MENU ZINFOS
Société

Association Océan Prévention Réunion: Six ans d'interdiction de baignade provisoire


L'Association Océan Prévention Réunion revient sur l'interdiction de baignade qui a été mise en place le 26 juillet 2013.

Par - Publié le Vendredi 26 Juillet 2019 à 15:53 | Lu 1988 fois

"2024, la Réunion accueille les Jeux olympiques de surf ?"

"Le 26 juillet 2019, nous fêtons les 6 années d’interdiction "provisoire". 2191 jours que l’on fait espérer pouvoir à nouveau accéder à notre environnement. Alors qu’en ce moment même, sur toutes les côtes métropolitaines, l’océan est célébré comme une fête, entraînant un développement économique providentiel des régions littorales. Nous, nous restons à la traîne, comme les Réunionnais ne vivaient pas assez d’inégalités.

Début juillet 2019, il y a eu un appel à candidature pour l’organisation de l’épreuve de surf aux JO 2024 qui se dérouleront en France. 3 candidatures ont été posées : Biarritz, Lacanau et Tahiti. De l’avis de tous les spécialistes, la Réunion aurait été le lieu idéal, mais nos instances locales n’ont même pas dénié le faire, alors que beaucoup l’espéraient.

Ce choix n’est pas anodin, il s’agit d’un aveu d’échec anticipé, une absence totale d’ambition : ils ne se sont même pas risqués à imaginer qu’en juillet 2024, dans 5 ans, la débauche de moyens et d’énergie déployés d’ici là aurait pu conduire à enfin solutionner ce problème, et à une levée de l'interdiction ? Non pas l’atteinte d’un risque zéro, mais juste un retour à un risque acceptable, tel que nous le connaissions, dans les zones sauvages et réputées de l’île. Que d’ici là nous ayons pu retrouver nos plages historiques de Boucan Canot, Saint-Gilles, Saint-Leu l’Étang-Salé, en famille, simplement, comme avant. Non, l’espoir n’est pas du côté des institutions et autorités comme l’illustre l’absence de candidature réunionnaise.

Pourtant, tout le monde se rappelle dès les années 90 les compétitions internationales de surf qui se déroulaient à Saint-Leu, ou encore à Saint-Pierre. Des événements qui faisaient rêver, qui nous apportaient une large notoriété.
Car nous n’aurions aucune chance d’organiser les JO dans d’autres disciplines. Ni nos terrains de handball de volley, nos pistes d’athlétisme ne feraient suffisamment rêver pour imaginer accueillir une épreuve.

Non, notre seul et unique atout capable de séduire les dieux de l’Olympe, c’est notre océan, nos vagues exceptionnelles. Nous ici, nous ne pouvons pas espérer plus que les "jeux des îles". Et pourtant, une épreuve olympique serait un fantastique outil, qui ferait connaître la Réunion, non pas qu’aux îles sœurs, mais bien cette fois-ci à des milliards de téléspectateurs.

Saint-Leu est une des plus belles vagues du monde, longue, idéale pour les manœuvres, et juillet c’est la meilleure période, avec des vagues tous les jours. La compétition aurait été incroyable. Les gens auraient vu des spots publicitaires vantant les atouts de notre joyau. Cela aurait pu être le déclic d’un réel décollage touristique, espéré vainement depuis tant d’années en tant que moteur économique.

Mais non, ce ne sera pas notre île, et les Réunionnais regarderont pour la plupart sans même comprendre qu’on sera passé à côté d’une occasion unique. Et comble de l’histoire, il devrait y avoir au moins un Réunionnais parmi les 4 représentants français de cette épreuve. Consolation dérisoire, surtout quand on sait que ce sont les derniers champions réunionnais.

Ce sera donc une ville du sud-ouest de la France, même si la mer y est moins attrayante, et les vagues bien plus rarement spectaculaires. Ou alors à l’autre bout du monde à Tahiti, avec une vague certes de niveau mondial, mais impossible à regarder depuis la plage, car trop éloignée du rivage, des infrastructures moindres par rapport aux nôtres, où nous avons l’habitude d’accueillir de gros événements. Sans parler des 12 h de décalage horaire là-bas, qui ne favoriseront pas les directs, alors que nous ici nous n’en avons que 2.

En attendant, les attaques continueront de ternir notre image. Nous venons juste d’être à "l’horreur" sur National Geographic, et nous le serons aussi le 1er août prochain sur Discovery Channel. Nous y apparaissons comme de vulgaires cobayes, des martyrs rêvés, nécessaires pour expier tous les maux de la planète.

Tandis que Tahiti semble partie avec une longueur d'avance pour les JO de surf de 2024, La Réunion elle, reste à la peine, tout juste bonne pour les "jeux du cirque"..."


Regis Labrousse
Faits-diversier Passionné par tout ce qui vole, j'ai eu la chance de pouvoir effectuer une longue... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Fredo974 le 26/07/2019 17:38

Eh oui , provisoire de 6 ans ....

2.Posté par lesseps le 26/07/2019 18:49

Bonne chance à Tahiti... Ils le méritent. La désastreuse image renvoyée par OPR et ses extrémistes a dû peser dans la balance...

3.Posté par Leviathan le 26/07/2019 19:56

Le tourisme ne s’est jamais aussi bien tenu que ses derniers temps. Pas besoin de surf donc, désolé OPR de ne pas voir que par une seule lorgnette...

4.Posté par Yab bon des hauts le 26/07/2019 20:33

n’ont même pas dénié le faire

Daigné pas dénié.

5.Posté par Tristan Lefebvre le 26/07/2019 23:19 (depuis mobile)

@leviathan. Pas besoin de surf tout va bien. Tout un pan de l'économie à l'arrêt mais tout va bien. Et 30 % de chômage...??? Je suppose que tu trolles. Ou alors ferme la ta grande g...

6.Posté par Fredo974 le 27/07/2019 09:27

La seule île au monde sans océan .....

7.Posté par Leviathan le 27/07/2019 10:50

@5: si le surf avait fait tourner l’économie réunionnaise ça se saurait ! Ce sport n’était qu’un microscopique pan économique qui n’employait que qqs dizaines de personnes... désolé que les vérités te fassent dégoupiller... tu es un peu fragile apparemment, respire, souffle profondément et pète un grand coup , ça te fera le plus grand bien ..

8.Posté par Leviathan le 27/07/2019 18:38

@6: mais avec de superbes montagnes... quant à l'océan on peut y patauger dans les zones autorisées.. amplement suffisant :)

9.Posté par JORI le 27/07/2019 22:02 (depuis mobile)

5. Tristan. J'oubliais, pendant que je reste au lit, fermez la, ça fera des vacances à tout le monde.

10.Posté par Tristan Lefebvre le 28/07/2019 09:10 (depuis mobile)

Osef alors !? 🤣😅😭 Pas sorti de l'auberge avec des raisonnements pareils. Quand à jori... Quelle tristesse. Il me semble ne pas t'avoir parlé j'aurai préféré pouvoir profité de mon dimanche hors du lit.

11.Posté par 20ième siècle lété avant le 28/07/2019 09:26

Malgré les événements climatiques actuels et autres manifestations du dérèglement de la planète dû à l'Homme, localement tout le monde imagine encore que l'on pourrait revenir à une situation d'il y a 25ans! Lé vré per noel y existe (n'est ce pas Mme Noel).
Manque de lucidité totale qui ne fait que retardait les solutions éventuelles... C'est dommage, mais c'est à l'image de La Réunion. Peu d'ouverture d'esprit et de capacité à s'adapter au changement quel qu'il soit.

12.Posté par Anti surf le 28/07/2019 19:25 (depuis mobile)

Nous n a pas eu besoin surf pendant 250 ans nous pourra bien continuer et baigner dan lagon pour ça qui aime.....la majorité creole y occupe pas de la mer lontan nave jamais personne et les vieux y défendait a nous rentre ds l eau....c est pas un pb

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes