Société

Apprentissage, "illettrisme"... Une conférence "partagée" pour promouvoir l'égalité des chances

Mercredi 29 Novembre 2017 - 15:59

J.K / Région Réunion
J.K / Région Réunion
Mobiliser l’ensemble des acteurs pour une action mieux adaptée pour offrir aux Réunionnais de véritables chances de réussite. C’est l’objectif affiché par la Région Réunion, qui accueille les 29 et 30 novembre 2017 une conférence "partagée" à l’hôtel de Région Pierre-Lagourgue sur les thèmes de l’apprentissage et de l’émancipation éducative.

Réunissant universitaires, chercheurs, praticiens, élus ou encore acteurs institutionnels et sociaux, cette conférence se donne pour perspective de lier innovation, développement et émancipation au service du territoire et de ses populations, avec trois idées force : la désinsularisation des questions d’apprentissages, le décloisonnement, sans oublier la contextualisation ou la mise en relation.

Comme tient à le rappeler les différents intervenants, le terme "d’illettrisme" n’est pas adapté de par la diversité des publics en difficulté. Il convient aujourd’hui de prendre en compte chaque public de manière plus personnalisée afin d’adapter les outils et actions futures.

Afin de mieux repérer les publics en difficulté d’apprentissage, la Région Réunion souhaite lancer à partir de 2018 un "Plan Marshall" couvrant à la fois le champ de la prévention et de la maîtrise des compétences-clés.

À ce titre, elle souhaite poursuivre ses actions afin d’équiper chaque Réunionnais d’un bagage compétence-clé (lecture, écriture, calcul, numérique), lui garantissant un épanouissement personnel et professionnel.

Ainsi, en 2018, il s’agira pour la Pyramide inversée de mettre en place ou de soutenir des actions de prévention dès la petite enfance en partenariat avec le Rectorat, la CAF et les communes.

Parmi elles, le maintien de son programme de formations initié en 2011 ("compétences clés en situation professionnelle"), qui a pu bénéficier à plus de 1 300 stagiaires) visant à encourager la consolidation des savoirs de base par la maîtrise d’un socle minimum de connaissances et de compétences via l’apprentissage d’un métier, sans oublier son dispositif Case à lire (41 réparties sur toute l’île). La Région souhaite également élargir ses actions pour la maîtrise des savoirs de base aux personnes porteuses de handicap. Si une étude a été lancée sur les jeunes et adultes porteurs de handicap en difficulté d’apprentissage, des actions de formations seront tout de même menées en leur faveur.

Outre le maintien de ces différents dispositifs, la Région Réunion poursuivra en 2018 la lutte contre le décrochage scolaire, avec la mise en place d’une Plateforme de suivi et d’appui aux décrocheurs dans chaque arrondissement (Sud, est, ouest en 2017 et nord à compter de 2018).

Enfin, la collectivité promet de consolider "l’École de la deuxième chance", qui vise pour rappel à donner une seconde chance aux personnes en situation d’échec les capacités à apprendre les connaissances de base et à préparer leur propre projet d’insertion sociale et professionnelle.
NP
Lu 1388 fois



1.Posté par Louis Pariot le 30/11/2017 11:25

Mais ça fait combien d'années qu'on lutte contre l'illettrisme ? Et on n'a pas encore de résultats ? Étonnant ...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 21 Octobre 2018 - 13:23 Le Téléthon est sur les rails