MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Après la bataille ! Réflexions sur cette 'affaire du voile'


Par - Publié le Vendredi 12 Septembre 2008 à 21:45 | Lu 698 fois

L'interdiction des signes religieux ostensibles à l'école n'est pas faite pour protéger les élèves d'une conversion religieuse de quelque ordre que ce soit. C'est pourtant ce qui a été dit par une élue de la République en démarchage au Rectorat, pour faire entendre raison à ces gens qui ne "connaissent rien à la vie réunionnaise", selon ce qui se dit ici ou là!
A la sortie de l'entretien, les demoiselles voilées pouvaient revenir à l'école avec le bandana. "L’affaire" était donc close!
Victoire pour les uns? Affront pour les autres? Le problème ne se pose pas en ces termes, même s'il semble réglé. Souhaitons toutefois que cette victoire ne soit pas celle de ceux qui voudront faire pression sur les autres élèves musulmanes, beaucoup plus nombreuses, pour qu'elles manifestent leur appartenance et les y obligent éventuellement. Personne ne le saura, personne ne les protégera contre ces pressions plus ou moins amicales, plus ou moins acceptées sous peine alors d'être montrées du doigt par les plus "traditionnalistes".
Mais on peut regretter aussi, à l'occasion de cette entrevue rectorale, ce qu'il faut bien appeler un dérapage.
A la sortie de l'entretien, ou avant celui-ci, a été évoquée "la charia laïque!", cette charia qui, dans son acception non détournée comme elle l'est dans ce cas, a failli être adoptée par l'Ontario, il y a 2 ans, pour régler les conflits interindividuels des tenants de la religion qui l'appliquent là où cette religion est constitutionnelle. Au bénéfice des femmes, vraisemblablement !
Une telle expression, calculée ou résultat de la passion médiatisée, relève d'une double diffamation.
- D'abord à l'égard des laïques, qui considèrent que la loi est indépendante de la religion et qu'une telle expression renvoie aux excès que l'on connaît ;
- Ensuite, à l'égard de ceux des musulmans (qui la souhaiteraient), dans la mesure où elle se trouve associée à la Laïcité en terme péjoratif, pour la mépriser.
A ce mépris, nous répondrons par le mépris à cette élue dont les positions respectables vis à vis du féminisme viennent d'être entachées d'un faux pas: on ne souhaite pas que l'avenir nous donne malheureusement l'occasion de le rappeler !
L'éveil de la Raison relève du rôle de l'Ecole qui apporte des connaissances, non des croyances, qui ne relèvent pas, elles, de la Raison!
Elle a, certes, à apporter des informations sur le fait religieux - c'est au programme - et aussi sur les conséquences des fanatismes religieux inhérents à toute religion, dont la logique de pouvoir est de faire des prosélytes et de maintenir ses ouailles dans le troupeau sous la direction de ses pasteurs. L'actualité illustre bien ce phénomène! Et avec quel brio!! C'est pour cela que l'Ecole, élément de la sphère publique, est à l'écart des religions.
Si la France a séparé le domaine public de l'emprise du religieux, c'est à la suite, faut-il encore le répéter, d'une longue histoire qui eut son terme par la loi de séparation des églises et de l'Etat de 1905, comme l'a rappelé fermement l'éditorial d'un journal local du 9 septembre 2008 replaçant le problème dans cette histoire et dans l'actualité contemporaine.
On est prompt à se référer à l'histoire, parfois dévoyée, quand cela sert mais on ferme les yeux quand les principes de la République sont attaqués, si cet aveuglement peut être récupéré électoralement.
C'est peut être la règle du jeu de la démocratie d'opinion, cette opinion qu'on ausculte, plus qu'on ne l'éduque! Alors acceptons cela mais réagissons si c'est choquant!
La République ne considère pas ses citoyens selon leur religion ou leur origine ethnique; ce faisant elle refuse l'organisation sociale en communautés. L'école publique, laïque, dans sa nature, parce que c'était l'esprit de ses fondateurs, obéit à cette règle puisqu'elle a à former des citoyens et elle a le devoir d'expliquer la nature de cette laïcité qui n'est pas la caricature de ce qui est diffusé ici ou là…
La laïcité relève d'un autre domaine que celui de la tolérance avec laquelle elle est volontairement et abusivement confondue. La tolérance relève des relations individuelles, de la morale privée; la laïcité est une valeur de vie collective entre êtres égaux devant la loi. Elle relève du droit.
Des attitudes contraires à ce principe renforcent les tendances grégaires du communautarisme.
C'est grâce à cette valeur de la République que la Réunion a pu résister à cette tendance. Il y des discours et des comportements proches de ce communautarisme qui peuvent inquiéter à la Réunion!
Est-ce un désir, non publiquement avoué, d'une majorité ou minorité agissante s'appuyant sur une majorité supputée, de voir une telle organisation s'installer dans cette île. Heureusement encore, pense t'on, des laïques de toutes origines sont prêts à défendre cette valeur universelle qu'est la Laïcité, à moins qu'eux aussi soient sensibles à ce chant des sirènes maléfiques. Alors il serait déjà trop tard ! Serait-il déjà trop tard ?
- Ah! Pourquoi ne nous a-t-on pas prévenus plus tôt, diront-ils alors en se réveillant!
A moins que leurs moyens ne leur aient permis de regagner à temps la République en France métropolitaine, si elle n'est pas elle aussi, contaminée!
La Laïcité est une spécificité française. Spécificité pour spécificité, je préfère celle qui rassemble les Citoyens et Citoyennes à celle qui sépare, divise. Quel que soit le voile de bonne entente dont on habille la spécificité réunionnaise, je préfère celle qui refuse la différence des droits pour de pseudo droits à la différence, droits par ailleurs protégés, qui s'exercent dans la vie privée, sans problème, mais en dehors du domaine public auquel appartient, entre autres, l'école.
La République n'est pas parfaite mais ne soyons pas complices de ceux qui, inconsciemment ou volontairement, en attaquent les fondements. Ils sont nombreux et parfois haut placés!
La Laïcité est l'un de ses fondements. Il faut le défendre même au prix de l'incompréhension passagère.
Il faut l'expliquer ! On ne m'en voudra pas de m'y être essayé si toutefois je n'y suis pas arrivé à le faire.

H. HERVET - Président de l'UFAL 974, Républicain inquiet !


Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par vieutang412 le 24/03/2010 07:40

Bien qu'assez brut, ce texte mérite une ou deux minutes d'attention, pour être lu
Un homme dont la famille faisait partie de l'aristocratie allemande, avant la seconde guerre mondiale, possédait un certain nombre de grandes usines et de propriétés.
Quand on lui demandait combien d'allemands étaient de véritables nazis, il faisait une réponse qui peut guider notre attitude au regard du fanatisme.
«Peu de gens sont de vrais nazis » disait-il, « mais nombreux sont ceux qui se réjouissent du retour de la fierté allemande, et encore plus nombreux ceux qui sont trop occupés pour y faire attention. J'étais l'un de ceux qui pensaient simplement que les nazis étaient une bande de cinglés. Aussi la majorité se contenta-t-elle de regarder et de laisser faire. Soudain, avant que nous ayons pu réaliser, ils nous possédaient, nous avions perdu toute liberté de manoeuvre et la fin du monde était arrivée. Ma famille perdit tout Je terminai dans un camp de concentration et les alliés détruisirent mes usines. » Aujourd'hui, des « experts » et des « têtes bien pensantes », ne cessent de nous répéter que l'Islam est la religion de la paix, et que la vaste majorité des musulmans ne désire que vivre en paix. Bien que cette affirmation gratuite puisse être vraie, elle est totalement infondée. C'est une baudruche dénuée de sens, destinée à nous réconforter, et, en quelque sorte, à diminuer le spectre du fanatisme qui envahit la Terre au nom de l'Islam. Le fait est que les fanatiques gouvernent l'Islam, actuellement. Ce sont les fanatiques qui paradent. Ce sont les fanatiques qui financent chacun des cinquante conflits armés de par le monde. Ce sont des fanatiques qui assassinent systématiquement les chrétiens ou des groupes tribaux à travers toute l'Afrique et mettent peu à peu la main sur le continent entier, à travers une vague islamique. Ce sont les fanatiques qui posent des bombes, décapitent, massacrent ou commettent les crimes d'honneur. Ce sont les fanatiques qui prennent le contrôle des mosquées, l'une après l'autre. Ce sont les fanatiques qui prêchent avec zèle la lapidation et la pendaison des victimes de viol et des homosexuels. La réalité, brutale et quantifiable, est que la «majorité pacifique », la « majorité silencieuse » y est étrangère et se terre. La Russie communiste était composée de russes qui voulaient tout simplement vivre en paix, bien que les communistes russes aient été responsables du meurtre d'environ vingt millions de personnes. La majorité pacifique n'était pas concernée. L'immense population chinoise était, elle aussi, pacifique, mais les communistes chinois réussirent à tuer le nombre stupéfiant de soixante-dix millions de personnes. Le japonais moyen, avant la deuxième guerre mondiale, n'était pas un belliciste sadique. Le Japon, cependant, jalonna sa route, à travers l'Asie du sud-est, de meurtres et de carnages dans une orgie de tueries incluant l'abattage systématique de douze millions de civils chinois, tués, pour la plupart, à coups d'épée, de pelle ou de baïonnette. Et qui peut oublier le Rwanda qui s'effondra dans une boucherie. N'aurait-on pu dire que la majorité des Rwandais était pour « la Paix et l'Amour » ? Les leçons de l'Histoire sont souvent incroyablement simples et brutales, cependant, malgré toutes nos facultés de raisonnement, nous passons souvent à côté des choses les plus élémentaires et les moins compliquées: les musulmans pacifiques sont devenus inconséquents par leur silence. Les musulmans pacifiques deviendront nos ennemis s'ils ne réagissent pas, parce que, comme mon ami allemand, ils s'éveilleront un jour pour constater qu'ils sont la proie des fanatiques et que la fin de leur monde aura commencé. Les Allemands, les Japonais, les Chinois, les Russes, les Rwandais, les Serbes, les Afghans, les Iraquiens, les Palestiniens, les Nigériens, les Algériens, tous amoureux de la Paix, et beaucoup d'autres peuples, sont morts parce que la majorité pacifique n'a pas réagi avant qu'il ne soit trop tard. Quant à nous, qui contemplons tout cela, nous devons observer le seul groupe important pour notre mode de vie : les fanatiques. Enfin, au risque de choquer ceux qui doutent que le sujet soit sérieux et détruiront simplement ce message, sans le faire suivre, qu'ils sachent qu'ils contribueront à la passivité qui permettra l'expansion du problème. Aussi, détendez-vous un peu et propagez largement ce message! Espérons que des milliers de personnes, de par le monde, le liront, y réfléchiront et le feront suivre.
«Quand ils sont venus chercher les communistes, je n'ai pas protesté parce que je ne suis pas communiste.
Quand ils sont venus chercher les Juifs, je n'ai pas protesté parce que je ne suis pas Juif.
Quand ils sont venus chercher les syndicalistes, je n'ai pas protesté parce que je ne suis pas syndicaliste.
Quand ils sont venus chercher les catholiques, je n'ai pas protesté parce que je ne suis pas catholique.
Et lorsqu'ils sont venus me chercher, il n'y avait plus personne pour protester. »

2.Posté par Laurent le 09/09/2011 09:37

@ vieuxTang Pas mal le copié collé d'un texte pris et repris dans un de ces nombreux sites islamophobe, j'espère que quand 'ils' viendront embarquer votre voisin musulman vous vous y opposerez mais j'en doute je vous vois plutôt dans la catégorie de ceux qui ont vendu leurs frères …

3.Posté par vieutang412 le 09/09/2011 12:47

@Lauent,
Vous avez raison, c'est un copié collé qui circule chacun y voit ce qui l'interesse, vous c'est l'islamophobie, moi ce sont tous ces tirants qui existent ou ont existés de par le monde, je suis réunionnais de souches diverses et j'en suis fier, je n'ai pas d'apriori et loin d'être islamophobe ce serait plutôt vous, puisque c'est tout ce que vous retenez du texte, moi ce qui a retenu mon attention ce sont les tyrans et ceux qui tentent de le devenir, quoique pour certains pays, dont la France, ce ne serait pas une mauvaise chose....que l'extreme droite arrive, je suis pour la restauration de la peine de mort....et surtout Anti zoreil et anti cons

4.Posté par Laurent le 09/09/2011 16:11 (depuis mobile)

@vieux Tang , j'aurais pu effectivement me tromper si ce texte eu été votre production mais à la lecture de votre réponse, non seulement vous êtes islamophobe et en plus raciste assumé, celui a qui vous avez piqué le surnom, paix a son âme, doit se retourner dans sa tombe
L'utilisation d'un surnom donne le courage des gens de votre Catégorie raciste et lobotomisé par TF1
Je n'ai pas besoin de donner mes origines pour justifier de quoi que ce soit, la tyrannie commence avec des idées toutes faites et l'exclusion ou la mise au banc de certaines catégories ou races, continuez vous êtes sur la bonne voie…


A quoi reconnait on un con, c'est qu'il ne doute de rien…

Juste une dernière remarque, a la vue de votre style d'écriture qui est globalement assez élevé, vous avez du bénéficier des bienfaits de notre école républicaine financé et parfois exercé par ces 'cons de zoreil' , je vous soupçonne même d'avoir bénéficié et vécu grace aux largesse de notre pays sur lequel vous crachez maintenant, en tout cas sur 98% de sa population,
Je vous remercie en tout cas de votre honnèteté et je vous laisse a vos considérations ethniques …

5.Posté par vieutang412 le 09/09/2011 18:01

Pour répondre a votre question, je suis et j'assume être con, par contre je ne crache pas sur la France qui est aussi ma mère patrie et je paie des impôts pour financer ce que vous dites être "votre école républicaine" parce qu'elle est à vous maintenant!!! heureux de l'apprendre et c'est moi le plus con! merci venant de vous, c'est un compliment, j'ai trouvé mon maître, le jour ou vous, vous trouverez plus fort que vous, tuez-le pour garder cette hégémonie.
Je crois que vous êtes une de ces (...) venue s'installer sur cet étron qu'est la Réunion.

"Quand j'étais jeune, j'étais très con. Je suis resté très jeune."

Quand à vous surtout ne doutez plus, vous êtes le meilleur, le Phoenix .
Ps: c'est quoi TF1

6.Posté par Laurent le 09/09/2011 19:55 (depuis mobile)

@vieutang relisez mon post, je ne vous exclue de rien, je parle de 'notre Ecole' républicaine, c'est un bien commun…
Si vous pensez avoir trouvé votre 'maitre' cette pensée vous appartient, je ne raisonne pas en terme de dominant/dominé
La Réunion n'est pas un Étron, c'est pour moi et cela m'appartient, le creuset de toute les cultures et du savoir vivre ensemble, si l'odeur de la merde vous arrive constamment au nez c'est probablement un défaut d'hygiène de votre part…
Trés 'nouvellement arrivé', j'y ais grandi, fait mes étude bachelier au lycée de St. Paul il y a plusieurs décennie, j'y ai créer trois entreprises dont une est toujours en activité, trois enfants élevés dans le respect de la culture d'autrui, je suis réunionnais ne vous en déplaise, créolophone et même créophile, militant pour une identité réunionnaise reconnue et apaisé ( comprendre sans la haine de l'autre) car on ne peut évoluer positivement sans une image claire et non biaisée de son identité
Je ne suis pas un vieux fonctionnaire a la retraite aigri qui n'a rien fait pour son pays et qui crache dans la soupe et qui méprise 98% de ses concitoyens sous prétexte qu'ils sont Zoreil, l'imbécillité et vous m'en apportez la preuve n'a pas de frontière, vous êtes le pendant de certains 'Zoreils' qui en arrivant sur notre ile se font greffer un chapeau colonial
La difficulté étant d'élever le débat et de sortir de ces clivages stupides qui ne font avancer que la haine et ne nous apportent rien…
Ici je suis chez moi, j'y ai pleuré, aimé, travaillé, ris, saigné et aujourd'hui encore je me bats pour mon petit pays et ses habitants
Je suis toujours désolé d'y rencontrer des personnes aigris et malheureuses critiquant l'autre, l'étranger, celui qui est diffèrent…
L'anti Zoreil primaire est souvent, pardonnez cet emprunt a la culture locale, un gros karapate se nourrissant de ceux qu'ils détestent
Je me sens plus légitime que vous ici Mr le Vieux Tang, en effet j'y ai créer de la richesse, du lien avec ma sueur et mon âme
Qu'avez vous fait pour votre ile ? Qu'avez vous fait pour nos frère Malbar, Zarabe, Chinois, créoles de tout horizons
Et pour répondre a votre dernier copié collé sur le Phoenix ( je vous remercie la comparaison est flatteuse ) un moun un moun moin lé pa plus pas moin
La haine de l'autre n'est que le résultat de votre souffrance identitaire
Vos simplifications hâtives, les réponses à votre incompréhension du fait de la faiblesse de votre culture
L'Islam est effectivement une religion de paix, je ne suis pas un expert mais je vis au quotidien avec mes frères musulmans, et le torrent de boue que vous déversez sur mes amis 'réunionnais', ne vous en déplaise m'incommode, votre aliénation à la pensée unique, en croyant être un rebelle, me fait pitié et m'alerte sur quelqu'un qui de par ses origines revendiquées mais apparemment pas assumées devrait prôner l'ouverture…
Le nouveau venue vous salut bien et espère que l'argent de ces Zoreils qui vous nourrissent au quotidien n'ai pas un goût trop amer

7.Posté par vieutang412 le 09/09/2011 21:31

Puisque vous êtes si instruit, vous êtes bachelier, vous avez crée trois entreprises dont une fonctionne "encore", je me demande pourquoi vous ne savez pas lire, dans l'article copier/collé il est question de FANATISME et de tous les mouvements fanatiques quels qu'ils soient.
En ce qui me concerne je ne crois pas avoir de leçon à prendre de vous parce que moi ce que j'ai créé en plus d'avoir été fonctionnaire (facteur) est toujours existant, ceux qui me reconnaissent le savent et je n'en portes pas gloriole, je ne me suis jamais expatrié et n'ai de leçons à recevoir de personne, j'ai toujours milité dans l'associatif sans but lucratif et je suis fier du travail que j'ai fait pendant plus de trente cinq ans et je milite encore....pou la peau patate et je suis heureux comme vous ne le serais sans doute jamais, vous trop instruit.

8.Posté par Laurent le 09/09/2011 22:47 (depuis mobile)

@vieux Tang moin lé sur ou lé un bon boug, mais tes réflexions racistes tu les gardes pour toi, et tes copiés collés sur site racistes Idem, je suis content que tu sois heureux, la réunion est un petit pays,si je t'ai froissé excuse moi, alors à un de ces jours dans la vraie vie, passe une bonne soirée
Ps tu sais ce que c'est les fanatiques ? C'est des gens qui n'ont de leçon a recevoir de personne

9.Posté par vieutang412 le 10/09/2011 06:53

Je revendique mon fanatisme "Associatif" j'ai cotôyé des personnages de votre espèce revenant de métropole et ne se retrouvant plus "i conné pu chouchou", moin, moin la rese ici, moin la appris ici, moins la embauché ici, et mi embauche encor malgré mon 70 ans bientôt, 5 enfants 14 ti zenfant et 2 arriere ti zenfant, moins lé chef de projet et président in l'assos qui embauche, mi dirige et manage des ingénieurs et autres possédant des maîtrises, et moin néna ossi des personnes qui, avec in CAP de mecanicien i coordonne actuellement une équipe de chercheurs super diplomés nana in bon peu dans la tête mais comme ou, i manque le principal, "l'intelligence" et li travail en partenariat avec l'université. Oui moins c'est in gros con avec in grand C....

10.Posté par Expedit ELFORDY le 08/07/2014 09:45

Le vieux con de "vieutang412" c'est moi voilà l'adresse de ma page facebook
mon cher Laurent

https://www.facebook.com/expedit.elfordy1

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes