MENU ZINFOS
Communiqué

Appel à projet: Espaces de rencontre 2021 et de médiation familiale


La question de la préservation des liens entre parents et enfants, notamment en cas de séparation conflictuelle du couple conjugal, constitue un enjeu central des dispositifs de soutien à la parentalité et des actions poursuivies par la Caf.

Par Nicolas Payet - Publié le Jeudi 29 Octobre 2020 à 15:36 | Lu 406 fois

Face à ces contextes familiaux très fragilisés, les Espaces de rencontre (Er) constituent souvent le dernier rempart avant la rupture définitive du lien entre l’enfant et ses parents, et représentent un maillon essentiel à la prévention des ruptures familiales dans le respect de l’intérêt de l’enfant et de son droit fondamental de voir ses parents.

A La Réunion, l’UDAF a mis en place depuis plusieurs années avec la Caf et les tribunaux, 2 espaces de rencontre, l’un à Sainte-Marie et l’autre à Saint-Louis.

Au regard des enjeux du développement du soutien à la parentalité, et dans le cadre des travaux préparatoires du Schéma départemental des services aux familles (SDSF), la création de deux autres espaces de rencontre et de médiation familiale, l’une dans l’ouest et l’autre dans l’Est a été actée.

Au-delà d’une meilleure couverture territoriale, il s’agit de rendre ces espaces plus accessibles, en favorisant des modalités d’accueil spontané, soit directement sur initiative d’un parent, ou par l’intermédiaire du réseau des médiateurs familiaux ou des travailleurs sociaux.

C’est l’objet de l’appel à projets qui a été signé le mercredi 28 octobre 2020 à l’UDAF à l’occasion de la visite de M. Adrien Taquet, secrétaire d’État chargé de l’enfance et des familles par la Caf, le Conseil Départemental, le Tribunal judiciaire et le secrétaire d’État.
L’Espace de rencontre est un lieu tiers, neutre et transitoire qui permet aux parents et à leurs enfants d’établir, de reprendre ou de maintenir des relations lorsque l’exercice des droits de visite est interrompu ou rendu difficile dans un contexte de séparation parfois conflictuel.
La fonction "tiers" de ce dispositif de soutien à la parentalité et de prévention des violences faites aux enfants s’exerce par le lieu, extérieur au domicile de chacun des parents, et par l’intervention de professionnels issus du milieu psycho-éducatif qui veillent à la conservation de la relation de l’enfant avec chacun de ses parents en cours de séparation ou séparés, ou avec ses grands-parents, qui éprouvent des difficultés à maintenir l’exercice régulier de leur droit de visite. Il a vocation, dans la relation à l’enfant, de mettre à distance l’expression du conflit et des tensions conjugales et familiales.
Ce service peut être sollicité spontanément par les familles, les acteurs du soutien à la parentalité ou sur ordonnance d’un magistrat désignant cet espace comme lieu d'exercice du droit de visite.

L’appel à projets s’adresse aux associations et collectivités locales susceptibles de porter ce type d’actions.




1.Posté par Papapio, "Pères Amor" le 30/10/2020 06:39

C.est un gros pipeau... En fait il s.agit d.un lieu de sanctions lourdes contre les Pères a 90%...

C.est la que les Pères peuvent voire leurs Enfants 2h tous les 15jours, pendant que les Mères peuvent imposer un nouveau Papa a leurs Enfants... Les allégations a l.origines de ces sanctions ne peuvent ensuite etre sanctionner contre les Mamans... Les Pères restent coupables quoi qu.il arrive, même avec toutes les preuves necessaires...

La CAF est complice de ce système, saisissant directement les Pères qui ne peuvent donc même plus refuser de PAYER comme seule acte de resistance a leurs sanctions de GENRE...

60% des couples séparés dont 90% des Papas déboutés de l.application des lois sur la Parité Éducative ...

Une Escroquerie en bande organisée, a grande échelle, 60% du chiffre d.affaire du Tribunal Civil...

Des Papas qui ne seront Jamais réhabilités, tandis que ka CAF (caisse d.allocation Feminine) veille au refus d.enquêtes sociales si elles sont défavorables aux Mamans. La meme CAF condamnée par la CE pour son refus du oartage des prestations sociales avec les Pères..

Ici c.est "L.Outreau Mère" dans les pouponnieres de la France... Nos Enfants y sont Vendus.. et les Pères l.élément qui finance de force l.escroquerie... minable..

De quoi être trés fiers de votre métier hein ?!
Les Femmes Contre la Parité a 90% ?!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes