Courrier des lecteurs

Apprendre à nager : Oui !… mais avec QUI ?

Jeudi 19 Juillet 2018 - 14:57

Le gouvernement Philippe veut renforcer l’apprentissage de la natation dès le primaire. Fort bien. Belle intention. Il est navrant de voir des tas d’inconscients se noyer parce que ne connaissant pas les gestes élémentaires du déplacement dans l’eau, laquelle, faut-il le dire, n’est pas notre élément naturel.

Aujourd’hui, les maîtres-nageurs fleurissent comme primevères au soleil sur nos plages et remercions-les pour leur dévouement et leur sens de la drague chez les midinettes ; il y en a dans toutes les piscines. Ces dernières elles-mêmes (les piscines, j’veux dire) poussent comme des champignons. Pardon ! comme des algues brunes.

Mais… y en a-t-il vraiment assez ?

Je suggère aux apprentis nageurs de prendre les exemples là où il y en a pléthore : dans le monde politique. Là, oui, il y a des maîtres ès-nage-en-eaux-troubles, surtout troubles. Ils en sont mêmes les champions incontestés.

Tenez… Prenez les Robert. Le Didier survit bellement après avoir trahi son mentor. Le Thierry du même nom se fait fort de garder la tête hors de l’eau malgré son inéligibilité insubmersible. Le Akouèt de sinistre mémoire survit au naufrage du PCR et à la Bérézina de l’ex-URSS en faisant la planche parmi ses co-nageurs-crabes du Comité central au bord du manque d’oxygène. Michel Fontaine profite largement du généreux alizé soufflant sur sa commune pour mettre à la cape les survivants de la Méduse de 2001. Sini(stre)malé cherche toujours le filet anti-requins qui lui évitera un naufrage aussi inévitable que désastreux.

Si ces nageurs de haut-vol survivent aux tsunamis répétés qui n’ont pas réussi à les engloutir, il doit y avoir une raison.

Je suggèrerais à monsieur Philippe de commencer par apprendre aux jeunes à faire « la planche » sinon utiliser les flotteurs. Certains en sont naturellement pourvus, de flotteurs. Vanessa par exemple. Ou Monique. Pour ce qui est des « planchues », je laisse voguer votre imagination.
Jules Bénard
Lu 888 fois



1.Posté par klod le 19/07/2018 19:54

beau "3ème degré" de l'ami Jules ............ mais ou est l'espérance en nos zébus endémiques .............. Jules a t'il une piste ? une préférence ?

2.Posté par Jules Bénard le 19/07/2018 21:10

À Klod :
Tu as sans doute voulu dire "à nos zélus endémiques", je suppose ?

3.Posté par 51889 le 20/07/2018 10:24

Mon bon Jules, si certains homo politicus survivent aux naufrages dont ils sont les propres auteurs, s'ils gardent la tête hors de l'eau, surfent sur les "affaires", ou nagent en eaux troubles, c'est tout simplement parce qu'ils sont d'un genre particulier, auquel même Darwin n'avait pas pris garde: ils sont les représentants d'une espèce en voie de prolifération: le requin terrestre.

A l'instar des crocodiles, il est capable de s'accommoder des fonds marécageux, de nager en eaux troubles, mais aussi d'évoluer sur terre, au grand air, avec une une prédilection pour les lieux fréquentés par d'autres congénères tout aussi peu recommandables: les requins de la finance.

Lorsque pris dans quelque marigot judiciaire, on croit qu'ils vont plonger, ce n 'est que pour mieux refaire surface. S'ils n'ont pas le dos fin, ils savent faire le dos rond pour continuer à se faire des ronds, car sur terre ou dans l'eau, ils brassent...

Aucun naufrage ne les fait disparaitre corps et bien.Il se trouve même des poissons pilotes pour les ramener à la surface où leur voracité de prédateur reprend alors le dessus...

Vois tu, mon bon Jules, lorsque le bon peuple en vient à douter de ses élites et de ses alors, c'est alors que l'on peut véritablement parler de "crise requins", Pas celle qui, parait-il, ferait fuir les touristes. Non, la vraie "crise requins", celle qui éloigne le peuple des isoloirs, qui laisse la démocratie en lambeaux et, au final, donne encore plus de poids et de pouvoirs à l'homo politicus "bézer d'paké", espèce endémique en voie de prolifération...

Nul naufrage ne les éclabousse.

4.Posté par Diabolos le 20/07/2018 10:33

Je vous dis que la Princesse Charlène de Monaco dispense
des cours de natation aux petits noirs.

5.Posté par klod le 20/07/2018 11:07

oui, surement , siplétadieu.

6.Posté par Lesseps le 20/07/2018 11:23

Personnellement je vois très bien un ancien nageur multiple fois médaillé champion de la réunion de waterpolo dans les années 50 qui officie régulièrement dans les courriers de zinfos !! En plus il a une longue expérience de petites mains dévouées aux affaires politiques des soutiens réunionnais de Fillon, Juppé, suivant où le vent tourne :)

7.Posté par Grand ménage, mais avec qui ?? le 20/07/2018 23:35 (depuis mobile)

Je comprends vos inquiétudes M. Bernard, j''ai les mêmes. ..Il faudrait un coup de balai, mais où est notre relève? Je parle de gens compétents, pas n''importe quel huluberlu qui pourrait nous faire passer de charybide en scylla ...

8.Posté par bon boulot le 21/07/2018 11:25

Un nouveau pseudo 51889 mais les mêmes portes ouvertes enfoncées. A quand des vrais nouveaux sur ce site, avec une réflexion, assez des Nivet, des Ardéchoise, des Klod, des Girondin et compagnie. Heureusement qu'il y a Jules pour nous rappeler le ton lontan c'était mieux avant. Et Gunet pour nous amuser.

9.Posté par NIVET le 21/07/2018 16:57

C'est l'hôpital qui se fout de la charité?. Voilà des pseudos, incapable de réflexion, d'écriture et d'honnêteté en cachant leur identité, en crachant sur les premier commentateurs venus,et dont ils réclament la disparition parce qu'ils osent exprimer leurs idées. Mais je rêve, pince moi ! Ils réclament le grand ménage de quoi ? De gens qui, au nom de la liberté d'expression écrivent avec le courage d'avoir à s'exposer à des incultes mal élevés !
Vous vous vautrez dans votre fange, mais nous, ceux cités en post 8, nos persévérons car nous sommes animés par l'envie de communiquer, sans passion, et avec sincérité.

A.N.

10.Posté par klod le 21/07/2018 19:59

"c'était mieux avant" .post 8 . ha bon , j'en doute , du moins sur certaines choses . et certains parlent de "bon boulot" ????????? affligeant !

merci M. Nivet ! bon , disons que "la passion" l'emporte des fois sur la réflexion ( je parle pour moi, du moins !!!) , mais c'est du vivant au moins !

11.Posté par 51889 le 22/07/2018 19:04

@8 Ne vous en déplaise, je ne suis pas un lapereau de la dernière portée et je sévis sur ce site depuis un certain temps déjà et si je ne puis m'exprimer sous ma véritable identité pour des raisons professionnelles, je me permets d'intervenir, je me mêle de ce que je regarde et, puisque vous m'avez fait l'honneur de me mettre dans le même wagon qu'un certain nombre de zinfonautes patentés, sachez que je m'efforce d'argumenter, d'expliquer un point de vue et des convictions, autant de mots qui manifestement vous dépassent et n'ont aucun sens pour vous.

Il m'arrive aussi de distiller ça et là une pointe d'humour que je lance à la cantonade, sans demander à personne de rire aux éclats ni de partager. Mais je préfèrerai toujours un calembour - la fiente de l'esprit qui vole selon la formule du père Hugo - aux mièvreries , ladi lafé, ragots et vérités toutes faites des bas de plafond et autres piliers de cafés du commerce...

Quant au bon vieux temps qui était mieux avant, cela démontre votre niveau de pensée! Le temps où la mortalité infantile à la Réunion était supérieure à celle d'un pays di tiers monde aujourd'hui? Le temps où des marmailles de dix ans (et parfois moins) ployaient sous le poids d'un "fer blan d'leau"?

En parfait fabricant de pléonasme, vous déclarez que " le tan lontan c'était mieux avant"... Sauf erreur de ma part, le "tan lontan" ne pourra jamais être meilleur ni aujourd'hui, ni demain...

Il y a ceux qui essayent de raisonner et dont je me targue de faire partie, alors que vos raisonnements ont tout du tambour qui résonne et sonne creux.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 15 Novembre 2018 - 11:10 Ils nous prennent pour des cons