Société

Aplanea, un best-of des anecdotes des Réunionnais qui sautent la mer

Mercredi 22 Novembre 2017 - 17:51

C’est peu après avoir sauté la mer que leur est venue l’idée. Franck Hoarau et Anthony Payet, deux amis d’enfance d’origine dionysienne, ont décidé de publier un livre rassemblant les situations étonnantes, cocasses et parfois dérangeantes vécues par des Réunionnais installés loin de leur île. Le nom de leur projet : Aplanea, comme "ah plané ah !".
 
"Nous avons commencé par un blog, en 2011, peu après avoir commencé notre mobilité. Anthony était sur Paris, moi sur Bordeaux", raconte Franck."Et quand on s’appelait, on se racontait ce qu’il nous arrivait, les remarques qu’on avait reçues".

​Face à un "décalage culturel et une méconnaissance apparente de La Réunion", les étudiants décident alors de créer une véritable communauté autour de ces anecdotes. "Elles sont basées sur les stéréotypes qui circulent, par exemple de croire que si on est réunionnais, on est forcément noir. Aussi les quiproquos, comme lorsqu'on veut acheter des bringelles ou qu'on demande où se trouve le gabier. C’est aussi une manière de dénoncer le racisme ordinaire, beaucoup voient La Réunion comme un pays sous-développé". Le tout avec humour, "pour dédramatiser".

Au bout de trois ans, ce blog, qu’ils ne sont pas parvenus à monétiser, est mis de côté. C'est récemment, en début d'année, après de multiples allusions aux requins, que les deux entrepreneurs ont décidé de le reprendre, sous une nouvelle forme, celle d'un ouvrage papier façon best-of. "C'est vraiment du vécu et c'est axé sur les échanges entre les personnes", souligne Franck, actuellement établi en Martinique. Si de son côté Anthony parcourt le monde, les deux hommes de 28 ans parviennent à travailler ensemble, même à distance.
 
De la poudre de manioc confondue avec de la drogue

"On a fait appel à une illustratrice, Loubizz, pour mettre en images la quarantaine d’anecdotes sélectionnées. On n’a pas trouvé à La Réunion quelqu’un qui correspondait à ce qu’on souhaitait, mais Loubizz est martiniquaise, et les Martiniquais font face au même genre de situations que nous", explique Franck.
 
Pour le moment, Aplanea en est à chercher des financements. Une campagne de crownfounding (financement participatif) a d'ailleurs été lancée sur la plateforme pocpoc.re. "On souhaite associer les Réunionnais à ce projet. Le livre se destine à ceux qui se préparent à partir, pour désamorcer la situation, mais aussi à ceux qui sont déjà partis, comme un compagnon de route".
 
Si tout se passe comme prévu, l’ouvrage sera disponible au début du deuxième semestre 2018. "On souhaite partir sur 500 exemplaires. On envisage l'auto-édition, mais nous allons d'abord voir si le projet intéresse des maisons d'édition. L’idée est de les distribuer à La Réunion, mais aussi sur internet", explique le créateur, soulignant que les Réunionnais peuvent encore envoyer leurs anecdotes (via facebook ou par le formulaire de contact de leur site).
 
Parmi celles retenues pour l’ouvrage, Franck nous en dévoile une, sa préférée : "Un Réunionnais avait amené des produits de La Réunion dans ses bagages. À la douane, le sachet de poudre de manioc a attiré l’attention des agents, persuadés qu’il s’agissait de drogue".
Marine Abat - marine.abat@zinfos974.com
Lu 6202 fois



1.Posté par époux brenneke le 22/11/2017 20:46

Dans l'autre sens, les stéréotypes et le racisme ordinaire concernant les réunionnais vis à vis de la métropole et des métropolitains, ça serait pas mal non plus dans vos blagues...Mais bon, il faut avoir le sens de l'auto-dérision...

2.Posté par TICOQ le 22/11/2017 20:50

Rien de changé depuis les années 70. A l'ère d'internet, autant d'inculture est affligeant...

3.Posté par Golf51 le 22/11/2017 21:40 (depuis mobile)

Bonne idée mais comme il est dit dans le 1er post l"inverse aussi serait bien! Bonne route alu. :-)

4.Posté par Tony le 22/11/2017 21:50

Comme le disait un de mes profs de fac réunionnais, si si il y en a ! on leur donne meme la legion d'honneur, tout bon réunionnais a deux masters un en vanité et l'autre en susceptibilité ! Alors l'autodérision autant demander à un surfeur de s'engager dans la défense des requins !

Ce qui m’impressionne le plus c'est la haine que tous les réunionnais ont pour les zoreys, pierrot dupuy et son acolyte de caniche en tete, mais s'il ne faut surtout pas dire que c'est du racisme c'est juste un sentiment naturel et légitime. Et en plus c'est du racisme sexiste car comme dirait michel fontaine ou patrick lebreton nous des zoreys on en veut pas sauf dans notre lit.

je ne doute pas de réactions mesurées et objectives des contributeurs suivants sur le fait que les zoreys sont pas chez alors soient ils ferment leur gueule soit ils prennent l'avion. mais c'est pas du racisme rassurez vous ! D'autant plus que dans les veines des fontaine dupuy et lebreton il y a sans doute du sang de zorey ! mais ca non plus il faut pas le dire ! ils sont créoles de souch !

5.Posté par em jippe 974 le 23/11/2017 02:47

On leur souhaite une belle réussite!

6.Posté par Marie le 23/11/2017 06:05

Super l'idée et comme a dit post 1 il serait bon d'écrire cette BD à quatre mains dont 2 avec des zoreils venus s'installer sur l'ile car il est bon de voir comment cela se passe dans les deux sens! allez y messieurs l'initiative est bonne mais poussons le bouchon plus loin!
juste un fait qu'ils évoquent lorsqu'ils disent qu' en France on pense que tous les réunionnais sont noirs, .....il en est autant et de plus en plus pour certains ici car maintenant si on est une peu blanc et qu'on parle français on doit presque justifier de ses origines....hé oui du vécu au quotidien.....!

7.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 23/11/2017 09:26

*Les réunionnais qui "sautent la mer" sont ceux qui ont pris conscience de l'absolue médiocrité - qui fait trop souvent office de "culture" - ICI, à La Réuinion...

*Eux, ou leurs parents. Une espèce de "sauve qui peut", garantissant un avenir plus prometteur...

*Moi aussi j'ai "sauté" mers et montagnes pour voir plus large - juste pour ça !

*(À l'époque, en 62, j'avais eu le choix entre plusieurs propositions de postes dans ma région...)

*Pour venir occuper, ICI, un poste resté vacant depuis 2 ans, faute de postulants.

*Malgré le CFA !

8.Posté par Romain le 23/11/2017 09:59

"autant demander à un surfeur de s'engager dans la défense des requins ! "
Petite précision, petit détail : la charte de protection des requins de récifs à La Reunion est de l'initiative des surfeurs Tony...

"Ce qui m’impressionne le plus c'est la haine que tous les réunionnais ont pour les zoreys"
TOUS les reunionnais ? On doit pas vivre sur la même île visiblement Tony....

9.Posté par ald'eau le 23/11/2017 10:34

@ 4.Posté par Tony le 22/11/2017 21:50 : "Ce qui m’impressionne le plus c'est la haine que tous les réunionnais ont pour les zoreys".

Ces propos n'engagent que vous. Je suis bien réunionnais et je n'ai pourtant pas de haine ni pour les "zoreys", ni pour qui que ce soit. Faites-vous du bien et soyez moins impressionnable...

Puisque vous revendiquez votre fréquentation d'une faculté, je vous propose de relire:

- les article 13 et 13-1 suivants: https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=LEGITEXT000006070722

- l'article 1 suivant: https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000018877783


Sur le projet de ces jeunes: L’initiative est intéressante.

10.Posté par Requin everywhere le 23/11/2017 12:48

@ 4.Posté par Tony le 22/11/2017 21:50 : "Ce qui m’impressionne le plus c'est la haine que tous les réunionnais ont pour les zoreys".
"je ne doute pas de réactions mesurées et objectives des contributeurs suivants sur le fait que les zoreys sont pas chez alors soient ils ferment leur gueule soit ils prennent l'avion".

Ne généralisez pas sur votre cas.
Regardez les réactions, vous vous êtes lourdement trompés, ce qui laisse à penser que votre cas est marginal, je suis navré de vous dire que vous n’êtes pas le centre du monde.
A noter que le respect d'autrui est un échange et non à sens unique, à méditer.
Très belle généralisation sur les diplômes réunionnais, si vous avez d'autres conneries a nous transmettre, n'hésitez surtout pas.

Pour revenir à l'initiative, je trouve l'idée intéressante, à voir comment certaines anecdotes pouvant être blessantes peuvent être retransmit en format humoristique.

11.Posté par y.féry le 23/11/2017 13:55

Pauvre Tony! Y fait pitié!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter