MENU ZINFOS
Culture

Arnaud Bourillet, notre gagnant de la cinquième édition du concours de la correspondance


Par Gillette Aho - Publié le Dimanche 5 Juin 2022 à 14:28

Homme libre, toujours tu chériras la mer !
La mer est ton miroir ;
tu contemples ton âme
Dans le déroulement infini de sa lame,
Et ton esprit n’est pas un gouffre moins amer.

Ce poème de Charles Baudelaire est un écho à la vie d’Arnaud Bourillet, l’autre gagnant du concours de la correspondance : « j’ai eu l’occasion de séjourner à de nombreuses reprises en Asie, en Afrique, aux Antilles. Je garde des attaches familiales à La Réunion ». En cela l’âme voyageuse de Charles Baudelaire a probablement croisé celle de notre gagnant ! Passionné de lecture et d’écriture, ancien khâgneux, licencié en histoire et en lettres, Arnaud Bourillet annonce d’emblée : « j’ai découvert le concours de la correspondance sur le site internet : Textes à la pelle. Parallèlement, je suis l’auteur de deux recueils de poésies classiques : Outremers et Le Pavot rouge aux éditions L’Harmattan ».

Des écrits qui reflètent l’histoire et l’ethnographie. « J’essaie de retranscrire la fascination qu’exercent les civilisations étrangères sur des auteurs tels que Saint-Exupéry, Saint John Perse ou Charles Péguy ».

Le Pavot Rouge, éloge de l’Étrangère, a obtenu…. le prix Charles Baudelaire de la société des poètes français en 2016. « j’ai mêlé l’Histoire et les mythes à des souvenirs personnels, les sonnets célèbrent la beauté féminine tout en abordant avec délicatesse la disparition des cultures primitives ». Il lui fut donc aisé d’écrire une lettre « au premier touriste de La Réunion » et de remporter un des deux prix offerts aux deux gagnants.

Arnaud Bourillet poursuit sa passion pour l’écriture, la poésie et aussi du dessin : « J’ai réalisé une aquarelle sur Salazie. Vous pouvez la voir sur la photo. C’est un modeste hommage », souligne-t-il. Et de terminer par quelques vers offerts aux zinfonautes : 

LES PARADIS PERDUS
Les sables des îlets ont tant mêlé leurs grains
À celui de ta peau sous le ciel atlantique
Que ton passage laisse un arôme exotique
De mornes paresseux et d’archipels sereins.
Sur tes bras dénudés, sur ton dos et tes reins
Qu’ont polis le ciel calme et l’huile aromatique,
On compose en scrutant ta superbe plastique
Un rêve fait d’azur et d’horizons marins.
La palme des palmiers en l’anse qu’on déserte
A trop ombré ton corps dont ta robe entrouverte
Souligne des reliefs et les heureux appas ;
Et ton buste salé par les embruns des criques
Évoque par-delà les seules Amériques,
Les paradis perdus qu’on ne retrouve pas.

La lettre d’Arnaud Bourillet est à lire en suivant ce lien : LETTRES A BAUDELAIRE

Nous vous donnons rendez-vous dans quelques mois pour notre prochaine édition du concours de la correspondance.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie












 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes