Sport

Arbitrage vidéo: La France entre une nouvelle fois dans l'histoire...

Lundi 16 Juin 2014 - 17:54

Arbitrage vidéo: La France entre une nouvelle fois dans l'histoire...
À l'occasion du match France-Honduras -remporté on vous le rappelle par les Bleus sur le score de 3-0-, l'équipe de France a été la première nation dans l'histoire du football à bénéficier de la technologie goal-line technology, à savoir un but validé en Coupe du monde par la vidéo. Une révolution.

La France aime bien "inaugurer" les nouveautés de la FIFA. En effet, elle a été la première équipe (avec l'Allemagne) à disputer une séance de tirs au but lors de la demi-finale du Mundial 1982 et à marquer but en or lors du Mondial 98 (merci Laurent Blanc).

En 2010, l'exclusion de Zinedine Zidane en finale de la Coupe du monde a résulté, officieusement, de l'arbitrage vidéo, une grande première.

La nuit dernière, elle est rentrée de nouveau dans l'histoire face aux Honduriens. À la 48e minute, Karim Benzema voit sa frappe heurter le poteau de Noel Valladares, qui détourne malencontreusement le ballon derrière sa ligne de but.

Si un "no goal" (correspondant à la première frappe de Benzema) s’affiche dans un premier temps sur les écrans du stade, les doutes sont vite dissipés lorsqu'un "goal" s'affiche ensuite sur ces mêmes écrans (et qui correspond au c.s.c de Noel Valladares).

"Si l’arbitre l’a accordé dès le début, c’est que sur sa montre (qui lui indique immédiatement si le but est valable ou non) il y avait "goal", a expliqué Yohan Cabaye, cité par l'Équipe.

En effet, la technologie vidéo qui a pu confirmer ce résultat s'appelle la Goal Control 4D, et équipe les 12 stades du Mondial 2014. Grâce à elle, on peut savoir en temps réel si un ballon a franchi ou pas la ligne de but.

Conçu par GoalControl GmbH, le dispositif, qui scrute en permanence les deux buts, fonctionne avec 14 caméras à grande vitesse, sept pour chacun des deux buts

Il est complété par la montre-récepteur de l'arbitre, qui reçoit une vibration lorsque le ballon franchi la ligne de but.


Malgré le débat qui oppose anti et pro-vidéo dans le football, force est de constater que l'utilisation de la goal-line technology a permis hier à l'arbitrage de redorer un peu son blason, peu efficace en ce début de Mondial.
S.I
Lu 940 fois


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >