Faits-divers

Assises : Une lycéenne poignarde sa copine pour des insultes sur Facebook

Lundi 30 Avril 2018 - 07:01

Une réaction légèrement disproportionnée… Marie-Catherine F., 20 ans, est jugée devant la cour d’assises ce lundi pour avoir poignardé son ancienne copine. Âgée de 17 ans au moment des faits, elle a manifestement été très touchée par le comportement de la victime.     

D’abord amies, ce sont des commérages qui les auraient opposées. Marie-Catherine F. disait s’être sentie harcelée depuis plusieurs mois. Et c’est un commentaire de la victime sous une vidéo publiée sur Facebook (sur laquelle figurait l’accusée) qui a manifestement été l’incident de trop. "Pas mal le ty son mais par conte na un grooooooos thon bieeeeen nooooooir y fait la masse dedans pareil la joue percé toute ali son place th doit être dans la piscine. Cherché l'erreur mes amis", pouvait-on lire.
 
Elle s’était donc rendue au domicile de la victime pour discuter et assure avoir emporté un couteau pour se protéger si la discussion venait à s’envenimer. Et c’est le cas, la victime a menacé de pousser l’accusée dans l’escalier si elle ne quittait pas les lieux. Puis le coup de couteau est parti.
 
Envoyée en urgence à l’hôpital, la jeune fille a dû subir une ablation de la rate.
 
Marie Catherine F. sera donc jugée pour avoir commis volontairement des violences ayant entraîné une mutilation ou une infirmité permanente. Ce qui ne jouera surement pas en sa faveur est le fait qu’une autre amie s’était disputée avec l’accusée fin 2015 et que cette dernière était rentrée chez elle pour chercher un couteau. La cour en décidera.
Soe Hitchon - soe.hitchon@zinfos974.com
Lu 8597 fois



1.Posté par Zorro le 30/04/2018 09:24 (depuis mobile)

La vraie égalité hommes femmes ça sera quand on ne cherchera plus toutes les excuses, comme dans cet article, à une femme accusée d’un crime.

2.Posté par cmoin le 30/04/2018 10:02

Prison à vie et on coupe les allocs.

3.Posté par Bibi la bicrave le 30/04/2018 10:33

Putain, les gens quel que soit l'article, sont obnubilés par les allocs et la CAF.

4.Posté par A m"diter le 30/04/2018 11:01

On libère de pires criminels... je pense que ce fait divers devrait servir de leçon aux personnes sur la gestion de conflit! L'accusée était victime de "mots et commentaires blessants" en essayant de régler le problème elle n'a fait qu'empirer la situation et est devenu coupable. Le problème reste l'éducation: on ne règle pas grand chose avec la brutalité et les couteaux, coupe-coupe... par contre si elle avait supprimé cette personne de sa liste facebook, elle serait plus tranquille et si l'autre insistait elle aurait dû déposé plainte pour harcèlement et discrimination..! C'est l'autre qui aurait été moins maligne!!!!!

5.Posté par MARIE le 30/04/2018 11:02

S armer d'une arme n est pas defendable quel que soit le motif ou plutot l excuse souvent bateau de l avocat§§

Cette jeune fille a eu une enfance diffcile et par le biais des etudes veut sortir de ce gouffre


Messieurs les jures, je compte sur votre compréhension

6.Posté par 973 le 30/04/2018 11:08 (depuis mobile)

C est l ''avenir

7.Posté par Marie le 30/04/2018 11:32

un aperçu de notre jeunesse et comme l'a si bien dit 973....c'est l'avenir....!

8.Posté par Discrimination, suicide ou vengeance ? le 30/04/2018 11:54 (depuis mobile)

Bien joué.tu la planté. Pour moi l''accusé est victime d''humiliation et de discrimination. Vu sa jeunesse elle n''a pas là logique de porter plainte auprès des autoritées compétentes.Elle a agit suivant ses ressources. TkT pas tu n''iras pas en prison

9.Posté par Choupette le 30/04/2018 11:55

5.Posté par MARIE

Elle continuera ses chères études ... en taule.

10.Posté par Jp POPAUL54 le 30/04/2018 12:36

Des mots... et des pleurs !!

Si l'une a tendeance à dégainer rapidement des objets contondants, l'autre avec son "gros thon bien noir" est quand même bien raciste.
Inadmissible Mr Ratenon !!

11.Posté par lyson le 30/04/2018 12:48

Effroyable, cela mérite de longues années de prison

12.Posté par charles le 30/04/2018 12:50

@2.Posté par cmoin . Bien dit

13.Posté par FACEBOOK FACEBOOK le 30/04/2018 13:46

Continuez avec Facebook..... Vous irez loin, très loin...... En sorte a zot maintenant......

14.Posté par previsible le 30/04/2018 14:29

harcèlement, insultes, dénigrement permanent, et comme les autorités ne bougent pas........
il y aura bien pire si rien ne change dans ces "réseaux asociaux"

15.Posté par Vers qui svp ? (pour les cas malheureusement á venir) le 30/04/2018 15:29 (depuis mobile)

J''aimerais pas être juge. Mais il va devoir s''appuyer sur les textes et le jury. Il s''agit quand même de gamines, quand bien même les 2 actes sont absolument répréhensibles. Le 1er aussi. Vers qui se tourner quand y a ça ? La religion ? Les parents ?

16.Posté par noe le 30/04/2018 15:50

Elle mérite des félicitations car elle sera une femme qui ne se laissera pas faire dans ce monde peuplé de brutes tabasseurs , violeurs !

17.Posté par Jules le 30/04/2018 16:45 (depuis mobile)

Tout à fait d'accord avec "1"

18.Posté par L'Ardéchoise le 30/04/2018 17:22

Et noe mérite un signalement ... C'est pas possible d'être autant "à côté de la plaque ", pour ne pas écrire autre chose...

Que de dégâts causés par des réseaux tels que celui cité !

19.Posté par JACK le 30/04/2018 21:49

Encore des insultes raciste c que de la bêtise humaine il y a proverbe zoreil qui dit soyez vache (méchant) et on vous respectera

20.Posté par Zeus le 01/05/2018 13:47 (depuis mobile)

C'est qui qui avait raison? Moi numéro 8.
Au lieu de laissez les propos idiots de votre fan club de zinfo 974. Faites votre métier et informer plutôt que de laisser la haine et la bêtise se répandre normalement sur zinfo. Zéro prison lol.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 19 Septembre 2018 - 07:31 Un Saint-Paulois soupçonné d'avoir brulé sa compagne

Mercredi 19 Septembre 2018 - 07:25 Elle assiste impuissante au kidnapping de son fils