MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Après le big mac, le fucky Trump. L’Amérique ne mérite pas ça (et nous non plus !)


- Publié le Mercredi 9 Novembre 2016 à 14:30 | Lu 666 fois

Après le big mac, le fucky Trump. L’Amérique ne mérite pas ça (et nous non plus !)
L’Amérique ne mérite pas ça : Trump a gagné. Je croyais que Halloween, c’était la semaine dernière. Bon !

Certains vont encore dire que rien de bon de peut venir des States. Faux ! Il y a trop d’Amérique en nous pour accepter pareille stupidité. L’Amérique, ce sont les westerns de notre enfance ; c’est une musique fabuleuse, Ray Charles, le blues, le jazz, Elvis et Michaël ; Hemingway et Woody Allen ; Abraham Lincoln et Martin Luther King ; la protest song et la country ; le jean et Rio Bravo

En revanche, elle nous a aussi donné le Ku Klux Klan et la Guerre du Vietnam ; coca cola et le big mac. Après le hamburger, le fucky Trump maintenant. Auprès duquel Marine n’est qu’une pucelle Jeanne velléitaire. 

Mais… était-ce si imprévisible ? Si Obama a su mettre en place une sécurité sociale (ils en avaient sacrément besoin et ce ne fut pas sans mal) et presque réduire le chômage à zéro, il y a toute une frange de la population qui vit de plus en plus mal. Ceux-là, personne n’avait su les atteindre. Il est juste dommage que ce soit Trump qui ait su trouver le discours approprié.

Car cet homme va faire ce qu’il a promis : expulser les immigrés, bâtir un nouveau mur de la honte, installer des barrières douanières infranchissables, voire appuyer sur le bouton nucléaire. Un ultralibéralisme encore plus féroce (« Tout sera permis » a-t-il dit) va déferler sur les USA et sur le reste du monde par contrecoup immédiat.

Je voudrais toutefois tempérer ce pessimisme évident par une phrase d’un autre président américain, un très grand, lui :

« On peut tromper tout le monde une partie du temps,
« On peut tromper une partie du monde tout le temps,
« Mais on ne peut pas tromper tout le monde tout le temps ! » (Abraham Lincoln)

Jules Bénard




1.Posté par kld le 09/11/2016 14:40

oui M. Bénard , ces paroles ont été reprises par d'autres ............................ triste jour que ce jour ou le populisme ou le nationalisme haineux ont porte ouverte .............. pourvu que la France ne suive pas la même voix .

2.Posté par Zantak le 09/11/2016 15:07

Réaction encore plus haineuse que les propos de Trump. Bénard égal à lui-même c'est à dire donneur de leçons pour les autres mais guère pour lui-même. Qu'il regarde dans son rétro!

3.Posté par Jules Bénard le 09/11/2016 15:20

à kld :
Il y a un risque à parier là-dessus.

4.Posté par Zozossi le 09/11/2016 15:39

Puisque le pitoyable Bénard persiste à crachoter ses insultes d'impuissant, on va encore les lui faire ravaler.

Qui est ce type qui pousse une brouette vide en nous faisant croire qu'il y en a deux grosses dedans?

Moi, je ne vois qu'un récidiviste de l'injure sans risque contre ceux qu'il a dans le nez : les catholiques, les patriotes, les gens simples qui -il le sait- ne lui répondront jamais.
Un larbin du système mal embouché qui maquille son conformisme de clone derrière un grimage de clown méchant.

Bénard est une nullité hargneuse et mal-instruite, qui ne connaît rien de ce qu'il prétend juger.

L'Amérique, la vraie, qu'on voit quand on y va, Bénard-la-terreur, c'est Trump le bâtisseur, ce n'est pas Dylan le faux rebelle has been Nobel-à-bobos.
Le Trump des cols bleus et des cous rouges, des jeunes apprentis et des anciens combattants, des étudiants émancipés et des retraités paisibles, des patriotes blancs, noirs et latinos.

Si Bénard-le-mec-qui-en-a avait la moindre idée de ce qu'est le catastrophique Obamacare (la Sécu sauce Obama), il saurait que ce système est ruineux, inefficace, vomi par le peuple et condamné financièrement, malgré les hausses massives de cotisation (parfois doublées) que les Américains auraient dû subir s'ils n'avaient pas élu Trump qui a fait de sa suppression un argument massue.

Oui, Bénard-shitting-bouche, Trump va faire ce qu'il a promis.
Et encore heureux, puisque c'est pour ça qu'il a été élu : construire un mur pour endiguer la submersion migratoire de clandestins délinquants; instaurer des taxes équitables pour rétablir un équilibre violé par le dumping du tiers-monde; rouvrir par un protectionnisme intelligent les usines délocalisées par une politique imbécile ultra-libérale à laquelle il s'oppose.

Non, Bénard-le-délirium, le bouton nucléaire, ce n'est pas Trump qui le pressera, car il ne cesse de réaffirmer (il faut écouter avant de juger) que contrairement à Clinton la va-t'en-guerre, il veut s'entendre avec les autres puissances, la Russie en particulier, pour écraser Daech. Qu'il ne veut plus que les Etats-Unis exportent de pseudo "démocraties" dans des pays qui n'en veulent pas. Qu'il veut être élu président des Etats-Unis et non du monde, contrairement à Clinton la belliciste démente.

Si on était aussi vulgaire que Bénard, on lui retournerait son adjectif de slang qu'il n'est même pas capable d'écrire correctement.
On ne lui dira que ceci, signé Getitfast:
"Tais-toi si tu n'a rien lu, rien vu, rien su".

5.Posté par GIRONDIN le 09/11/2016 15:57

Obama est responsable à 100%.

6.Posté par Babafigue le 09/11/2016 16:03

Ah ah ah ... XD

Tous les démocrates, qui ne supportent que la démocratie qui vote dans leur sens, sont démasqués !

Et si vous commenciez par respecter le peuple souverain ?

Après le Brexit, une deuxième claque dans la fourmilière !!!

Je vous invite à réviser un classique de la comédie : Rasta Rockett.

Car la farce ne fait que commencer, c'est l'heure de la distribution de baffes !

7.Posté par L'Ardéchoise le 09/11/2016 19:02

Zozossi, puisque vous aimez tant l'Amérique commentaire sur un sujet parallèle) pourquoi n'y partez-vous pas ?
Il va y avoir de la place, certains Américains voulant passer la frontière pour fuir une situation quelque peu anxiogène et loin de l'idée qu'ils se font de la Constitution de leur pays, d'autres ne plus y revenir.
Vous y serez, si vous êtes blanc, le bienvenu et pourrez ainsi intégrer le Ku Klux Klan où vous deviendrez sans conteste une vedette. Seul hic, il vous faudra vous voiler...
Cela ne semble pas vous gêner que ce vieux beau sur le retour, succédané de Ken accompagné d'une Barbie, insultant, grossier personnage, raciste, sexiste - j'en passe -, change d'un claquement de bulletin, et devienne ce personnage ridiculement humble.
Chassez le naturel, il reviendra au galop ! Sur un étalon avec un chapeau de cow-boy ?
De toute manière, cela ne m'étonne pas que vous l'admiriez, vos propos et votre langage sont dignes des siens.

Jules et kld, pas que pour la France, cette élection réjouit pas mal de dirigeants européens dans les pays desquels le populisme cherche et trouve sa voie.

GIRONDIN, pas d'accord, ce n'est pas simple d'être Président des States avec un Congrés si puissant et Obama l'a vécu avec le problème des armes, qu'il avait pourtant à coeur de solutionner.
Reste plus qu'à espérer que le-dit Congrès calmera les ardeurs du "nouveau" quant à certains projets...

Je crains toutefois que cette formule ancienne qu'on ne sait trop à qui attribuer :
"Les Etats-Unis sont le seul pays à être passé de la barbarie à la décadence sans jamais passer par la civilisation" ne redevienne d'actualité.

8.Posté par Jack Karrity le 09/11/2016 21:11

Ardéchoise, cœur fidèle :

► « Les Etats-Unis sont le seul pays à être passé de la barbarie à la décadence sans jamais passer par la civilisation » Albert Einstein. ◄

9.Posté par GIRONDIN le 09/11/2016 21:53 (depuis mobile)

7. L''Ardéchoise
Pas facile ok, les primaires ont été truquées, madame disposant des questions avant les débats, voir Snowden.
Obama et elle sont complices pour l''élimination de Bernie Sanders
Obama restera comme le 1er président noir, c''est tout.

10.Posté par Zozossi le 09/11/2016 23:28

@7.Posté par L'Ardéchoise

L'Ardéchoise, vous parlez et pensez tellement dans les clous qu'il faudrait tout reprendre à la base.

Vous ne savez pas si je suis blanc, et ça n'a aucune importance.

Au passage, les premiers (vrais) sondages révèlent un nombre record de votes noirs et latinos pour Trump (quatre fois plus que pour Romney en 2012).

J' "aime l'Amérique"?
Qu'en savez-vous?
Et même si c'était, j'en reviens toujours quand j'y vais parce que je sais de quel pays je suis.

Je suis indéfectiblement partisan de Trump, certainement; c'est un homme de chair (ah! "Cachez cette chair…", disent les pudibonds pornocrates…) et de sang qui parle en faisant des embardées "gauloises" qui contribuent à le rendre attachant.
Et je sais -quand on me parle poliment- expliquer pourquoi autrement que par des contractions de tripes. Mais c'est autre chose.
J'ai d'ailleurs trouvé son discours de victoire apaisant et humble après les inévitables excès d'une campagne féroce face à une tricheuse à répétition, tricheuse contre son compétiteur démocrate Sanders, tricheuse contre Trump, tricheuse contre l'élémentaire honnêteté.

L'Amérique?
Je préfère "Etats-Unis".
L'Amérique, c'est beaucoup plus, dans l'espace et le temps.
Vous qui aimez pleurer, vous feriez déborder le Meschacébé en lisant le récit déchirant de la supplique du chef indien Pontiac aux officiers du roi Louis XV venus lui annoncer qu'ils abandonnent le pays outaouais aux Anglais.
Pontiac leur déclare avec une grande noblesse qu'il restera fidèle à "son père le roi de France" à qui il a juré foi, et mènera l'ultime révolte anti-anglaise en grand habit bleu d'officier français sous le drapeau fleurdelisé.
Cela, oui, ça m'émeut, plutôt que des histoires de zinfins "migrants" sauce média-chiale-là.
Et quand je regarde un meeting de Trump à Eau claire, Ouisconsin, je vois plus que ce que mes yeux voient.

J'ai détesté les Etats-Unis jusqu'à ce que Trump me réconcilie avec eux, en ramenant à la surface un peuple resté sain sous les paillettes frelatées de la contre-civilisation mondialiste qui l'avait étouffé.

Je vois bien que vous avez assimilé et recrachez sans connaissances ni esprit critique la pauvre bouillie médiatique standard servie quotidiennement dans tout l'Occident.

J'écoute Trump depuis des mois et je sais ce qu'il dit et qui il est.
Vos épithètes sur lui, je les entends en boucle, au mot près, dans la bouche interchangeable et démultipliée des lecteurs de "L'Immonde" que je connais (j'en ai même pour amis…).
Je m'aperçois en creusant un peu qu'ils ne savent rien et croient s'élever moralement et intellectuellement par la régurgitation de ce pitoyable prêt-à-penser.
"Raciste, sexiste, Ku Klux Klan" : étiquettes cache-misère du vide de la pensée, marques du collier de l'esprit captif.

Si vous êtes en désaccord avec "mon langage et mes propos", dites en quoi et réfutez: c'est plus difficile que de crachoter de loin, à la Bénard.
Et si c'est mon ton à son égard qui vous défrise, apprenez-en plus sur les mauvaises manières de cet insulteur public avant de juger, au lieu suivant (mes posts 2, 12, 14 et 16):

http://www.zinfos974.com/Moque-moucate-harcele-battu-un-homo-se-suicide-_a106438.html

Et comme j'ai le souci de la vérité en tout, sachez que votre citation (très juste si appliquée à la "mauvaise Amérique" qui vient de crever avec Clinton) n'est pas d'Einstein (comme le prétend l'imprudent post 8); elle provient d'un certain Hippolyte Roux-Ferrand qui l'avait appliquée au tsar Pierre le Grand, avant qu'elle ne fût reprise et appliquée aux Etats-Unis par diverses personnalités étrangères et françaises.

11.Posté par L'Ardéchoise le 10/11/2016 01:24

Chiffres officiels : 8 % de l'électorat Afro-américain pour Trump, et 30 % chez les latinos.

Les pseudo-auteurs de la citation sont tellement nombreux que votre explication ou d'autres, peu me choit.
Je la tiens d'un ami Latino-italo-américain (beau gosse, mélange très réussi).

Quant à vos attaques (les clous, sans connaissances ni esprit critique, régurgitation du prêt-à-penser ...) elles ne font qu'une fois de plus le lit de votre suffisance, voire mégalomanie.
La si haute estime que vous avez de vous-même, de vos capacités, de votre intelligence et de la détention de la seule vérité me fait froid dans le dos.

GIRONDIN, sur le point précisé, nous sommes absolument d'accord !
Je me suis d'ailleurs déjà exprimée en ce sens dans un sujet traitant de cette élection.

Et je ne m'exprimerais plus, "il" est élu, on n'y peut rien, laissons du temps au temps et le Congrès américain infirmer ou confirmer les craintes.
Wait and see !

Les 6 mois à venir vont en priorité concerner la France et les Français, c'est une autre paire de manches...

12.Posté par Pierre Balcon le 10/11/2016 07:20

Je vois que nos commentateurs patentés ( de gooche) auraient préféré la victoire d'Hollywood et de Wall street . Dans ces deux régions "convenables" le sens du vote convient parfaitement à J Benard !

Petits rappels historiques à Benard :
- A Lincoln, n'en déplaise à Jules , était républicain et s'est battu contre les démocrates qui étaient plutôt très très conservateurs ;
- les westerns ne sont que des fictions de propagande ;
- Hemingway était loin d'être un galant homme et ressemblait sur ce point plutôt à Trump ;
- derrière Elvis et quelques autres il y avait de grosses machines dégueulasses ;
- le coca et les hamburgers sont des coups de génie économique
- Chicago , qui est aux mains des démocrates , est sans doute la ville la plus corrompue du monde et le parti démocrate en a fait sa tire lire . Le père de M Obama en était longtemps le patron de la fédération locale du parti , d'où l’ascension fulgurante du gendre .

La citation est un acte d'autorité un peu "fascisant , procédé en vogue dans nos écoles d'autrefois . Nos pauvres maîtres n'avaient pas d'autres ressources pour pallier la faiblesse de leur raisonnement .
Ca fabriquait d'autres maîtres et pas mal d’illettrés
En l'espèce rappelons simplement à Jules que les deux candidats ont recueilli à peu près le même nombre de suffrages ( 60 millions) . Il est donc abusif de soutenir que Trump aurait voulu abuser tout le monde et y serait parvenu .
Rappelons aussi à Jules que la campagne électorale américaine a coûté plus de 3 milliards et que celle d'H Clinton a coûté le double de celle de Trump . Cherchez l'erreur...

(1) chez nous les dépenses électorales sont plafonnées à 21 millions d'euros pour les 2 finalistes soit l'équivalent de 300 M€ à population égale

13.Posté par Pierre Balcon le 10/11/2016 07:57

Puisque Jules a donné le ton il me vient une petite fable qu'a oublié de composer La Fontaine. Je vous laisse le soin d'en tirer la morale. que vous voulez ..

Un corbeau ( D Trump ) et un rossignol ( la belle Hillary), perchés sur une branche, cherchaient à savoir qui des deux chantait le mieux.
Et le corbeau d'y aller de sa voix graveleuse: Croâ! Croâ! Croâ!
Le rossignol à son tour de sa voix flûtée: Pfui! Pfui! Pfui!
Et de chanter chacun leur tour sans être capables de se départager.
Passe par là un petit cochon ( l'américain très moyen de la classe des déclassés).
Le rossignol un peu vantard et tellement sûr de sa victoire lui demande aussitôt de les aider à savoir lequel des deux chantait le mieux.
Le cochon n'ayant pas d'autre chose à faire accepta de leur servir de juge.
Le jeux recommença :
le corbeau: Croâ! Croâ! Croâ!
et le rossignol: Pfui! Pfui! Pfui!
Le cochon écouta, réfléchit et donna pour gagnant le corbeau.
Le rossignol fondit en larmes.
Le gentil cochon ,voyant cela et tellement désolé d'avoir fâché le rossignol , lui demanda:
"Alors? Vous pleurez parce que vous avez perdu?"
Le rossignol de répondre:" Non! Je pleure parce que j'ai été jugé par un cochon! "

14.Posté par André Pouchet le 10/11/2016 13:33

Je crois, M. Bénard, que vous montez un peu vite sur vos grands chevaux. Sans doute votre nostalgie du western... On verra à l'usage ce que Trump donnera effectivement. Je vous rappelle cependant que la politique, ça consiste souvent à choisir le moins pire. Or, le moins pire, probablement pour les Américains eux-mêmes et, en tout cas pour nous autres Français, me parait être à l'évidence Trump.

Vous n'avez pas l'air de voir que Mme Clinton, la candidate de Wall-Street et de toute la ploutocratie étatsunienne, c'eût été, comme le rappelle judicieusement et avec une belle fougue Zozossi, la continuation de la désastreuse et irresponsable politique interventionniste de l'Oncle Sam, laquelle non contente d'être responsable de la mort centaines de milliers de victimes, faisait courir au monde le risque d'un embrasement généralisé.

15.Posté par Zozossi le 10/11/2016 14:18

@11.Posté par L'Ardéchoise

La vérité est un bien dont personne n'est dépositaire, mais que chacun doit faire l'effort d'approcher s'il veut s'exprimer sur un sujet.

Hélas, vos "chiffres officiels" sur la proportion des votes de couleur pour Trump n'en sont pas, puisque aucun organisme officiel ne recense les votes par catégories raciales.
Vos chiffres sont ceux de CNN, chaîne ouvertement pro-Clinton qui, entre autres malhonnêtetés, a -de son propre aveu- truqué le "sondage" d'après débat en surreprésentant les électeurs démocrates.

Si vous ne voulez pas savoir à qui attribuer la citation que vous mentionnez, on se demande quelle logique vous pousse à préciser qu' "on ne sait trop à qui l'attribuer".

Nul besoin d'être "suffisant" ou "mégalomane" pour constater que, sur Trump, vous ne faites que retranscrire mot pour mot ce que le média vous sert chaque matin, sans aucun apport personnel fondé sur des faits avérés et mis en perspective.

Si mes propos ne provoquent en vous que "froid dans le dos" après avoir fait couler de chaudes larmes, je vais encore devoir constater mégalomaniaquement que le niveau ne monte pas.

Même si peu vous chaut ("choit", c'est autre chose).

16.Posté par Jules Bénard le 10/11/2016 17:02

au minable "zozossi" :

Vous ne faites pas le poids, mon vieux !

Il ne suffit pas de rédiger de pénibles et imbuvables commentaires, trop longs, trop fumeux, indigestes, pour être écrivain !

Vous ne faites que cracher une haine venue d'on ne sait où.
Vous ne prouvez rien, vous restez vague, vous crachez.
Où est l'argumentation là dedans ?

Votre seule qualité ? Vous ne manquez pas de salive.

17.Posté par Pierre Balcon le 10/11/2016 19:46

à; post 16
Je ne partage pas l'orientation politique de Zozossi mais je trouve ses commentaires toujours très pertinents et plutôt bien documentés .
En revanche vos prises de positon à vous sont souvent très approximatives et assez convenues .
En un mot vous soufflez toujours dans le sens du vent , ce qui amplifie les courants d'airs mais ne participe à aucune énergie motrice .

18.Posté par kld le 10/11/2016 20:03

certains se contentent d'un monde inique , on ne les nommera pas........... , trop d'honneur pour ces terriens complaisants face au populisme et aux vues à courte terme ................... faites gaffe à votre Karma .......... j'y crois , ben , ya . l'humanité vaut mieux que les trump , le pen ou autres suiveurs ......... c'est certain et rassurant . i

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes