Politique

Assises Outre-mer: La Région Réunion s'allie à l'ensemble des acteurs économiques

Mardi 19 Juin 2018 - 11:19

La Région Réunion et tous les acteurs économiques réunionnais se sont réunis dans un projet commun. Ensemble, ils tendent vers un même modèle de territoire, une même ambition, en vue des Assises de l'Outre-mer engagées par le Gouvernement.


Attractivité, compétitivité, internationalisation: voilà les maîtres-mots de ce modèle économique réunionnais partagé entre la Région et les différents acteurs économiques. En créant cette fusion totale, ils souhaitent prouver leur ambition et que leur cohésion soit enfin entendue par le Gouvernement.

En effet, ils se sont alliés pour la constitution du livret bleu des Outre-mer, dans le cadre des Assises de l'Outre-mer. De manière générale, la Région veut sécuriser l'enveloppe globale de 2,5 millards d'euros, consacrée au développement économique de l'Outre-mer. 

Ensemble, ils ont pour ambition de prouver la nécessité d'une meilleure attractivité du territoire, en passant notamment par une fiscalité mieux adaptée ou encore une mise à niveau des infrastructures, comme le grand port de La Réunion. Ils veulent vraiment passer un cap, en améliorant la compétitivité des entreprises réunionnaises. 

Mais au-delà de favoriser le secteur économique réunionnais, ils tendent à une ouverture plus favorable à l'international. Le but est notamment de miser sur certains secteurs, comme le digital, en améliorant les investissements. Il faut un ancrage des politiques publiques plus important, afin d'accompagner les entreprises réunionnaises notamment dans les secteurs du BTP, des énergies renouvelables, de l'agroalimentaire ou encore de l'agrotourisme. 

"Aujourd'hui La Réunion est à 3% de taux de croissance, mais elle peut encore mieux faire", confie Didier Robert, Président de la Région Réunion. Pour ça, il faut également que ce besoin et cette envie d'un meilleur développement économique soient combinés avec un impact environnemental totalement amoindri. Car économie et écologie sont intiment liées. 

Au-delà de son intérêt économique, la Région souhaite montrer son soutien en développant notamment une enveloppe de 15 000 euros, qui permettra de finaliser les dossiers non aboutis à cause de la suppression des APL Accession. Concernant les autres budgets, les élus signeront le contrat de confiance pour l'organisation financière à la prochaine séance plénière la semaine prochaine.

Ces différents points seront transmis à la ministre des Outre-mer dans la journée avant de lui être officiellement remis lundi. Des rendez-vous auront lieu à l'Elysée les 27 et 28 juin pour faire un premier point sur les Assises de l'Outre-mer. S'en suivront ensuite au minimum 3 à 4 rencontres annuelles, avec un premier débriefing prévu en août. "A une semaine des Assises, nous sommes dans un timing parfait pour nous faire entendre", confie Didier Robert. 
Charline Bakowski
Lu 2554 fois



1.Posté par patoche le 19/06/2018 11:28

Et encore du bla bla et de la communication qui ne serviront à rien.

Qu'a comme idée DR pour permettre une baisse significative du chromage à La Réunion????

Sommes nous condamnée à avoir une société avec 30 % de chômage.

A quoi servent les politiciens qui sont incapables de faire baisser le chômage...

2.Posté par La vérité si je mens ! le 19/06/2018 11:34

Didix robertix fait tout pour que Macron s' intéresse à lui , un tit place sous ministre !!!

3.Posté par JORI le 19/06/2018 11:35

Quoi de plus normal car me semble t il que la compétence économique est du ressort même de la Région!!!.

4.Posté par margouillat974 le 19/06/2018 11:51

C'est bien, on a le calendrier des prochaines rencontres!!! Mais sait-il lire, parce dans le tableau présenté hier das zinfos974, je n'ai pas bien vu les 3% de croissance pour la Réunion ; on lui aurait menti, ou c'est le décalage horaire qui lui fait confondre le + et le - ?

5.Posté par GIRONDIN le 19/06/2018 12:01

Merci à didiX pour ce beau constat d'échec 8 ans après son arrivé à la région.



6.Posté par Réunionnaise indignée le 19/06/2018 12:37

Pour rendre les entreprises réunionnaises plus compétitives et créer des vrais emplois,...

Que nos fiers élus cumulards aient le courage de demander une fois pour toute à l'Etat, l'abolition de la scandaleuse sur-rémunération qui divise les réunionnais en enrichissant les spéculateurs !!!

nou lé pas moins,...nou lé pas plus !!!

7.Posté par Aret foute la gueule le moune le 19/06/2018 12:41

Cela est loin d’être le cas du curieux attelage dont le seul argument, à la limite de la caricature, est une « absence de stratégie ». Mais, où étaient-ils durant les huit dernières années ? L’heure n’est plus à concevoir une stratégie puisqu’elle existe déjà ! Elle a même été validée par les propres instances gouvernementales qu’ils soutiennent à Paris. C’est dire leur manque de discernement en la matière !

Face au cyclone dévastateur de plusieurs désengagements de l’Etat, gouverner une Région implique donc bien plus que du blabla et du braconnage et surtout de ne pas jouer aux apprentis sorciers : l’économie réclame de la lisibilité et de la stabilité !

8.Posté par Pro no stick le 19/06/2018 14:42 (depuis mobile)

175 millions pour soutenir l''aerien...ou là et rien..là est rien?

Sinon..toujours pas de questions de mediapart..?

9.Posté par Pamphlétaire le 19/06/2018 16:12

Hugo Gerlier, étudiant en Master dans une école de commerce française, nous brosse un portrait et un rappel historique de la France et de sa décentralisation.

.../ la démocratisation des relations publiques a aussi entraîné le partage de l’autorité entre les représentants de l’État (Préfet, Sous-Préfet) et les représentants des collectivités territoriales (Conseil Général pour le département, et Conseil Régional conçu à l’origine pour une harmonisation des activités départementales dans un cadre rappelant les anciennes provinces)… Mais cette mosaïque s’est encore compliquée avec l’institution de « pays » ou de « regroupements de communes », et la gestion a été rendue difficile et coûteuse avec un « partage des compétences » souvent obscur (le parangon (1) est la gestion des collèges par le Conseil Général et gestion des lycées par le Conseil Régional)..../

.../Elle (la taxe d'habitation) va cependant disparaître emportant avec elle les espoirs des communes, départements et régions qui perdent chaque jour un peu plus de pouvoir. En somme, la centralisation connaît aujourd'hui son paroxysme, les 70000 institutions qui font fonctionner notre pays sont trop nombreuses, coûteuses et inefficaces. Entre administrations, autorités, départements, conseils ou encore organes de contrôle, le millefeuille administratif tricolore est tout bonnement indigeste. /...

(1) Modèle, le type même.

10.Posté par JORI le 19/06/2018 18:05

Vite les petites mains de la région à votre clavier ou mobile pour sauver le soldat super cumulard didix robertix!!.

11.Posté par Question bête le 19/06/2018 18:15 (depuis mobile)

5.
Sais tu lequel de ceux ou celles sur la photo, a amené le.violon ?

12.Posté par klod le 19/06/2018 18:17

mouaix ..............la run reste au top des "rup" avec son 30% de chomage depuis 70 ans ................ on applaudit quand , pour de vrai ; au dessous de la barre des 20% ............... la route est encore longue , se satisfaire de peu est l'apanage des politicos et de ses suiveurs ...............

j'applaudirais quand on me dira " tiens, il y a moins de chomage à la run" ............... le reste , de l'autosatisfaction .rien de bien nouveau . Assez prend créole pou de couillon , certains s'en contentent depuis si longtemps .

13.Posté par jeannot le 19/06/2018 18:50

@girondin
vous qui avez beaucoup de connaissances ce qui se passe dans le milieu politique
pouvez me confimer ou infirmer de ce qu'on entend sur le tampon
il parait qu'un fonctionnaire de l'éducation nationale ayant eu une mise à pied a été nommé chargé de mission pour la casud

14.Posté par Bat carré le 19/06/2018 20:16 (depuis mobile)

Le surnom de bat carré donne par les employés de la région : " veilleur la coque ".

Il est arrivé par hasard et partira aux prochaines élections.

15.Posté par Zinedine le 19/06/2018 20:57

On appercois Daniel Moreau le futur 1er adjoint de SABRINA RAMIN pour les municipales de 2020 à st Benoît.

16.Posté par Sardine les amère le 19/06/2018 20:57

2010-2018 robert à la Région

La misère "est beaucoup plus importante qu'en Métropole"
Insee - 40% de la population réunionnaise vit en dessous du seuil de pauvreté
La misère "est beaucoup plus importante qu'en Métropole"
Publié il y a 2 heures / Actualisé il y a 2 heures

En 2015, 40 % des Réunionnais vivent sous le seuil métropolitain de pauvreté. "La pauvreté est ainsi beaucoup plus importante qu'en métropole (14 %)" indique l'Insee. Les revenus des Réunionnais sont plus faibles et sont fortement dépendants de l'aide sociale : pour un quart des ménages, les prestations sociales constituent la ressource monétaire principale, soit quatre fois plus qu'en métropole. "La pauvreté est particulièrement forte dans de petites communes rurales, où l'emploi est rare. Ainsi, à Saint- Philippe, Cilaos, Sainte-Rose et Salazie, plus d'un habitant sur deux vit sous le seuil de pauvreté" écrit encore l'Insee dont nous publions le communiqué ci-dessous.

17.Posté par GIRONDIN le 19/06/2018 21:06

11.Posté par Question bête
Salut, tu me poses une colle.
En revanche il y a beaucoup de joueur de pipeau... Lol
Tu m'expliques ?

18.Posté par GIRONDIN le 19/06/2018 21:13

13.Posté par jeannot
Bsr, merci pour cette appréciation mais vous me prêtez des qualités que je ne possède pas.
Pour le chargé de mission je ne sais pas, désolé....

19.Posté par Kanal bisik le 19/06/2018 21:58 (depuis mobile)

A propos d acteurs économiques ,on peu citer ; le president de la cci ,le president des camioneurs casse couilles,le president de la sidelec ,la cerise ola president du cluster de la mer ... kom i dit 1 ,2 3 rienk band bat karé ! Des suceur lo zo !

20.Posté par ZembroKaf le 20/06/2018 09:51

DiDix a réuni son "fan club" autour de lui...!!!
Sur la vidéo on voit un DiDix "transpiré" et "mal rasé"...hé madame "coco"...il y a du "laisser-aller"..là !!!
La Réunion a une croissance "artificiel"...soutenu par les transferts sociaux...la production locale...est "marginale"...et DiDix est content !!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter