MENU ZINFOS
Culture

Arashkha : Le maloya aux sonorités asiatiques


Depuis qu'il a posé ses valises sur notre île en 2011, le percussionniste d'origine iranienne Arashaka, (Arash Khalatbari), est devenu Réunionnais plus que jamais. Fan absolu de maloya - une de ses motivations de son installation sur notre petit caillou - il ne cesse de s’identifier à la culture réunionnaise et la partage avec les autres pays, notamment avec l’Asie.

Par Karoline Chérie - caroline@zinfos974.com - Publié le Dimanche 4 Juillet 2021 à 16:44

Depuis décembre 2018, ce musicien iranien péi continue son aventure et son premier voyage le fait se produire à Tokyo dans le cadre d’un marché musical. En discutant avec les professionnels nippons sur le marché, ceux-ci lui conseillent de réfléchir à une œuvre proche de la culture japonaise et même de se trouver un nom d’artiste en japonais.

Arashaka devient Arashikarasu                       

En se baladant dans les rues de Tokyo, Arashkha observe tout à coup un corbeau qui lui paraît particulièrement imposant. L’appellation locale de ce corbeau est : KARASU. En plaisantant, Arashkha associe son propre nom au corbeau : « ARASHKARASU » ; ses amis japonais applaudissent cette proposition puisque phonétiquement le terme ARASHKARASU signifie « TEMPETE DE CORBEAUX » アラシカラス.                                                                 

Pendant son séjour, il rencontre le musicien Japonais Kiyoshi Maejima (devenu son ami depuis) et le fait venir sur l'île en 2019 pour enregistrer un album. Ensemble, ils se produisent sur les scènes de la Cité des Arts et à l’Artefact à Saint-Denis et réalisent une magnifique vidéo d’animation avec ses amis du collectif KOLKOZ avec le soutien du PRMA. La vidéo qui sort bientôt et l’album pour la fin de l’année 2021, traitent de la mythologie asiatique du corbeau à trois pattes : le YATAGARASU. 


Symbiose électro-asiatique avec la communauté Chinoise de La Réunion             

Depuis quelques années, Arashkha s’intéresse beaucoup à la communauté chinoise de La Réunion. Il est impressionné par la qualité rythmique des troupes qui s’exercent et jouent à l’occasion des fêtes du nouvel an chinois. Étrangement, hormis la cuisine chinoise très répandue sur l'île, il existe peu ou pas de trace de la musique chinoise dans la musique créole. Au début de l’année, il s’est rapproché de la communauté et il a enregistré les percussions sacrées avec le soutien et la collaboration de l’association QI LIN basée à Saint-Denis et son président Marc LU-YUN. 

"La culture de cette communauté chinoise est riche et elle doit contribuer au rayonnement de La Réunion", dit Arashkha. 

Grâce à son équipe basée à Montréal : MUSJOMUSIC et l’association ARTISMUNDI basée à la Réunion, Il prépare plusieurs albums d’inspiration électro-asiatique à venir et bonne nouvelle, il a signé un contrat de distribution musicale en mai dernier avec TAIHE Music Group, une compagnie chinoise basée à Pékin.

"La Réunion me donne la force et l’inspiration je ferai tout pour lui rendre", rétorque ARASHKHA. 

 


Arashkha et le  musicien Japonais Kiyoshi Maejima
Arashkha et le musicien Japonais Kiyoshi Maejima







1.Posté par play-music le 05/07/2021 06:23

ont demande qu à écouter

2.Posté par Lulu le 05/07/2021 16:26

dommage qu'on ne puisse pas écouter, alors z'infos, un ptit extrait musical nous permettrait de découvrir cette musique!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

3 rue Émile Hugo
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes