MENU ZINFOS
Faits-divers

Assises : l'oncle pédophile jugé pour plusieurs viols


Aujourd'hui et demain se tient devant la cour d'assises le procès d'un oncle accusé d'avoir violé ses nièces de 8 et 10 ans, ainsi que son neveu de 11 ans, plusieurs années durant. Il encourt 20 ans de réclusion criminelle et met le thème de l'inceste au cœur des débats.

Par Isabelle Serre - Publié le Mercredi 21 Avril 2021 à 12:03 | Lu 1676 fois

Mai 2017, Judith*, 8 ans, libère sa parole auprès de sa mère éberluée. Elle raconte comment son oncle est venu la chercher pour l'emmener dans sa chambre, fermer la porte, la déshabiller, avant de se dévêtir lui-même et de "mettre son sexe dans ses fesses" , tout en lui faisant regarder un dessin animé pour la distraire.

La petite fille avait fait état de menaces proférées par son oncle si elle parlait, faisant le geste de "frapper", et avait précisé qu'il sentait l'alcool.

Un dessin animé pour la distraire pendant le viol

Dans la famille, cette révélation avait fait l'effet d'une bombe. Sauf qu'elle était encore loin de se douter de la suite.

Deux jours après le témoignage de Judith, son frère Victor*, portait plainte à son tour.
Huit ans plus tôt, alors qu'il avait 11 ans,  il aurait également été victime de son oncle.

Après des attouchements dans sa voiture, Jean-Pierre* avait conduit l'enfant à son domicile, puis dans une chambre. Il avait lié les mains de sa petite victime avec son pantalon, utilisé de la crème Nivea car l'enfant avait mal et lui avait imposé un rapport anal complet.

Victor avait indiqué que les agressions avaient duré jusqu'à ses quinze ans. Dès qu'il le pouvait, l'oncle, systématiquement sous l'effet de l'alcool, lui faisait subir des attouchements, "profitant de toutes les occasions pour lui caresser les fesses et le sexe, essayant de le masturber."

Un viol pour cadeau de Noël

Un mois après la plainte de Victor, c'était au tour de Vanessa* de venir raconter aux forces de l'ordre ce qu'elle avait subi. Fille du frère aîné de l'accusé, elle aurait été forcée de lui faire une fellation, un soir de Noël, alors qu'elle avait 8 ans.

Au cours de ses auditions en garde à vue et au cours de l'instruction de l'affaire, Jean-Pierre avait fini par reconnaître tous les faits qui lui étaient reprochés et pour lesquels il avait été écroué en attendant son procès aux assises.

Seul bémol, le mis en cause de 54 ans n'en avait pas démordu : malgré ses 11 ans, "Victor était consentant."

Jean-Pierre avait déjà été condamné en 2002 pour l'agression sexuelle de sa belle-fille de 8 ans.  Décrit par ses proches comme "en marge de la société", notamment à cause de sa consommation d'alcool l'empêchant de travailler, ses expertises psychiatrique et psychologique ont montré qu'il ne présentait pas d'anomalie mentale, mais une déviance sexuelle de type pédophile.

L'audience criminelle se déroule aujourd'hui et demain. Le verdict devrait être connu demain en fin de journée.

*Prénoms d'emprunt

 




1.Posté par Choupette le 21/04/2021 13:05

Jetez le aux requins ! Ils vont lui faire une fellation dont il se souviendra toute son éternité !

2.Posté par Inconu 974 le 21/04/2021 14:07

Minimum 30 ans que fait la justice

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes