MENU ZINFOS
Zot Zinfos

Arcadie: prochain débat: Le 20 décembre: entre mythes et réalité


Par . - Publié le Lundi 9 Décembre 2013 à 10:38 | Lu 141 fois

Arcadie: prochain débat: Le 20 décembre: entre mythes et réalité
Le prochain débat du café citoyen l'Arcadie de la Réunion aura lieu le Mercredi 11 décembre 2013 à 18H à la Médiathèque Benoîte Boulard du Port (Avenue du 20 décembre 1848).

Il portera sur le thème suivant:

Le 20 décembre: entre mythes et réalité
"Le 20 décembre, les Réunionnais célébreront l'abolition de l'esclavage à La Réunion.

Mais qu'en est-il de la réalité historique de cet événement trop souvent présenté sur un mode consensuel ?

A-t-il réellement et définitivement mis fin à une injustice ?

N'est-il pas temps de faire un retour critique sur le 20 décembre 1848  et sur un "passé qui ne passe pas" ?

Pour en débattre, Jean-Pierre Marchau proposera quelques pistes de réflexion."

Sur proposition de notre ami Lucien Biedinger et du Cercle Philosophique Réunionnais, ce débat s'inscrira dans le cadre de la Journée mondiale de la Philosophie organisée chaque année par l'UNESCO (http://www.unesco.org/new/fr/social-and-human-sciences/themes/philosophy/philosophy-day-at-unesco/). Plusieurs associations y participent, comme le CPR ou ADELROI.

Cette journée durant un mois à la Réunion, plusieurs événements sont prévus. Vous pourrez donc trouver le programme en pièce jointe.

Ce programme n'est pas fermé; il peut y avoir d'autres manifestations, selon les suggestions des personnes intéressées. Pour toute proposition, on peut contacter Lucien Biedinger à l'adresse mail suivante:  lucien.biedinger@orange.fr .

Par ailleurs, et pour faire suite à un récent débat que nous avons organisé avec le CEVIF sur "le viol comme arme de guerre", je vous signale un article paru aujourd'hui sur le site du journal Le Monde, où l'on voit que les premières dames des gouvernants africains et français se mobilisent pour dénoncer ces crimes:
http://www.lemonde.fr/afrique/article/2013/12/07/l-appel-des-premieres-dames-contre-les-viols-comme-crimes-de-guerre_3527210_3212.html.

La prise de conscience est peut-être en train d'avoir lieu, sur la gravité et l'ampleur de ce phénomène qui est en train de dévaster des peuples entiers. Plus de 500000 viols de femmes et d'hommes adultes, d'enfants de tous âges, depuis bientôt 20 ans au Congo: quelle est la couverture médiatique de ces conflits et de ces pratiques? Presque aucune.

Alors si le sujet vous intéresse, et si vous ne considérez pas cette pratique comme acceptable, que ce soit en temps de guerre ou non, voici quelques liens en guise d'information, à partager sans compter (car les petits ruisseaux font les grandes rivières):

           - un film de 26 mn qui donne un aperçu des massacres qui ont lieu au Congo: http://jeunecitoyen.wordpress.com/2013/09/14/congo-un-massacre-de-masse-se-deroule-en-ce-moment-dans-lindifference-generale/

           - un film de 3 mn et le lien vers une pétition, avec Susan George et Françoise Héritier : https://www.facebook.com/permalink.php story_fbid=427532084019690&id=225882390851328

           - un article d'Amnesty International sur le sujet du viol comme arme de guerre dans le monde: http://www.amnestyinternational.be/jeunes/spip.php?article2255

Vous pourrez retrouver ces documents ainsi que les actualités de l'Arcadie sur notre page Facebook :
https://www.facebook.com/pages/Caf%C3%A9-Citoyen-de-lArcadie-de-l%C3%AEle-de-la-R%C3%A9union/225882390851328?fref=ts

et sur le site de la fédération La Nouvelle Arcadie: www.cafes-citoyens.fr



Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes