MENU ZINFOS
Communiqué

Appel à la grève du 6 mars à la CGSS Réunion : Pour le respect de la dignité de 1200 agents en danger !


Par NP - Publié le Mardi 6 Mars 2018 à 09:44 | Lu 854 fois

A l’initiative des organisations syndicales CFDT, CFE-CGC et SUD (près de 80% de représentativité dans l’entreprise), à qui le personnel de la CGSS a donné toute sa confiance lors de la récente élection de leurs représentants au Conseil d’Administration, un appel à la grève a été lancé pour ce mardi 6 mars 2018.

Cette grève a pour but de dénoncer les méthodes de gouvernance violentes et destructrices voire terroristes, utilisées par la direction de la CGSS, qui répond par le mensonge et la manipulation !

Les élus CFDT, CFE-CGC et SUD, opposés au projet de réorganisation générale mis en place dans la précipitation, actuellement responsable de la dégradation notoire de la qualité de service due à la population réunionnaise, sont depuis constamment menacés par la direction de la CGSS.

Sous couvert de motifs légaux et justes (Milgram n’aurait pas dit mieux), une chasse aux sorcières est bel et bien lancée, et les procédures de licenciements en cours voulues pour l’exemple sèment la terreur au sein de notre institution pourtant de « sécurité sociale ».

Certains d’entre eux sont aujourd’hui menacés dans leur emploi avec mise à pied sans salaire, pour avoir pris la défense des intérêts non seulement des agents de la CGSS (mépris, dégradation des conditions de travail, politique d’humiliation, menaces de rétrogradations…) mais également pour avoir demandé des comptes pour une saine gestion des deniers publics (opacité des dépenses budgétaires et de l’utilisation des fonds versés au GIE vieillissement actif notamment).

Devant l’ignorance de la Direction face à cette situation qui si elle perdure pourrait avoir des conséquences dramatiques, un piquet de grève sera ainsi tenu mardi 6 mars boulevard Doret devant l’accueil du siège de la CGSS à compter de 6h30.

L’objectif de cette mobilisation sera de faire entendre les revendications de nos organisations syndicales, pour dire NON à la situation de DETRESSE vécue par ces collègues, STOP au MEPRIS et aux abus de pouvoir de la Direction.




1.Posté par Reunionnais le 06/03/2018 12:01

AHAHAHAHAH yavait que 2 grevistes dehors!

2.Posté par cmoin le 06/03/2018 12:15

N'importe quoi!Comment osez vous comparez le terrorisme avec ca!Honte à vous!
Vous vous discrédité tout seul en disant ca!
Dites nous donc de quoi ils sont accusés!

3.Posté par gepatord le 06/03/2018 14:34

J'ai également eu des problèmes avec MADIKA, ce monsieur même à Paris n'est pas en sainteté, mmais a une poignée de gourous qui font ces affaires, regardez dans GOOGLE , il existe une belle plaquette pub, des réalisations de la CGSS avec des photos des agents de Saint Pierre!! de quoi vous faire croire que c'est l'organisme exemplaire, ;; pourquoi les règlement financier par descisions judiciaires sont en attente de plus plusieurs mois ? un courrier st paul st Pierre mets 12 jours, et si vous faites l(inverse c'est 23 jours pour 53 kilométrés:: un renseignement prenez rendez vous:: emails SANS réponse, courrier de réclamation pas de réponse ;;;;; un serve médical indépendant mais qui instrumentalise la CGSS, consolidation en 24 heures mais pour vous payez une rechute validée, c'est 45 jours, rente 2 mois , pension 45 jours ,, mais les copines et famille sont en premiere loge, les recrutements à salaire d'or tres contestés et condamnable !! pour mon honneur je n'y suis plus, bien mieux dans le privé pendant que des vieilles rombières en attente de retraite penalisent l'avancement de certain vrai travailleur !! faut que Paris nous change cette tête, avec sa famille ou proche !! du vent monsieur !!

4.Posté par Map le 06/03/2018 15:33 (depuis mobile)

Définition du mot terrorisme : qui utilise la terreur à des fins politiques. Je pense que ce mot est utilisé pour définir le climat suite aux procédures discutables de licenciement en cours à la CGSS

5.Posté par citoyen le 06/03/2018 15:36

Mais qui sont les administrateurs de cette organisme, qui est le président de cet Institution, ils n'ont pas de pouvoir ou alors trop imbriqués dans le dysfonctionnement qui les rendent cois et complètement aphones. Ce sont des institutions (pole-emploi, assedic) où on recrute des gens pour gérer entre autre la misère sociale et on leur attribue des super avantages, des cadres avec des rémunérations hors normes financés par les cotisations des entreprises et salariés de petite condition...mais fermez donc ces structures si ces syndicats ne sont même pas foutus d'assumer leur responsabilité. Et le député de l'est si prompt à la démarche pour régler les complexités des dysfonctionnement locaux, il n'est pas encore apparu avec sa débroussailleuse et l'emblème visionnaire pour couper les esprits malsains!

6.Posté par gepatord le 06/03/2018 17:41

POST 5 le conseil d'administration de la CGSS Réunion sont dispo sur google, ques dirigeants locaux et syndicaliste , mais ne sont informés de rien sauf pour un CA, ou les gobes mouches touchent les jetons de présence et des avantages en des missions fantômes

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes