Courrier des lecteurs

Arrête prend créole pour la mou****

Vendredi 21 Juin 2019 - 14:49

Sur tout le territoire National, personne ne veut enseigner et aller travailler dans le 93, Seine St Denis, où au quotidien les enseignants et les élèves doivent faire face à une montée de violence depuis des années mais qui semble atteindre son paroxysme. Hier encore un professeur d’histoire géo a été battu et racketté devant son collège et il va démissionner car il n’arrive plus à enseigner dans de telles conditions.

À La Réunion un certain nombre de nos jeunes reçus au concours ont été mutés à Créteil, Versailles, dans le 93 sur des postes de titulaires remplaçants...le poste le plus dur, dans les villes les plus difficiles pour ne pas dire dangereuses. Ces jeunes n’ont pas refusé la métropole car conscients du concours national mais pourquoi les envoyer dans ces endroits les plus difficiles pour débuter alors qu’en même temps le rectorat va recruter des contractuels à la Réunion? Nos jeunes sont ils des bouches trous pour les quartiers difficiles à PARIS ? On a déjà connu ça dans les années 70 quand il fallait repeupler la creuse. 

Le ministre s’en fout, Le recteur soi-disant créole n’en a que faire et ne bouge pas son petit doigt pour ouvrir des postes malgré les besoins, les syndicats deviennent de plus en plus inefficaces et ne savent plus revendiquer, nos politiques se saisissent du bout des doigts du dossier attendant juste de manipuler les jeunes pour une campagne médiatique en vue des élections. Voilà le tableau, triste, enrageant.

Envoy créole travail dans quartier difficile alors qu’à la réunion n’a besoin à zot...et les sois disant Gillet zaune, quoi zot i fé ? i râle derrière comme band politique... aux prochaines élections faudra vraiment mettre  un coup de pied dans le derrière tous ces beaux parleurs et montreur de leçons.

Nou lé pas plus, nou lé pas moins ….
Un enseignant muté pour se faire tabasser pour 1400 euros par mois à 10 000 km de son île
Lu 1738 fois




1.Posté par Alain NIVET le 21/06/2019 16:25

Pas d'accord, enseignant anonyme, avec vous.
Il est vrai que les jeunes enseignants, tout comme les jeunes policiers, sont nommés, en métropole, dans des établissements ou secteurs difficiles.
Pourquoi ? La raison est simple : il y a un mouvement de personnels, et les plus anciens quittent ces secteurs "à risque":pour des cieux meilleurs ! A nos néo promus d'occuper les postes vacants. Et plus tard, avec un peu d'ancienneté, ils participeront au mouvement national.

Comme tous, vous avez passé un concours national en toute connaissance de cause.......
Je ne vois pas pourquoi on vous ferait une faveur.

Alain NIVET,
Ancien coordonnateur de ZEP.

2.Posté par L'Ardéchoise le 21/06/2019 19:27

N'importe quoi !
Comme s'il n'y avait que de jeunes enseignants réunionnais à être mutés dans le 9-3 !
En plus, oser comparer cette situation avec la Creuse (vous avez un problème avec les minuscules et les majuscules...enseignant en quelle matière ?) il faut être gonflé.
D'ailleurs, vous devriez demander votre mutation pour la Creuse, vous verrez comme il y fait bon vivre.

Le 9-3 n'est pas un cas isolé, chaque grande ville a ses quartiers difficiles, Lyon, Marseille et bien d'autres, ainsi que certaines villes moyennes, voire plus petites.
Quand on choisit ce métier, il ne faut pas en vouloir que les avantages, mais en accepter les inconvénients.

Ce sont ces expériences qui forgent une vie, pas que le soleil des îles et la surrém !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

3.Posté par L'Ardéchoise le 21/06/2019 19:33

J'ai omis une question qui m'est venue en vous lisant : est-ce à cause du 9-3 que votre niveau d'orthographe, de grammaire est d'expression est si "bas" (pas mieux en créole, bien qu'il n'y ait pas de graphie académique) ???????????????????????

4.Posté par Joseph le 21/06/2019 22:23 (depuis mobile)

Entièrement d'accord avec l'article. LR réunionnais est pris comme cible , cobaye pour etre muter dans ses départements ou la vie des enseignants est a rude épreuve. Ceux qui critiquent sont des anti créols

5.Posté par le kiré totocheur de la pointe du diable, lé + cathodix que catholix? le 21/06/2019 23:21

Nou lé pas plus, nou lé pas moins …. ?
......................................................

Allez oser dire cela à un métro en métropole. Il va rire et rerire.

L'outre-mer égale de la France, non mais vous plaisantez !!!!!!!!!

6.Posté par Samwinsa le 22/06/2019 09:47 (depuis mobile)

Ki i pari le Nivet sé un zoreil la nu rode soley bien cho la Rényon et la fui quartiers difficiles son pays? Ptêt minm lu la ni terlà parske domoun lé gentils,voire naïfs mais kreols lé moins en moins couillons.

7.Posté par Samwinsa le 22/06/2019 09:54 (depuis mobile)

L''Ardéchoise la revenu. "de grammaire est d''expression est si "bas" ". Et elle i parle nivo lortograf domoun. La bloké kwé. On dit : de grammaire ET d''expression SOIT si bas.
Cordialement. Oublie pas balaye dovan ton porte.

8.Posté par Georges NEVEUX le 22/06/2019 11:45

Bonjour à tous
Cet article me laisse pantois.
En effet, je suis arrivé à La Réunion en 1985 et j'ai fais un choix : soit de passer le CAPES ou L'AGREGATION avec à la clef - forcement - un retour en métropole.

J'ai donc opté pour un concours DEPARTEMENTAL d'Instituteur à l'école normale.
J'étais sûr de rester ici...

Et je vis cela très bien car maintenant en retraite

Cordialement
Georges

9.Posté par PATRICK CEVENNES le 22/06/2019 11:46

fukcd473
Le pauvre didacticien.
Il faudra m'expliquer le rapport entre votre mutation dans le 93 et les enfants de la Creuse. Enfin si vous en avez la capacité intellectuelle.
En passant le concours de l'EN, vous saviez que vous auriez de grandes chances qu'être affecté dans une académie dite "difficile".
Pourquoi opposer le créole au zoreil ? Je vous rappelle que notre République est une et indivisible et que vos collègues métropolitains sont exactement dans la même galère.
Pour info, une de mes nièces a passé le concours, voici 2 ans. Elle a terminée dans les 50 premiers et a été affectée Académie de Nice. Quelque chose me dit que le classement au concours doit influer sur l'affectation, en dehors des mouvements inter-académie.
Votre Ministre JM Blanquer n'en a que faire de votre problème existentiel.
Le Recteur Vêlayoudom Marimoutou n'est pas un soi-disant créole, il est créole. Son affectation est une affectation politique grâce à la sous-scribouillarde Bareigts. Espérons qu'il pourra intégrer le labo de recherches en Espagne après sa mutation (si mes souvenirs sont exacts).
Les Gilets jaune ! Quel rapport avec votre problème existentiel ?
Les syndicats ! Mais ils n’œuvrent que pour leurs intérêts personnels, pas pour l'intérêt général. Mdr !
Je vous rassure, dans quelques années vous pourrez faire valoir vos CIMMs. Mdr !

3.Posté par L'Ardéchoise le 21/06/2019 19:33
Je plussoie

10.Posté par L'Ardéchoise le 22/06/2019 13:31

A 7 : au temps pour moi, une faute (est pour et) que l'agacement m'a fait commettre, car pour "est" ou "soit", sachez donc que l'un ou l'autre se dit ou se disent...

11.Posté par Samwinsa le 22/06/2019 14:26 (depuis mobile)

Et donc, l''Ardéchoise, ou pe fé fautes d''ortograf kan ou lé agacé, mais pas les autres - mi supoz l''auteur le courrier i devé être agacé, non?

12.Posté par microipi le 22/06/2019 15:09

l'avion au vol du ciel clair se promème dans les étoiles les oiseaux ont peur de ses ailes mais gillot est juste à côté les donneurs de leçons la réunion vous e...…!

13.Posté par Lesseps le 22/06/2019 15:36

Ahhhh les profs toujours prompts à pleurnicher sur leur sort... Vous n’aurez qu’à faire comme la majorité de vos collègues, un bon semestre d’arrêts maladie savamment saupoudrés autour des 4 mois de vacances annuelles et le tour est joué... vous oubliez aussi de parler des primes qui vous sont octroyées pour bosser dans ces endroits difficiles ;) et des points bonifiés pour pouvoir demander sa mutation plus rapidement ... C’est vrai qu’il est toujours plus facile de rester dans son île à côté de son momon plutôt que de grandir et se débrouiller tout seul :)

14.Posté par Alain NIVET le 22/06/2019 17:14

8) Salut Georges. Ravi de te retrouver.

A.N.

15.Posté par balayedovant zot porteavan le 22/06/2019 18:52

@ poste 13 quelles primes pour bosser dans ces banlieues pourries vous confondez plimes et primes je serai heureux d'apprendre et pour georges le malin il a passé le concours pour être instituteur que la vie vous sembles moins pénible au soleil et à la retraite les 35% de vie chère en plus de votre retraite de base= 3200 euros environ malin !

16.Posté par balayedovant zot porteavan le 22/06/2019 18:57

alain nivet vous me faîtes marrer nous ne gardons pas un excellent souvenirs de vous après tant d'années les anciens parlent de vous comme le plus mauvais silence mon cher nivet !

17.Posté par Dagobert le 22/06/2019 19:01 (depuis mobile)

Entièrement d''accord ,! Et la vérité agace plus d''un !!!?

18.Posté par L'Ardéchoise le 22/06/2019 19:13

1- Merci, Georges, vos avis sont toujours intéressants, et merci Ferdinand, nous ne disons pas toujours les choses de la même façon mais nous avons parfois le chic pour tomber d'accord...

2- Samwinsa : KWZ ou pas ? Si ou vë kose kréol, choisissez donc de quelle façon !
Amoin, mi aim KWZ, parce c'est ce qui se rapproche le plus de l'enseignement du français en tant que langue étrangère et donc de la phonétique qui permet de s'approprier une langue ou un dialecte.
Cela chante et rend le créole joli et amusant.

Koméla, koman ou kose, lé pas valab, sa mimm, mimm !
Mi sort pa là, moin et pourtant je fais l'effort de m'adresser en créole aussi correctement que possible à ceux dont c'est la langue de base.
Assé in pë, oté !
Lé plis gayar si ou kose kréol kom nou atann, kom in kréol i koné kosé !
Zistoir la ravazh out mazhinassion, ou fatig amoin.
La pa ou va komand amoin !

19.Posté par L'Ardéchoise le 22/06/2019 23:16

15 et autres.................
Ma fille est instit, elle a en tant que bonne métropolitaine, blonde et de peau blanche, fait ses premières armes dans le 9-3, pendant quelques années, parce qu'elle avait passé le concours à Paris, où les postes sont rares et réservés, et où les jeunes "non reconnus" sont envoyés au créneau, si je peux m'exprimer ainsi.
C'est désormais quelqu'un qui assure et qui n'annihile pas toutes ces années d'une expérience rude mais enrichissante..

Et puis flûte, vous n'en avez pas, des quartiers pourris, à la Run ?
C'est bon, nou lé pa moin et pourquoi vou lé plis ?
Chacun sa route, chacun son chemin, chacun doit assumer, parce quand on lit ou entend ce qui se passe chez vous, on peut se poser des questions...
C'est où, le Chaudron, c'est à Paris ?
Et la gare de Saint Louis et son lycée ?
Et les abords de Saint Pierre ?
Je fais quoi ?
Je cite tous les saints du calendrier ?
Enfin, je veux dire, tous ceux de l'île .

Je me dis : "Ou koné Kréol koman i lé" ?
Oui, je connais plein de créoles réunionnais qui ne sont pas comme vous, zinfonautes d'ici, et vos commentaires ne me feront pas changer d'avis sur plein démoune qui me rassurent, que j'aime et qui peut-être m'aiment aussi.

20.Posté par Lesseps le 23/06/2019 09:20

@15: jusqu'à plus de 280 euros par mois en rep +
http://enseignants.se-unsa.org/Indemnites-dans-l-education-prioritaire-Rep-Rep

Heureux de vous avoir appris qqch :) balaye dans lo cervo

21.Posté par balayedovant zot porteavan le 23/06/2019 10:16

je me retire dans la drome et j'irai me tartiner ma crème de marron nou la plis mé nou la pli kouillon que zot mi konné tro la mentalité de la goyave vive le 974 lo rest mi en fou

22.Posté par polo974 le 23/06/2019 12:20

n'oubliez pas de demander la prime spécifique d'installation ! ! !

23.Posté par Samwinsa le 23/06/2019 12:51 (depuis mobile)

L'Ardéchoise lé pa kapab admèt son bann zéreurs. Elle i déboule su un ot' térin et i ve apprann a mwin ékri mon lang. La bloké vréman.

24.Posté par L'Ardéchoise le 23/06/2019 21:00

ELLE, magazine féminin sorti en 1945.
Elle, sa lé kréol, sa ?
Ou fé ri amoin !
Et s'il n'y avait que "Elle" : "déboule", "un", "et" "ve" (vë), "mon" et tutti quanti.
Out lang ? Ou koné pa riyen !

21 - La crème de marrons (qui sont des châtaignes, que nous avons en commun avec la Corse) n'est pas de la Drôme, mais de l'Ardèche, nous la revendiquons haut et fort ! Kouyon !

25.Posté par Samwinsa le 24/06/2019 07:49 (depuis mobile)

L''Ardéchoise lé parey domoun son péi vréman : domoun partou ousa i sava i vyin done lesons, i koné mieux et i pren les zotes po moinkerien.
En plus, i devient vulgaire.
Tousa la parska l''origine, ELLE lavé fé un gîte lortograf.
Patétik

26.Posté par Alain NIVET le 24/06/2019 08:47

Heureusement qu'il y a l'Ardéchoise pour donner un sens à cet échange tout en inepties. Qu'est-ce que n'ai pas lu de ces charlots qui ne connaissent rien au métier d'enseignant, qui donnent des"leçons" , et, qui plus est, sont complexés à mort !

A.N.

27.Posté par balayedovant zot porteavan le 24/06/2019 08:57

mwin lé kouyon gard ki vien donn 'lécon la rényon lé résidi de mon zardin allé marsé rotourn à ou allé tyr in feyl spèz zakot,mi aime 974 lo rest mi en fou

28.Posté par Samwinsa le 24/06/2019 18:09 (depuis mobile)

Nivet ek l'Ardéchoise : le duo gagnant de Zinfos.

29.Posté par oté la Réunion le 25/06/2019 07:34

Tous les jours, des avions entiers débarquent des personnes de tous horizons et qui ne repartent plus. Tous les jours, nos jeunes partent et ne reviennent plus. C'est bien réel, il n'y a pas d'embauches pour nous, mais il y en a toujours pour d'autres!
Si certains pouvaient vider notre département de tous les Réunionnais et les remplacer par d'autres, ils le feraient! Sea, sex and sun! Il y a tout pour plaire ici! En plus, nous déroulons le tapis rouge à tous les blonds aux yeux bleus (complexe de la goyave de france), il faut dire que ça n'est pas les Antilles ici!

30.Posté par justedubonsens le 25/06/2019 09:26

Décidément rien ne change dans les commentaires acerbes des "vieux chevaux de retour" !
Sans doute que la lettre de ce jeune enseignant est malhabile en opposant, une fois de plus, "zorey et kréol". Car pour les uns comme pour les autres ce métier est sans doute devenu le plus difficile car dépourvu de toute autorité et moyen de se faire respecter. Je pense qu'il est plus ardu désormais que le métier de policier qui dispose, encore un peu, des moyens de son autorité.
Ceci étant dit, les choses sont dénoncées depuis de nombreuses années. Nos jeunes sont dépourvus d'expérience. Ils sortent de chez papa et maman et sont jetés dans l'arène sans préparation au prétexte qu'ils sont censés détenir le savoir.
Nivet comme l'Ardéchoise, forts de vos expériences vous accablez ce jeune qui finalement appelle au secours. Où est votre mansuétude à l'égard d'un jeune confrère que rien n'a préparé à ce qu'il rencontre. L'une comme l'autre avez-vous jamais enseigné dans non seulement des établissements difficiles de métropole mais aussi des zones difficiles où sont à supporter à la fois ce qui se passe à l'intérieur des établissements mais aussi à se confronter aux cagnards de l'extérieur.
Ne pensez-vous pas que l'Etat en y mettant les moyens pourraient maintenir les enseignants "aguerris" dans ces postes ? Qu'avec des CPE qui tiendraient la route face à cette racaille la situation pourrait être assainie ?
Vous n'êtes sans doute pas sans connaître l'expérience qui avait été menée au collège de Vitry sur Seine (94) où le Principal et un encadrement ad hoc "tenait" l'établissement d'une main ferme tout en restant ouvert au dialogue, dans une ville des plus difficiles, sinon la plus difficile de la région parisienne.
Vous qui accablez ce jeune, vous oubliez sans doute ou faites tout comme, que vous appartenez à cette génération d'enseignants post soixante-huitarde pensant que tout le monde y lé beau tout le monde y lé gentil, on fait copain-copain avec les élèves, on se laisse tutoyer voire taper sur le ventre, où la tenue ne permet plus de distinguer l'enseignant de l'élève et où toute discipline a disparu. Vous êtes le ferment de la situation actuelle !
Alors de grâce, avant de balancer vos posts assassins de donneurs de leçons, nettoyez devant votre porte et à défaut de faire amende honorable, abstenez-vous de jouer les donneurs de leçons !

31.Posté par Alain NIVET le 25/06/2019 11:06

30) Juste, Je sais de quoi je parle. Je n'ai travaillé QUE dans des milieux difficiles.
15 ans de ZEP,.......C'est parlant !

Pour ce qui est du secondaire, la discipline tient de l'équipe éducative, ou de Direction.
Quand vous avez, comme au collège de Montgaillard, le Principal et le CPE qui font la rentrée , le matin en accueillant les élèves, leur demandant de retirer leur casquette en classe, et d'éteindre leur portable,font la chasse aux dealers, les élèves se rendent compte qu'il y a un minimum de discipline à avoir.
ça, je l'ai vécu.
Pour ce qui est de mettre des enseignants aguerris sur des postes difficiles. Ces enseignants ont vécu ces situations difficiles. Puis, au bénéfice du mouvement, ils sont allés respirer ailleurs.

A.N.

32.Posté par Alain NIVET le 25/06/2019 11:41

30) Juste, je respecte votre point de vue. Vous écrivez bien, dans le respect, et c'est ce que j'attends de ce site.

A vous lire, je n'arrive pas à savoir si vous êtes créole, si vous avez pratiqué le métier , si vous savez qu'en France, nul n'est censé ignorer la loi. Dans la fonction publique, les règles et conséquences d'un concours sont claires. Quand vous vous présentez, vous savez ce qui vous attend en cas de réussite. Vous vous êtes renseigné auparavant. Pas de surprise, donc.
Seulement nous avons une jeune génération d'assistés, de pleurnichards, refusant l'effort et la difficulté.
Visitez l'ossuaire de Douaumont.......Combien de jeunes de 17 ans sont tombés, engagés et trichant sur leur âge, parce qu'ils avaient des valeurs !
Et puis les parents : "touch pas mon zenfan ". Mon père, heureusement, a cherché plutôt à m'endurcir.
L'Education et la préparation à la Vie, cher monsieur.
Pour terminer , car le sujet est vaste, je ne suis absolument pas soixante-huitard et n'en ai pas l'esprit.

A.N.

33.Posté par balayedovant zot porteavan le 25/06/2019 13:23

tout est foutu les jeunes sont pleurnichards le gouvernement vogue sur le non respect de ces engagements à l'égard des enseignants l'éducation va mal à mon époque le prof était le patron de sa classe il y avait une complicité entre les parents les profs et les chefs d'établissements et pour finir les concours nationaux je rigole trop de jeunes et de petits vieux qui sont en fin de carrière débarquent ici donnons nous rendez vous dans les collèges et lycées à chaque rentrée. Ma fille est prof de math à dijon depuis 2003 elle attend une mutation et beaucoup de jeunes profs démissionnent surtout vers Créteil pantin et versailles dommages du gachis des établissements pourris drogues racailles la société va mal continuons je ne donne pas chère à la race humaine sur terre.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >