Justice

Assises : Il reconnait les faits mais la responsabilité est partagée pour le prédateur sexuel récidiviste

Mardi 10 Octobre 2017 - 08:08

 Assises : Il reconnait les faits mais la responsabilité est partagée pour le prédateur sexuel récidiviste
Jean-Marc Canjamalé a, hier, reconnu les faits et exprimé des regrets. Le Portois d’une quarantaine d’années est jugé devant la cour d’assises pour tentative de viol sur une joggeuse en avril 2015. 

Pour autant, le prédateur sexuel récidiviste a également tenté de faire porter une partie des responsabilités sur le système carcéral et les experts psychiatriques qui n’auraient pas reconnu " sa maladie ", indique la presse écrite. 

Déjà condamné pour viols, Jean-Marc Canjamalé a tenté de se suicider la semaine dernière dans sa cellule de Domenjod. Ce lundi devant la cour, il a insisté sur ses pulsions, "un volcan en éruption entre les jambes", rapporte le JIR. 

Reconnaitre sa maladie, un premier pas vers la guérison dit-on mais selon les experts qui ont défilé hier durant l’audience, la castration chimique demandée par le prévenu neutralisera certes les pulsions mais pas le fantasme. Une manipulation de la cour n’est également pas à exclure, précise le JIR. 

Le verdict est attendu dans la journée de ce mardi.
 
N.P
Lu 2405 fois


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >