MENU ZINFOS
Société

Après l'incident de février, la piscine du village vacances des Oeuvres sociales fermée administrativement


​Le 21 février dernier, une noyade a été évitée dans un village vacances de Saint-Gilles-les-Bains. De toute façon engagé dans des travaux, le site de baignade fait l’objet d’une fermeture administrative.

Par Ludovic Grondin - Publié le Mercredi 22 Septembre 2021 à 10:22

L’enquête est toujours en cours pour établir les responsabilités. Le dimanche 21 février, un enfant s’amuse dans la piscine du village vacances de la Fédération des oeuvres sociales au lieu-dit les Aigrettes à Saint-Gilles. 

Mais la fillette est aspirée au fond par une pompe visiblement défectueuse. L'enfant de six ans avait pu être ranimée et transférée au Centre hospitalier de l'ouest. L’incident n’avait fort heureusement pas occasionné de conséquences plus dramatiques.

Dès le lendemain, un agent de la DRAJES (la Direction régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale) en charge de la protection du public effectue un contrôle sur site. Plusieurs défauts sont consignés. Tout d’abord, l’agent d’Etat reporte que le système d’arrêt d’urgence « coup de poing » placé dans le local technique, est non visible, non identifiable et non accessible. Ensuite, il relève l’absence de grilles sur les bouches de reprise des eaux. Son rapport d’inspection servira de point de départ à la mise en demeure de mettre fin aux risques particuliers pour la santé ou la sécurité des pratiquants. Une mise en demeure signifiée au propriétaire des lieux le 29 mars bien que la piscine avait été vidée juste après l'incident. 

L'enquête toujours en cours

Ce 17 septembre 2021, c’est la fermeture administrative du site de baignade qui a été actée par les services de la préfecture. Un simple contretemps administratif, avise le responsable de la FOS qui avait logiquement pris les devants après cet "accident malheureux". "La piscine a été vidée depuis l’incident sur la pompe", ajoute-t-il, sans pouvoir trop en dire car l’enquête est toujours en cours.

Le contrat d’entretien qui était attribué à une entreprise spécialisée avait été rompu après cet événement. Les activités de baignade du site de vacances seront pleinement accessibles une fois les travaux engagés permettront à la préfecture de lever son arrêté. Pour l’heure, seul l’hébergement est proposé au public avec l’espace bungalows. 

La FOS Réunion, qui a gardé son nom de l’époque où elle accueillait les familles du comité d'entreprise des agents des PTT, s’est ouverte depuis, en tant qu’association à but non lucratif, à du tourisme social ouvert à tous et à tarifs modérés.  

Leurs quatre sites des Oeuvres sociales (les Aigrettes, la Saline les Bains, la Plaine des Cafres et les Makes) accueillent toutes les familles mais dispose spécifiquement de conventions, par exemple, avec le Samu social, la CAF ou encore des foyers de jeunes.




1.Posté par JORIELE974 le 22/09/2021 16:14

des vieux batiments à détruire à bois court les bungalows sont moisis les portes sot pourries et le froid passe, tout est à refaire c'est vieux et mal entretenus.

2.Posté par Kevin le 22/09/2021 20:02

Oh un petit bifton et l administration fermera les yeux

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes