MENU ZINFOS
International

Arabie Saoudite: Les femmes participent à leur premier scrutin ce samedi


- Publié le Samedi 12 Décembre 2015 à 16:09 | Lu 959 fois

Photo d'illustration
Photo d'illustration
Pour la première fois, en Arabie Saoudite, les femmes sont autorisées à voter, mais aussi à se faire élire. Les élections auxquelles elles peuvent prendre part ce samedi sont les élections municipales. Il s'agit d'une avancée, dans ce pays ultra-conservateur où les femmes n'ont pas le droit de conduire une voiture.  

Toutefois, le progrès reste timide. La campagne s'est avérée complexe puisqu'un candidat ne peut s'adresser au sexe opposé et que la mixité est interdite dans les lieux publics. Pour ces premières élections qui leur sont ouvertes, les femmes sont seulement 900 à avoir postuler, pour environ 7000 candidats au total. A noter également, le nombre d'hommes inscrits sur les listes électorales reste dix fois supérieur à celui des femmes. 

,




1.Posté par JE SUIS EXPATRIÉ ! le 12/12/2015 16:07

La blague... Quel exploit, quel pays libre !
Et dire que ce pays des "droits de l'homme" et de "paix et d'amour", présidera un groupe auprès de l' ONU.
Pas n'importe lequel, au sein du conseil des droits de l'homme ...
Il présideront le groupe chargé de sélectionner les rapporteurs en charge de thématiques précises comme les camps de travail en Corée du Nord ou les violences faites aux femmes......
Quelle blague, ce pays qui piétine le plus les droits de l'homme et surtout ceux inexistant des droits de la femme, à la tête d'une présidence sur la violence faite aux femmes....
Un peu comme si TAK devenait président de l'UFR..... MDR !!!
Pour en savoir plus : http://www.lemonde.fr/international/article/2015/09/22/le-role-de-l-arabie-saoudite-au-conseil-des-droits-de-l-homme-fait-debat_4767286_3210.html#1HgrtAavxa41WGiq.99

2.Posté par noe le 12/12/2015 16:48

Comment contrôler les identités si elles sont toutes couvertes de la tête aux pieds ?

3.Posté par Poulpe le 12/12/2015 17:03

Valls condamne le salafisme.
Hors l'AS c'est pareil le wahhabisme.
Ca un rapport avec les attentats de Paris donc!!!

4.Posté par Mwa la pa di le 12/12/2015 18:15

Début d'évolution ou mascarade ? Seul l'avenir le dira...

5.Posté par yab le 12/12/2015 19:58

L'IRT devrait les inviter pour faire du surf à boucan canot pou que la viande puisse s'aérer un peu.

6.Posté par kld le 12/12/2015 21:57

si toutes les femmes avaient le niquab , le monde serait d'une tristesse ............. zombie land ............

7.Posté par Simandèf le 13/12/2015 07:18

Arabie Saoudite un des meilleurs amis de la France

8.Posté par Thierry le 13/12/2015 11:08

Je rejoins kld ... et si tous les hommes ressemblaient à Merlin ... beurk ... N'est pas ZZ Top qui veut !

Il faut bien une goutte d'eau pour faire un fleuve. Saluons tout de même cette avancée officielle qui est une cassure tout de même dans ce bloc d'acier religieux qui est de donner une existence sociale à la femme.

9.Posté par Boulgoum le 13/12/2015 17:45

Je récite:

"Le droit de vote des femmes ? Pour plusieurs hommes politiques, c’est au général de Gaulle qu’il faut dire «merci». Une vision un peu enjolivée du suffrage féminin, qu'on doit d'abord à un député communiste... et à des années de luttes féministes.

Est-ce bien de Gaulle qui a donné le droit de vote aux femmes ?

Il y a 70 ans jour pour jour, les Françaises votaient pour la première fois. Pour célébrer cet anniversaire, plusieurs membres de l’UMP se sont félicités sur Twitter. «C’est le général de Gaulle qui a donné le droit de vote aux femmes, ne l’oublions pas» estime Jean-Pierre Lecoq, maire du 6e arrondissement de Paris. Le député Jean-François Mancel dit, lui, «merci» à Charles de Gaulle, tandis que Xavier Bertrand s’enthousiasme : «Il y a 70 ans le général de Gaulle permettait aux femmes d’exercer leur droit de voter pour la première fois en France.»


De Gaulle, nouvelle icône féministe ? Doit-on vraiment réserver toutes nos louanges au général ? Pas vraiment. «Il ne s’agit pas de nier qu’il a joué un rôle puisque c’est bien lui qui signe l’ordonnance du 21 avril 1944 qui instaure le droit de vote des femmes, décrypte Christine Bard, professeure d’histoire à l’université d’Angers et auteure des Femmes dans la société française au XXe siècle. Mais cette décision n’est pas prise par lui tout seul, mais collégialement par l’assemblée consultative d’Alger, par un vote.»

La proposition d’étendre le droit de vote aux femmes est d’ailleurs avancée par un communiste, Fernand Grenier. Au départ, le texte ne prévoyait que d’instaurer l’éligibilité des Françaises. Fernand Grenier propose d’y ajouter le droit de vote. Cela donnera : «Les femmes sont éligibles et électrices dans les mêmes conditions que les hommes». Le texte est voté par 51 voix contre 16.

Il est donc un peu hâtif de présenter Charles de Gaulle comme le grand instigateur du suffrage féminin. «Il ne faut pas réécrire l’histoire : le droit de vote des femmes n’était pas un sujet particulièrement important pour de Gaulle, précise Christine Bard. Dans ses mémoires, le droit de vote tient en trois lignes. Il avait des conceptions traditionnelles sur le rôle des femmes, même si cela ne l’a pas empêché d’accepter l’idée de la citoyenneté des femmes, plus aussi subversive qu’au XIXe siècle.»


En 1944, le suffrage féminin est presque devenu une obligation : il s’agit pour la France de rattraper son (grand) retard vis-à-vis des autres pays européens. Le Sénat, qui bloquait jusqu’alors toute évolution, n’existe plus. «Il aura fallu ces circonstances très exceptionnelles pour que les Françaises puissent voter. C’est beaucoup plus complexe que l’idée du grand homme qui "accorde" ce droit.»

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes