MENU ZINFOS
Faits-divers

Assises : La réclusion criminelle à perpétuité requise à l'encontre des trois cambrioleurs


Le procès pour le meurtre d'André Camalon touche à sa fin ce vendredi après trois jours de débats animés. Après l'intervention de la partie civile au profit de la veuve de la victime et de ses deux enfants, l'avocate générale a pris la parole pour ses réquisitions.

Par - Publié le Vendredi 25 Septembre 2020 à 12:05 | Lu 3352 fois

Ces faits sordides se sont produits dans la nuit du vendredi 14 au samedi 15 avril 2017.  Des hommes ont pénétré dans le domicile d’un couple de septuagénaires à Sainte-Anne, dans le quartier du Petit Saint-Pierre. Les agresseurs ont ligoté le couple d'agriculteurs et les ont sauvagement frappés afin qu'ils leur donnent leur argent.

André Camalon, 76 ans, a été tué sous les yeux de sa femme Yvette. Une fois les malfrats partis, c'est Yvette Camalon, également frappée et séquestrée, qui a malgré tout pu donner l'alerte. L'autopsie pratiquée démontre que Maxime André Camalon serait mort par suffocation, d'une lente agonie. Cette famille d'agriculteurs est très connue à Sainte-Anne en tant que cultivateurs de letchis.

Faisant suite aux deux jours de débats animés, l'avocate générale, Bérangère Prud'hommes, a entamé ses réquisitions. Rappelons avant toute chose, que les accusés, Jean René Moulouma, 46 ans, George Loto, 48 ans, Sylvain Valentin, 39 ans risquent la réclusion criminelle à perpétuité. Eloïse M., 33 ans, soeur de Sylvain Valentin, risque beaucoup moins puisqu'elle comparaît pour recel de biens volés. Tout au long des débats, il est apparu que Jean René Moulouma était le meneur de l'expédition et le donneur d'ordre. Malgré cela, il ne reconnaît en aucun cas son implication et crie au complot depuis le début du procès. Ce mercredi après-midi, la présidente avait même dû interrompre les débats suite à ses crises d'énervement. Il avait perdu son sang-froid à deux reprises. 

"Il y a des faits qui sont certains. Des hommes sont entrés de manière déterminée pour ligoter, agresser et voler puis ils sont partisans se soucier des conséquences de leurs actes, a-t-elle l'avocate générale. Le nom de Jean René Moulouma n'est pas arrivé par hasard. Les investigations ont permis de confirmer et d'aboutir à Jean René Moulouma. Il y avait bien un troisième homme". Elle poursuit: "Madame Camalon a indiqué dès le début qu'elle avait reconnu sa voix et la corpulence d'un de ses voisins. Jean René était bien présent; on a trouvé un couteau avec son ADN dans la chambre". D'autant plus, "le déroulé des scènes décrit par Georges Loto et Sylvain Valentin correspond à la version donnée par madame Camalon". 

Concernant les deux autres accusés, elle rappelle "les violences extrêmement violentes et répétées" et que "pendant cette durée, ils n'ont rien fait pour arrêter ça. Ils n'ont même pas arrêté ça". "Ils n'ont même pas appelé les pompiers". 

L'avocate générale a finalement requis une peine exemplaire pour ces faits "d'une gravité extrême qui ont massacré une famille et tué un homme": réclusion criminelle à perpétuité pour les trois hommes, et 5 ans de prison avec sursis pour la soeur.

"Proposer une peine identique pour chacun c’est nier le principe même de notre justice qui dit qu’il faut, en fonction de la responsabilité de chacun […], adapter la peine." a notamment réagi Me Julian Barraco, avocat de George Loto.
 
Pour l’avocat de la partie civile, Me Djalil Gangate, "L’avocate générale a demandé ce qu’elle pense devoir demander compte tenu de la gravité et des faits et des conséquences, et le passé judiciaire des trois accusés."


Regis Labrousse
Faits-diversier Passionné par tout ce qui vole, j'ai eu la chance de pouvoir effectuer une longue... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Veridik le 25/09/2020 12:42

La gravité des faits voudrait que ces individus prennent perpétuité en effet

Attendons le verdict

2.Posté par Grandimoune le 25/09/2020 16:30

Quel perpétuité dans 15 ou 20 ans zot le dehors et encore avec zot remise de peine et grace presidentiel et j en passe quand ou la tué la personne li le bien mort et li na point son droit de vie et pou ses criminels faut pense le droit de l homme normalement zot i doit reste en prison jusqu a zot dernier souffle et non le contraire.

3.Posté par Zozimé le 25/09/2020 18:14

S'attaquer lâchement à ses deux gramouns sans défense mérite au minimum la perpétuité réelle. J'ai vu le poing du présumé meneur dans le journal ; mais qu'elle chance avait ce vieux monsieur respectable ? C'est tout simplement dégueulasse ce qu'ils ont fait à ce couple. Puissiez vous madame vous relever de cette nuit d'horreur. Courage

4.Posté par JORI le 25/09/2020 20:06

C'est marrant de voir que l'on puisse condamner des gens à des peines, la perpétuité, qui n'existent pas dans les faits ! 😂 😂

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes