MENU ZINFOS
Société

Après 20 ans d’abandon, la maison Hugot est en vente pour plus de 3,7 millions d'euros


La villa Hugot, qui domine la rue Sainte-Anne à Saint-Denis, était autrefois la prestigieuse demeure d’un homme d'affaires réunionnais qui a marqué l'industrie locale de la canne à sucre mais aussi à l'internationale, Paul Charles Émile Hugot.

Par SF - Publié le Mardi 2 Août 2022 à 17:40

Une photo d'époque, avant que le lierre ne grimpe sur le mur et les colonnes de la maison Hugot
Une photo d'époque, avant que le lierre ne grimpe sur le mur et les colonnes de la maison Hugot
Emile Hugot achète celle qui n’était encore qu’une vieille maison créole aux héritiers de Raphaël Carrère et s’y installe avec sa famille en 1938. 

Avec le concours de l’architecte Pierre Fonterne, il imagine puis commence, en 1946, a y faire construire une somptueuse villa aux colonnes romaines sur deux niveaux, au milieu du jardin sur ce terrain de 2644m². Le projet prévoyait des dépendances à l’arrière de la cour.

L’ensemble est organisé autour d’un atrium couvert qui procure un éclairage zénithal à l’escalier monumental, tandis que les façades sont entourées de galeries à colonnes jumelées et de garde-corps en balustres.

A la disparition de ses propriétaires, la maison Hugot, édifiée au cœur du chef-lieu, est mise en vente. C’est le début de longues années d’abandon pour “La belle” du 6 de la rue Sainte-Anne.

Le lierre végétalisait à l'époque l'imposante demeure
Le lierre végétalisait à l'époque l'imposante demeure
La parcelle se trouvant dans la zone protégée de l’église de l’Immaculée, est régie par un cahier des charges très strict. Les promoteurs et les projets se succèdent mais n’aboutissent pas. La belle finit tout de même par séduire un acheteur fin juin 2001. Il l'acquiert pour 7 millions de francs. L’espoir d’une nouvelle vie renaît mais hélas, il n’en est rien. Les architectes qui se déplacent jusqu’à elle ne suffiront pas à lui donner un second souffle.

La maison Hugot, actuellement
La maison Hugot, actuellement
Les années passent et la Villa, protégée (soumise à l’Aire de mise en valeur de l'architecture et du patrimoine), mais pas classée, sombre : taguée, squattée, abîmée, délabrée. Abandonnée, la Villa Hugot revient sur le devant de la scène plus de 20 ans plus tard.

Les tags recouvrent les murs depuis bien trop longtemps
Les tags recouvrent les murs depuis bien trop longtemps


En décembre dernier, la commission régionale du patrimoine et de l’architecture émet un avis favorable à son inscription au titre des monuments historiques. 

Le 1er juillet dernier, une agence immobilière annonce sa mise en vente. Dans le cadre de cet article, le propriétaire actuel de la villa a choisi la discrétion, ce qui peut se comprendre. La propriété est proposée au prix de 3 790 000€. 

La bâtisse a su conserver tout son charme malgré les cicatrices qu’il suffirait de gommer d’un coup de pinceau et d’une mise en beauté. Que va-t-elle devenir ? Affaire à suivre.

Émile Hugot, lisant son journal sur la terrasse de la belle demeure
Émile Hugot, lisant son journal sur la terrasse de la belle demeure

Emile Hugot pose devant l'objectif, dans les années 80
Emile Hugot pose devant l'objectif, dans les années 80




1.Posté par oté creole.. le 02/08/2022 18:07

2 gros gagnants au loto.. 50 et 16 millions..

2.Posté par PIPO 🙈🙉🙊 le 02/08/2022 18:13

pipo
3,7 millions d'euros une ruine dans tout les sens du terme ! Bon courage au vendeur...

3.Posté par ano974 le 02/08/2022 18:55

si on peut sauve un pan de l'histoire, pourquoi pas . Cela permettraient aux artisans à avoir du boulot après pour une éventuelle rénovation du bâtiment et jardins.

4.Posté par vincent le 02/08/2022 19:25

pourquoi le conseil général ou la mairie ne l'achète pas... elle le mérite.. on a des milliards pour fabriquer la route la plus chère du monde.. qui ne sert à rien à ce jour
mais la, quelques millions ... abonné absent ??

5.Posté par oté creole.. le 02/08/2022 19:39

mais qui est le vendeur..

serait un membre d'une riche famille de commerçants, via une sci.. .??

6.Posté par oté creole.. le 02/08/2022 19:40

Didier a acheté le domaine à X
pourquoi Huguette ne rachetrait elle pas à Y

7.Posté par Philippe le 02/08/2022 19:53

Un vrais bâtisseur ce Monsieur!

8.Posté par Philou le 02/08/2022 20:06

Numéro 6 rue Ste Anne...
Prenez le temps d'analyser...triple 6 sur la clôture ...

9.Posté par Ella le 02/08/2022 21:04

Emile Hugot le Pétainiste. Très belle demeure néanmoins, qui mérite une nouvelle vie.

10.Posté par jojo la frite le 02/08/2022 21:24

triple 6 ? 666, c'est pas le (chiffre) sigle du DIABLE, ça ? ... courage, fuyons ! .....

11.Posté par Brosse à dents le 02/08/2022 21:59

Le vendeur est un gros zarabe, tant mieux pour lui.
Le siège social pour quelqu'un qui veut se la péter un peu, un assureur, un notaire ou un resto haut de gamme mais à mon avis, il faut être capable de mettre autant en travaux.

12.Posté par Olive le 02/08/2022 22:10

Sinon, question immobilier et projet culturel de la mairie, elle en fait quoi de l'ancienne prison Juliette Dodu : un lieu de "mémoire" ou un lieu de vie ? Un recroquevillement ou une chose positive ? On attend, mais si ça prend le temps comme pour l'espace océan, dans 10 ans on y est encore.
Un espace jeunes, culturel, salle de spectacle, théâtre, salle de sport, que sais-je mais quelque chose plutôt qu'une ancienne prison fermée qui ne sert à rien. Projet communal sur cet espace ?
Néant.

13.Posté par marie le 03/08/2022 06:18

post c est completement dfferent

la NRL il y a beaucoup de subventions sans oublier l état Français
sinon nous serions toujours dans l'attente

C est une jodle bâtisse avec un aspect historique mais il sera complique de la vendre

voir Stéphane Bern s'il peut faire quelque chose

14.Posté par riverstar974 le 03/08/2022 07:57

Il serait temps que les réunionnais sauve leur patrimoine. J'espère que cette demeure sera restaurée et non pas démolie pour construire encore un immeuble d'habitations ou de bureaux tres moches comme on en voit beaucoup sur la rue de Paris qui a été dénaturée.

15.Posté par Simendef le 03/08/2022 10:29

Le domaine espace autour permettrait des constructions sauf opposition des dites protecteurs patrimoine. Quand à une collectivité ce sera avec notre pognon des impôts et taxes. Et de laisser encore à l'abandon des dizaines d'années. Cette demeure rappelle la colonisation, le séparatisme de classe dans la population, le soutien à Pétain collabo des nazis.

16.Posté par Briandoht le 03/08/2022 10:50

Faire un chateau de rêve :
Rajouter un toit zinc habitable, un jardin à la française, une piscine et pool house cadre paradisiaque. Grand garage , bungalow d'amis, cuisine créole extérieure. Les extensions en toitures bardeaux.
Budget : 8 millions

17.Posté par JEAN RICO le 03/08/2022 16:15

INVENDABLE....

18.Posté par oté creole.. le 03/08/2022 16:24

16.
certains ont les moyens.

19.Posté par Frigidaire le 03/08/2022 17:05

Au lieu d'investir dans Air Austral pourquoi les gros investisseurs ne payent pas ce patrimoine et le donne en gestion à la Région ou au Département ? C'est moins cher que les 30 millions qu'ils veulent investir dans Air Austral et en plus ils peuvent récupérer une partie de l'achat comme mécénat.

20.Posté par plastoc le 03/08/2022 17:28

D'accord avec Post 16 Briandoht : une belle réno créole de qualité, une acquisition par la Région, une transformation en musée du rayonnement français dans l'océan indien : workshops, restos, boutiques de fringues, ateliers d'artisans, gastronomie, musique, expos, animations en soirée, un must see à st denis pour tous les visiteurs.

21.Posté par Philou le 03/08/2022 18:25

Post 10…si tu peux aller sur place, tu pourras analyser par toi même....je suis passé par là !..

22.Posté par Herve le 03/08/2022 20:00

A post 19 : les pretendant a recuperer Air Austral gratuitement en echange de 300 millions de l'état possedent deja cette maison et des dizaines dautres.
Sils investissent dans l'immobilier, ce nest plus a la reunion

23.Posté par Diablo 974 le 04/08/2022 11:32

Une honte de vendre une ruine abandonnée depuis plus de 20 ans . La famille propriétaire n' a eu aucun scrupule à laisser à l' abandon une bâtisse aussi impressionnante. Alors qu' on aurait pu faire plein de choses avec ???? Un musée, un centre de loisirs et de cultures. Vous n' avez cas demandez à la famille les 3 millions.

24.Posté par aime à nous le 07/08/2022 17:03

je ne vois pas ce qu’il a de réunionnais ce bâtiment presomptueux. Faites en une résidence pour smicards en plein centre ville. N’y a t t’il pas des travailleurs d’hôtelleries restaurant qui ne peuvent pas se loger ? pour servir ces messieurs dames

25.Posté par jlc2 le 08/08/2022 09:50

Bonjour! j'ai connu ce monsieur ,il venait en avion à l'usine de Stella ,le chauffeur de l'usine allait le chercher à sa descente d'avion. Très bien était ce monsieur poli envers tout le monde.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes