MENU ZINFOS
Faits-divers

Armand Apavou et son épouse en garde à vue


Il était 8h30 ce jeudi lorsqu'Armand Apavou et son épouse ont été placés en garde à vue.

Par Régis Labrousse - Publié le Jeudi 4 Mars 2021 à 08:50 | Lu 11157 fois

Armand Apavou lors d'une audience en appel en mai 2019
Armand Apavou lors d'une audience en appel en mai 2019
Armand Apavou est en garde à vue depuis ce jeudi matin. L’homme d’affaires n’est pas le seul à être entendu puisque sa femme est placée sous le même régime de la garde à vue.

Dans cette affaire, certains des avocats du chef d'entreprises pourraient également être amenés à livrer leur version.

Selon nos informations, l’enquête porte sur des abus de biens sociaux. L’affaire aurait démarré à la suite des bénéfices tirés de la vente d’une des sociétés du chef d’entreprises. Une partie de la somme a servi à payer le cabinet d’avocats métropolitain qui, pour la petite histoire, commençait à réclamer avec insistance de se faire régler son impressionnante assistance juridique dans un dossier hors normes. 

Mais des questions se posent sur l’utilisation de l’autre partie des bénéfices, qui se chiffre en millions d’euros. A quoi a servi cet argent ? A-t-il été détourné à d’autres fins que celui de l’objet social de la société ? Si tel était le cas, c’est la responsabilité pénale d'Armand Apavou qui risquerait d'être engagée.

Armand Apavou, gérant aux multiples sociétés dans le domaine du logement intermédiaire, de l’immobilier et de l’hôtellerie, a vu son groupe éponyme être démantelé à l’issue de procédures ouvertes devant le tribunal de commerce. 

Ce nouvel épisode prend place dans la continuité d’une chronique judiciaire déjà longue de trois années de tumulte pour le roi des logements à loyers modérés. 

La myriade de sociétés appartenant à l’homme d’affaires a fait l’objet d’une liquidation judiciaire en 2018. 

En août 2018, la quasi intégralité des sociétés du groupe Apavou étaient liquidées. Dix sociétés sur les onze que comptait l’empire Apavou mettaient la clé sous la porte, cinq mois après l’arrêt d’activité pur et simple du symbole de la puissance du groupe dans les années 90 : l’hôtel le Saint-Denis. Le 8 mars 2018, le tribunal de commerce prononçait la liquidation de la société SREGH, société exploitant l'Hôtel Le Saint-Denis.

L’ex-homme le plus riche de La Réunion, selon le classement dressé chaque année par le magazine Challenges, conservait, au sortir de la cour d’appel le 22 août 2018, la seule société Prologia. Avant cette échéance, le gérant à la tête d’une fortune colossale après cinquante années d’une intense activité, saluée par une légion d’Honneur notamment, avaient renoncé à faire appel de la décision de liquidation de neuf de ses sociétés dont Batipro développement, Artea, Vulcain, Service Apavou ou encore Sogecap.

"Depuis plus de cinquante années de travail acharné, j’ai construit au total plus de 25.000 logements pour toutes les catégories sociales de la population réunionnaise, des hôtels et des parcs d’activité créateurs d’emplois", se félicitait Armand Apavou quelques heures après la sentence, tout en saluant ses collaborateurs et employés. 




1.Posté par Dignité le 04/03/2021 09:08

On aimerait bien connaître le motif de cette garde à vue.

Confirmerait -il l'expression "Les fortunes rapidement faîtes sont souvent suspectes"

Ou encore celle qui dit: "Du capitole à la roche tarpéienne il n'y a qu'un tout petit pas"

Si c'est un escroc qu'il paye. Si c'est un homme bien il ne sera pas inquiété.

2.Posté par bienfé le 04/03/2021 09:35

quand on tire trop sur la corde ça fini par péter le moment est arrivé d aller faire un séjour a domenjod d ailleurs c est peut etre une de ses oeuvres

3.Posté par Le pangolin masqué le 04/03/2021 10:42

Politicien ou hommes d'affaire, dès qu'il s'agit d'argent, on voit la justice faire la justice !

Ils aiment ça la justice, se taper de gros poissons, histoire de montrer que ce sont eux les plus forts dans le monde des puissants...

Par contre, pour sanctionner les criminels, les délinquants, les violeurs, la justice est aux abonnés absents...

Souvent, les forces de l'ordre font leur travail, arrêtent les assassins et les délinquants. Mais quelques mois ou quelques années ensuite, ils sont dehors avec la bénédiction des juges et procureurs...

On a un bel exemple de la chienlit en ce moment en Métropole, avec cette justice laxiste. Pas un jours sans agressions sur les forces de l'ordre, les journalistes, les maires, et assassinat entre jeunes...

Tuez vous, la justice règle les problèmes d'argent !

4.Posté par Leonardevincui le 04/03/2021 10:48

Yo, Apavou c comme notre Sarko national,
SARKO le condamné:
c un homme fort
c un homme fièr
c un homme fort jusqu'au bout de sa q???e
C un homme,qui n'a pas peur de ses responsabilités. Yab Yvelines

5.Posté par polo974 le 04/03/2021 10:54

donc selon zinfos974, une myriade = 11... ça fait une petite myriade...

sinon, pourquoi 8h30 et pas 6h00 ? ? ? Il y avait des bouchons ? ? ?

6.Posté par JORIELE974 le 04/03/2021 11:28

l'homme qui a niqué la CGSS et la maltraitance des ouvriers du batiment , la réussite oui mais sur le dos des petits qui se sont retrouvés avec une main devant et l'autre derrière oui il a pris des risques mais les ouvriers qui n'étaient pas déclarer ça c'est une autre histoire! riche ou pauvre la sortie se fera à la résidence des allongés nous sommes tous pareils devant la grande faucheuse et heureusement!

7.Posté par Moi non plus le 04/03/2021 11:50

Si lé à pas vous , lé pas à moins non plus

8.Posté par Pfff le 04/03/2021 12:25

Au trou Apavou

9.Posté par Emmanuelle HOARAU le 04/03/2021 12:32

Il y a toujours un jour qui s'appelle demain, dans les années 80 des studios de 15 m² se loué 1890 FN ( 3O0 €) le Smig était à peine de 550 €

10.Posté par Hugo le 04/03/2021 13:15

Apavou Apapris

11.Posté par PIPO 🙈🙉🙊 le 04/03/2021 13:55

@6.Posté par JORIELE974 le 04/03/2021 11:28

Quand on connais pas le sujet au ferme sa bouche!
Mieux vos passer pour un ignorant, plutôt que pour un imbécile!...
Ce Monsieur a tout mon respect.

12.Posté par JORIELE974 le 04/03/2021 15:31

@ pipo quand on ne sait pas on ferme sa bouche mieux vos passer pour un ignorant je rigole ce monsieur à tout votre respect tant mieux pour vous , moi je rigole fort mon oncle était chef de chantier chez apavou il pourrait vous sortir des archives et tout ces batiments et hôlels qui se sont cassés la gueules, faîtes parler aussi les sous traitants ,arrêtez votre partition sonne faux chacun connait un peu!

13.Posté par martin lane le 04/03/2021 15:35

@ 9 bon en calcul ?

14.Posté par LES PETITES MAINS le 04/03/2021 15:42

Msieu Apavou, vos constructions ont tellement de défauts et vieillissent tellement mal, que c'est passé dans le langage populaire : "si c'est un immeuble Apavou, tu t'es fait avoir".
Arrêtez de vous auto-congratuler et rendez compte à la Justice.

15.Posté par Ti roquet le 04/03/2021 15:42

Un des plus grand truand de l'île, il y en à plusieurs dans ce palmarès ce ne pas la peine de le nommer vous le savez déjà

16.Posté par martin lane le 04/03/2021 16:06

@ 9 RECTIFICATION un studio en limitrophe de Paris ( 15 m carré ) se louait à 2000 francs et le smic était à 6500 francs
Ne dites pas 'importe quoi !
Ce n'était pas une chambre de bonne , il y avait l'ascenseur une toilette et au moins le boulanger à coté ....
Si vous étiez un peu chanceux, une gargotte où vous épancher...
c'était cher, mais pas si mal

17.Posté par LES PETITES MAINS le 04/03/2021 16:07

Si Apavou, c'est qui ?

18.Posté par Fille de peintre en bâtiment le 04/03/2021 16:33

Ce « grand » monsieur se souvient-il
de mon père « petit » artisan peindre en bâtiment qui n’a jamais été payé pour le travail qu’il a fait ??? 3 mois de travail acharné sous la pression et rien à la fin !!!

19.Posté par Théo Courant le 04/03/2021 17:02

Il est dit que la famille Apavou aurait choppé le Coffrevid avec, soit le variant des Îles Caïmans soit le variant Lichtenstein.
JDC - JDR

20.Posté par sèga maloya le 04/03/2021 17:07

Joriele c'est toute une chaine de truands, votre oncle est bien placé pour en parler, il doit en savoir des choses.Moi j'ai ami qui a des compétences dans le bâtiment ,car il était conducteur de travaux,il a eu un entretien d'embauche, comme il ne cautionnait pas cette politique,il a avait clairement refusé la proposition.

21.Posté par JORIELE974 le 04/03/2021 17:37

@ martin lane le smic français était 6500 frs mais chez nous en 1980 à l'île de la réunion le salaire était de 2000 frs ,le poste 9 parlait du salaire à l'île de la réunion que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître et vos 6500 frs c'était le début des années 80 ou vers la fin svp?

22.Posté par Olivier le 04/03/2021 22:34

A pa vou la volé poullé vira, garde à vue direct !

23.Posté par Pierre Rico le 04/03/2021 22:45

J'AI LE SOUVENIR D'AVOIR CROISÉ DES DIZAINES D'ARTISANS QUI ATTENDENT TOUJOURS LE PAIEMENT DE LEUR TRAVAUX...

24.Posté par Mahen le 05/03/2021 09:37

Je suis solidaire de Mons. Armand Apavou. Certes il y’a eu quelques erreurs de parcours, mais qu’elle homme d’affaire n’est passé par la. Il a créé beaucoup d’opportunités d’emplois à Ile Maurice et la Réunion et toute une génération en a profité.
Je lui souhaite bon courage.

25.Posté par yab de la Yabilie. le 05/03/2021 09:46

7.Posté par Moi non plus le 04/03/2021 11:50

Si lé à pas vous , lé pas à moins non plus



guèt çà !!! si lé a pa vous , lé à pa lu . Vi vwa marmaille. PARL pu d'sa.

26.Posté par Mahen le 05/03/2021 09:53

Souvent je lis que Mons. Armand Apavou finance les travaux à Maurice avec de la trésorerie de l’île Réunion. Ayant été son proche collaborateur quelques années de cela je peux vous assurer c’est plutôt l’inverse qui est vrai.

27.Posté par lolo le 05/03/2021 10:10

La famille APAVOU, des marchands de sommeil propriétaires d’un immeuble délabré quartier Vauban à Saint-Denis, où ils louent des appartements vétustes à prix d’or à des familles précaires visiblement mal informées de leurs droits. Ou comment gagner de l’argent sur le dos des plus pauvres ! Et pour ma part, ayant été locataire, qui se permettent de rentrer chez vous sans vous prévenir pour faire visiter l’appartement à des potentiels acheteurs ! Voleurs et en plus impolis.

28.Posté par Witz le 05/03/2021 11:30

Et la présomption d'innocence, ? Attendre les résultats de l'enquête et du jugement. Arrêtez de tirer sur l'ambulance

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes