MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Appel aux universitaires et à l'ensemble des Réunionnais


Aux acteurs de la Société Civile, aux universitaires, et à l’ensemble des Réunionnais
Jeudi 2 juin 2016 à 17h30 à l’Amphi ELI à l’Université de la Réunion
.

- Publié le Mardi 31 Mai 2016 à 10:02 | Lu 642 fois

Appel aux universitaires et à l'ensemble des Réunionnais
Suite à notre rencontre avec le Conseil d’administration restreint, le 26 mai 2016, au sujet du recrutement d’un Maître de Conférence en Histoire en remplacement de Monsieur Sudel Fuma, décédé tragiquement le 12 juillet 2014, nous acteurs de la société civile, souhaitons organiser une rencontre avec les acteurs culturels, les universitaires et l’ensemble des réunionnais quelque soit leurs titres, leurs statuts ou leurs qualifications sur l’emploi local, l’héritage universitaire laissé par monsieur Sudel Fuma, la valorisation et la succession de cet héritage scientifique et culturel à l’amphi Eli , à la faculté des lettres de la Réunion, lieu hautement symbolique le jeudi 2 juin 2016 à 17h30.

Comme vous avez pu le constater à travers les médias, une problématique demeure sur le recrutement des locaux dans les postes clés, qu’ ils soient aujourd’hui au niveau de l’université, s’agissant de la nomination contestable de Mme Virginie Chaillou Arthous, nantaise, au poste de Maître de conférence à l’Université de la Réunion en remplacement de monsieur Sudel Fuma , alors même que nous disposons au niveau local de candidats hautement diplômés qui peuvent prétendre occuper dignement et efficacement ce poste, et assurer de façon scientifique la succession de monsieur Sudel FUMA .

A maintes occasions, lorsqu’il s’est agi de nommer des cadres, des responsables de services, des directeurs d’établissements publics, ce problème s’est posé de façon récurrente. Cette habitude, reproduite systématiquement dans les hautes sphères dirigeantes, avec la complicité des instances nationales et locales privent les réunionnais de la possibilité de transmettre leurs savoirs et leurs compétences à la Réunion, et de participer, comme ils le souhaitent à la formation des hommes et des femmes, susceptibles de reprendre à leurs compte, le flambeau de l ’enseignement et de la recherche, de la gestion des affaires sociales et économiques en s’appuyant sur leurs connaissances scientifiques mais également leur imprégnation culturelle. l’activation de ces réseaux d’initiés entraîne une fuite des cerveaux et provoque irrémédiablement un génocide culturel C’est pourquoi, connaissant votre implication pour la cause créole et la valorisation de l’identité et des compétences réunionnaise, nous comptons vivement sur votre présence, jeudi 2 juin 2016 à 17h30, à l’amphi Eli pour débattre de cet ultime enjeu, et prendre ensemble les décisions nécessaires pour contester de façon massive, cette nomination qui relève plus du copinage que de la compétence.

Association RASINE KAF, MOUVMAN LANTANT KOUDMIN, le CRAN (Conseil Représentatif des Associations Noires) HISTORUN , SHOMIN SIMANDÈL.

 




1.Posté par li le 31/05/2016 11:20

"Génocide culturel "
C est parti

2.Posté par Nalaemgasoly le 31/05/2016 11:54 (depuis mobile)

Bravo! ices nominations prioritairement faites en faveur de personnes qui n''ont qu''une connaissance livresque de la Réunion doivent cesser.L''histoire de l''esclavage enseignée aux créoles par une nantaise c un gag! Nantes riche de négriers...




3.Posté par GIRONDIN le 31/05/2016 12:22 (depuis mobile)

Vacant depuis 2014 soit 22 mois.

I doit être vraiment un poste important !

4.Posté par Zozossi le 31/05/2016 12:45

Et revoilà la fine fleur du (tout petit) club des gratouilleurs de plaies et du communautarisme alimentaire...

Ils n'ont pas compris que la Réunion n'est pas les Antilles, heureusement...

5.Posté par Pat974 le 31/05/2016 11:29

Arrêtons avec cette idée saugrenue de "prérence locale". Messieurs (et Mesdames par souci de parité) n'avez vous jamais été employés ailleurs ? Vos enfants n'ont-ils jamais travaillé au-delà de cette magnifique île ? Personne ne leur a refusé un poste ou des études à Paris (par exemple) en prétextant qu'il fallait le confier à un parisien ... Pour tout emploi, quel qu'il soit, seule droit primer la capacité d'un candidat à assumer la tâche et rien d'autre. À cette essentielle et juste valeur, il ne peut être opposée l'idée de candidats égaux, il n'y a pas d'égalité car l'un sera obligatoirement plus disposé que l'autre. La performance doit primer et il serait indispensable de supprimer des candidatures toutes notions du lieu de naissance ... être le meilleur doit rester une nécessité et un but pour que le monde puisse toujours évoluer positivement. Le contraire est emprunt de ségrégation et gage d'inégalité .....

6.Posté par Soubramaniam le 31/05/2016 18:41

Quelques rappels :

Je suis effaré de l’ignorance des gens qui s’expriment sur ces forums.

Premièrement, le poste en question est un poste de maitre de conférences et non de Professeur.

Deuxièmement, le CAPES et l’agrégation sont des concours du secondaire.

Le concours de l’agrégation externe (est-ce le cas de notre candidat réunionnais agrégé en fin de carrière, j’en doute…) est un gage d’excellence mais n’est pas obligatoire pour enseigner à l’Université…D’ailleurs, M. Sudel Fuma n’était pas agrégé…ni M. Prosper Eve. Bon nombre d’excellents enseignants dans les universités de l’hexagone n’ont jamais passé l’agrégation.

Quand Patrick Karam affirme que le candidat agrégé serait automatiquement élu en métropole cela trahit son ignorance du milieu universitaire. Jamais un candidat n’a été nommé maitre de conférences à 59 ans en métropole. Les maitres de conférences sont de jeunes chercheurs qui doivent construire des projets sur la longue durée en vue de passer une HDR et de devenir Professeur des Universités. De plus, une expérience dans un collège, si longue soit-elle, n’est absolument pas la voie royale pour une nomination à l’université.

Personne ne mentionne un détail qui n’en n’est pas un dans le cv de la candidate nantaise. Elle a effectué un post-doctorat. C’est une formation après la thèse et c’est un vrai gage d’excellence. Les postes de ce type sont rares et les meilleurs candidats sont recrutés. Cela implique également que la candidate nantaise travaille déjà dans des laboratoires prestigieux et possède une expérience de « chercheur » après la thèse.

Arrêtons de laisser la parole à des ignorants…

7.Posté par KLD le 31/05/2016 22:08

lire frantz fanon ( surtout pour les ex iles "colonisées" : PEAUX noirs et MASQUES blancs".........) .................. le reste .y fé ri ! girondin n 'a pas tord , comme souvent !!!!!!

allez porte plainte devant la loi , sinon assez cosé pou fé le tas oté, meme si sur le très fond , zot na pas tord , mais .................. i fé ri quand meme ce band zasossiation ! ma demandé pou quoué ? complexe ? , mi aime mon ti péi créole , mais j'ai du mal à "adhérer "à la démarche ? na un affaire lé pas claire . parler de génocide , dans une démocratie , lé trop "intense" .le temps debré et perreau pradier , où c'était le cas ( et oui !) , lé fini .tention pangard aux sens des "MOTS" o twa !

8.Posté par Gérard Jeanneau le 02/06/2016 11:58

On sait que Sudel Fuma a été un historien tout feu tout flamme, de la chapelle de Vergès, et que pour pimenter ses contributions diverses, il a soutenu des choses qui sortent de mon entendement. Ainsi appeler un esclave Cicéron, c'est le dégrader, le déshumaniser ... et pourtant Tertulien a été surnommé le Cicéron chrétien. On ne peut faire plus grand honneur à cet écrivain latin. Ainsi notre historien enfumeur considère que le paysan creusois a exploité le pupille créole qui a gardé ses moutons sans jamais le payer. Voilà notre paysan creusois accusé de tous les maux; et, poussons un peu le bouchon, ce vilain tuteur a tous les traits d'un nazi. Et pourtant, pupille de l'Etat, un de mes copains, qui fut zoréole comme moi, a été placé chez un agriculteur; il avait sa chambre dans une grange; il y était heureux; il n'a jamais eu froid; il n'a pas été payé, comme le contrat passé avec l'administration le précise : le tuteur d'un pupille français - créole ou non - doit nourrir, loger et soigner son employé en acquittant ce qui est dû pour la retraite future. Pas de salaire ! Sudel Fuma a été dans la lignée du trio universitaire, auteurs des "Tristes Tropiques de La Creuse", un ouvrage qui pourrait avoir pour sous-titre : "Les ravages de grand-père Kal"

Hélas, trois fois hélas, des historiens et des sociologues se laissent emporter par la ferveur de leurs opinions politiques. Karam s'agite de son mieux pour que l'on aille dans ce sens et que l'Université garde la flamme de Sudel Fuma. La messe est dite.

Les professeurs Prospère Eve et Yvan Combeau, que je connais par ce qu'ils publient, sont dans la lignée d'Hubert Gerbeau, une excellente lignée.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes