MENU ZINFOS
Social

Arast : Ralé-poussé devant le Conseil général


- Publié le Lundi 30 Novembre 2009 à 11:44

Arast : Ralé-poussé devant le Conseil général
Les anciens salariés de l'Arast sont au Conseil général depuis ce matin. Ils souhaitent rencontrer Nassimah Dindar, présidente du Département. La tension est montée durant toute la matinée et les manifestants (environ 200), qui étaient dans le hall, ont tenté d'entrer dans le bâtiment où se trouve le bureau de la présidente. Un ralé-poussé a eu lieu, les manifestants frappant dans les portes. Un journaliste a même été blessé dans des circonstances qui doivent encore être éclaircies.

Nassimah Dindar a, en fin de matinée, accepté de recevoir une délégation de manifestants. Seulement ces derniers ont refusé et veulent qu'elle descende de son bureau pour venir leur faire face. 




1.Posté par L.F. le 30/11/2009 11:44

Qui sème le vent, récolte la tempête...

2.Posté par Touspourris le 30/11/2009 12:58

Il va bientôt y avoir des CDI pour des nervis énervés.........

3.Posté par Yann le 30/11/2009 13:05

Selon Patricia Hoareau, la situation de l'ARAST est due au Conseil Général qui siège depuis l'année passée ? Ils sont forts ces gauchistes pour foutre en l'air une association de plus de 1000 employés (sic !) aussi rapidement. Et pauvres employés, qui vont pleurer auprès du secteur public pour les aider. Ils font pitié, ils n'auront plus d'eau, plus d'électricité, plus de nourriture...

4.Posté par Basile le 30/11/2009 13:17

Cette affaire de l'Arast est une véritable bombe à retardement...

Et la mèche est très très courte !

5.Posté par Coo2gle le 30/11/2009 13:37

Tout le monde s'inquiète, à juste raison, de l'avenir des salariés de l'Arast.

Bien.

Mais qui s'inquiète de l'avenir des milliers de bénéficiaires, des personnes âgées, malades, seules, handicapées, démunies, dans la misère... ?

C'est sûr qu'on ne verra pas ces personnes aller manifester dans la rue et envahir le Conseil Général !

6.Posté par austrobubu le 30/11/2009 15:55

effectivement fort le CG pour en arriver là en 1 an?? Au fait qui se souvient de l'ASJD, qui se souvient de L'ARFUTS aujourd'hui???? ( pour mémoire rappelez vous les éditos de jacques tillier il y a déjà sep ou huit ans qui dénonçait les dérives successives de ces assos citées plus haut) et au fait qui était président du CG à l'époque ????? Alors arrêtons un peu taper sur mme dinedar (que je n'apprécie pas plus que cela) et essayons de trouver une solution perene à la situation des malades en demande d'aide à la personne et des vrais travailleurs sociaux de l'ex arast (au fait combien y en a t il sur les 1200???) en sachant quede toute façon il faudra passer à la caisse. On veut des CDI On veut être titularisé!!!!! Il me semble qu'i y a des travailleurs sociaux dans des structures privées non? Alors arrêtons de croire qu'une entreprise de 1200 salariés peut se gérer comme une petite association de quartier et que l'on peut embaucher à tout va même lorsque le déficit est patent depuis deux ou trois exercices.

7.Posté par JUBILATION 57 le 30/11/2009 16:53

Que 200, sur le nombre de salariés ça ne fait tout même pas beaucoup, les autres bossent, je pense sans savoir comment ils vont être payés, c'est beau le bénévolat. Quand d'autres dans leurs palais républicains au frais du contribuable se gavent.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

3 rue Émile Hugo
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes