois, le coût fret pourrait-être remis sur le tapis après les interrogations soulevées par le syndicat Solidaires.

- Publié le Mardi 17 Avril 2012 à 09:36 | Lu 1166 fois

Atelier carburant : Nouvelle réunion sur les coûts et l'approvisionnement
Une nouvelle fois, les acteurs travaillant sur la formation du prix des hydrocarbures à la Réunion se réuniront à la CCIR cet après-midi pour débattre, non plus du prix CAF (Coût Assurance Fret) et du fret comme il y a deux semaines, mais des différentes zones possibles d'approvisionnements et de la qualité des carburants. Une problématique soulevée lors de la venue du président candidat Nicolas Sarkozy à la Réunion.

Les zones d'achat, ainsi que les coûts, vont être abordés au cours de cet atelier sur le thème : "Acheter le carburant différemment". Actuellement, le carburant qui alimente la Réunion provient de Singapour. Mais les membres de l'atelier se pencheront sur les autres marchés asiatiques, le Moyen-Orient et l'Afrique du Sud.

Viendra ensuite la qualité des hydrocarbures possibles d'importer dans l'île. La réglementation européenne concernant la qualité du carburant est aujourd'hui d'un indice de pollution de 10 ppm (parties par million), une norme applicable à la Réunion. Les acteurs se poseront les questions suivantes : Quelles contraintes réglementaires ? Comment se passent les achats dans la zone ? Quelles économies d’échelles imaginer ?

Mais immanquablement, le coût fret refera son apparition dans le débat de cet après-midi après les doutes émis par Solidaires, vendredi dernier, concernant une facture "surévaluée" du transport du carburant entre Singapour et la Réunion sur le bateau tanker le Tamarin (voir article ici : Carburant : Le coût du fret serait-il surévalué ?).

Une nouvelle réunion qui devrait apporter des réponses, mais également de nouvelles interrogations, comme lors de chaque atelier, sur l'épineux problème des carburants à la Réunion.




1.Posté par Chantage le 17/04/2012 11:04

Voilà maintenant le chantage des compagnies gangsters internationaux et multimilliardaires : attention, si vous voulez du carburant moins cher, il sera de moins bonne qualité et vous risquez d'abîmer votre voiture !

2.Posté par bisounours le 17/04/2012 11:51

réponse à chantage
quel chantage ???
Premièrement la norme européenne c'est pas fait pour protéger ta voiture, mais ta santé !!!
Deuxièmement ben oui quand c'est de meilleure qualité c'est plus cher !!!!!
Prenons un exemple :
le carburant norme européenne c'est un peu comme la nourriture bio.
le bio c'est meilleur pour la santé mais c'est plus cher car d'une part c'est plus contraignant à produire, et d'autre part les champs bio ne se trouvent pas forcément tout près des lieux de consommation et dans ce cas il faut transporter ce qui renchérit son coût.
Ca me semble pourtant assez logique.
Moi ça m'étonnerait que l'on accepte d'assouplir les normes à la Réunion car ce serait s'exposer à des poursuites judiciaires plus tard de personnes ayant contracté des maladies.
Et en plus je ne le souhaite pas. Tous les pays du monde tendent à améliorer la qualité de ses produits pour une meilleure santé publique et la Réunion prendrait la direction opposée ??????
Je ne le souhaite pas pour nos enfants.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes