Faits-divers

Assises: Didier Nauche jugé pour avoir égorgé sa femme sur le parking de Jumbo

Lundi 23 Avril 2018 - 05:57

Didier Nauche est devant les Assises ce lundi et mardi pour répondre de l’assassinat de sa femme. Il encourt la réclusion à perpétuité.

C’est à une scène d’horreur plus qu’inattendue en plein après-midi, sur le parking d’un centre commercial, à laquelle ont assisté les nombreux clients de la grande surface ce 21 janvier 2016. Géraldine Nauche sort du Jumbo de Sainte-Marie accompagnée d’un de ses deux fils et de sa mère.

C’est vers 16h30 qu’elle est violemment percutée sur le parking par une voiture, celle de son mari. Il sort ensuite du véhicule, se dirige vers son corps inanimé, la frappe à plusieurs reprises, l’attrape par les cheveux et lui porte plusieurs coups de couteau au cou.
 
Didier Nauche était ensuite remonté dans sa voiture et reparti. Direction la gendarmerie où il a déclaré avoir tué sa femme.
 
Séparé de Géraldine Nauche depuis quelques semaines, il aurait très mal vécu cette situation. C'est peu dire. Violent et jaloux, il aurait menacé sa femme et ses enfants de mort. Lors d’une première séparation en 2007, il les aurait menacés avec un couteau et aurait blessé le fils aîné à la main. Et là, le 2 janvier 2016, au moment de leur séparation, il aurait réveillé sa femme en la saisissant par le cou, mimant un étranglement.
Soe Hitchon - soe.hitchon@zinfos974.com
Lu 12200 fois



1.Posté par Seb le 23/04/2018 07:24

Perpétuité ? Rarement vu ça, même une affaire aussi grave, la justice sera-t-elle encore légère ? Le coupable va-t-il plaider la dépression post séparation ?

2.Posté par Marie le 23/04/2018 07:37

qu'il aille pourrir en prison jusqu'à la fin de ses jours cet ignoble personnage!

3.Posté par noe le 23/04/2018 10:20

C'est avec les erreurs du passé, qu'on tire les points forts du présent ... Lorsqu'il fait noir dans notre cœur, on croit que c'est à l'extérieur qu'il fait noir ... Alors, on reproche à l'extérieur d'être si sombre et on cherche la lumière partout sauf en nous ... Pourtant c'est seulement lorsqu'on arrivera à faire briller la lumière à l'intérieur de nous que nous la trouverons partout ... Laissons parler notre cœur ... Interrogeons les visages ... N'écoutons pas les langues ... Vivons le Bonheur, la Santé et l’Amour !
Ce monsieur vivait un "amour trop fou" ... il a tué pour ça et maintenant il perd tout !

4.Posté par cmoin le 23/04/2018 10:48

Perpétuité réelle et rien d'autre.

5.Posté par Marie le 23/04/2018 11:39

wouah alors là noe je ne sais pas si c'est les effets des bulles tant appréciées ....mais j'avoue qu'à la lecture de votre post on est agréablement surpris mais à mon avis cette citation elle n'est pas de vous où je me trompe.....:) !

6.Posté par ti kreol le 23/04/2018 11:42

Ce type d'acte est horrible. Une histoire d'une tristesse sans nom. Il est grand temps d'en finir avec ces meurtres liée à des ruptures de couple.

Il faut peut être créer des cellules psychologiques à La Réunion pour expliquer dès le plus jeunes âge qu'une rupture ce n'est pas grave. Ce n'est pas grave si une femme se barre, il y a plein de tantines à La Réunion et dans le monde.

Mon Grand père me disait toujours qu'une femme c'est comme un ouvrier si cela veux partir, il faut lui faire ces valises tout de suite.

Bref au lieu de faire des marches blanches ou de demander des lourdes peines pénales, il est peut être temps de traiter le problème en amont et d'expliquer dès le plus jeune âge à la jeunesse réunionnaise qu'une séparation cela arrive et que ce n'est pas bien grave. Il faut accepter la séparation qui fait partie de la vie.

7.Posté par Sauvage le 23/04/2018 12:18 (depuis mobile)

Bah y va prendre une tite remise de peine.. ..pourquoi se priver ami réunionnais vu le laxisme de notre pseudo justice a qui le tour?

8.Posté par Marie le 23/04/2018 12:39

Noe un amour fou....vous menacez votre conjoint et cela vous satisfait de savoir qu'il reste auprès de vous par peur des représailles, quelle satisfaction tirez vous de cette relation....je dirai plutôt que comme certains hommes dans leur orgueil de mâle ne peut accepter la rupture.....si elle ne vient pas d'eux bien sur...., et qu'ils arrêtent de considérer leur femme comme " leur chose".....l'autre, la femme on l'aime donc on la respecte, elle veut vous quitter posez vous les bonnes questions d'une part et si les sentiments ne sont plus là, demandez vous pourquoi .....remise en question ou rupture sont à envisager vous ne pensez pas!
maintenant je suis d'accord avec ti créol quand il dit qu'il faut un suivi psychologique , la souffrance qu'amène une rupture faut la comprendre, et la traiter, personne n'est à l'abri, rien n'est acquis et la vie réserve bien souvent des surprises et pas forcément des bonnes.....!

9.Posté par Cimendef le 23/04/2018 13:50 (depuis mobile)

J'espère qu'il ecopera de la perpétuité assortie dune peine de sûreté de 35 ans puisque la perpétuité réelle n'existe pas dans l'échelle des peines.

10.Posté par Miserable le 23/04/2018 16:45 (depuis mobile)

Confondez pas tout le zigouillage de femme est une spécialité comparez les mâles dominant surtout avec 4grammes avec le reste des hommes de cette planète n'est résolument pas mathématique.. .statistiquement on est lao

11.Posté par Veridik le 23/04/2018 19:43 (depuis mobile)

Je pensais que cmoin allait réclamer la peine de mort... Je suis déçu pour le coup

12.Posté par olive le 23/04/2018 21:50

Égorger sa femme, mère de ses enfants...
ça ne doit pas être formidable à vivre après, en tant qu'assassin.
D'être un tueur, il doit avoir les épaules lourdes, le dos courbé.
il doit être honteux quand il rentre dans sa cellule après sa promenade ou son repas à la cantine de la prison.
il doit se sentir tout petit, minable.
aujourd'hui, ses camarades sont d'autres criminels.
et des gardiens.
quelques visites.
et la cantine, et la promenade.

13.Posté par pierrot le 24/04/2018 00:12

cela mérite la perpétuité sans remise de peine

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter