Faits-divers

Apologie du terrorisme: Riad Ben Cheick jugé aujourd'hui

Jeudi 2 Août 2018 - 07:48

Arrêté le 2 octobre 2017 par le GIGN dans la commune de St-Louis, Riad Ben Cheick comparait cette après-midi au tribunal de St-Pierre pour répondre d'apologie du terrorisme ainsi que d'outrage à personne dépositaire de l’autorité publique. 

Fiché S, il avait déjà été condamné en 2015 à Paris pour sa participation à un groupe de malfaiteurs en vue de préparer un acte terroriste. Il avait notamment aidé une adolescente qui projetait de partir en Syrie faire le djihad. 

Détenteur de plusieurs comptes Twitter, il lui est notamment reproché d'avoir exprimé dans deux tweets son soutien aux forces islamiques concernant la libération de Nicolas Hénin, un journaliste du Monde, captif du groupe État islamique en 2013 et le décès de la journaliste française Véronique Robert, qui a perdu la vie après avoir marché sur une mine en Irak en juin 2017. 

Placé en détention depuis le 2 octobre 2017, Riad Ben Cheick a été débouté à plusieurs reprises par le tribunal de plusieurs demandes de remise en liberté. Déjà renvoyé le 28 juin dernier à cause de l'absence de son avocat, le procès doit débuter aujourd'hui à 14h.
Pascal Robert
Lu 2053 fois



1.Posté par Citoyen le 02/08/2018 09:17 (depuis mobile)

On attend un jugement exemplaire .

2.Posté par PEC-PEC le 02/08/2018 10:28 (depuis mobile)

Deux questions me viennent immédiatement à l'esprit : ce monsieur est il français ? S'il a une autre nationalité, dehors. Puis comment se fait il qu'un fiché S déjà poursuivi en région parisienne atterrisse à la Réunion pour faire du prosélytisme ?

3.Posté par Antsanikelly le 02/08/2018 11:36

Ben vous croyez quoi on peut être fiché S et aimé être au soleil
C'est quand même mieux de bosser au soleil.....

4.Posté par Proximaducentaure le 02/08/2018 13:13 (depuis mobile)

Pourquoi juger un tel gugusse ? Les requins ne manquent pas ici et ils ont faim . Alors ....

5.Posté par Yab bon des hauts le 02/08/2018 13:35

Déchéance de nationalité, expulsion immédiate et saisie de tous ses biens en paiement de l'amende.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter