MENU ZINFOS
Faits-divers

Anti-terrorisme: Naïl l'"Egyptien" a été transféré à Paris


Par . - Publié le Lundi 8 Juin 2015 à 14:10

Nail Varatchia, interpellé mardi 2 juin lors de l'opération de lutte anti-terroriste, a été transféré la nuit dernière en Métropole, indique le JIR. Le cerveau présumé de la filière djihadiste de Saint-Denis, surnommé "l'Egyptien", avait été placé en garde à vue mardi, avant d'être déféré au tribunal de Grande Instance et écroué  vendredi après-midi. 

Nail  Varatchia était incarcéré à la prison de Domenjod en attendant son transfert dans l'Hexagone. Le jeune homme de 21 ans a été transféré cette nuit vers Paris, où il sera entendu par le juge d'instruction du pôle anti-terroriste.

Quatre autres personnes avaient été interpellées lors du coup de filet de mardi en centre-ville de Saint-Denis. La mère de famille de 62 ans, ainsi que le jeune Dionysien de 24 ans sont ressortis libres  vendredi, en l'absence de charges retenues contre eux. Les frères jumeaux de 18 ans, Anthony et Thomas, ont été également libérés et placés sous contrôle judiciaire.




1.Posté par Citoyens le 08/06/2015 16:20

Les frères jumeaux de 18 ans, Anthony et Thomas, ont été également libérés et placés sous contrôle judiciaire. il son choqué de la mise en scène il n 'arrive toujours pas à comprendre vous les trouverais pas loin du centre ville ? au Médias bien sur visage caché pour ne pas leur porté atteinte à leur vie privée !

2.Posté par ESPOIR le 08/06/2015 19:11

Ces garçons ont eu 18 ans le 26 mai 2015,c'est à eux maintenant de faire attention et ne plus faire confiance à certaine fréquentation,que cela leur sert de leçon.
Ils sont sous contrôle judiciaire,laissons la justice faire son travail .Et dieu merci elle a pu enlever ces enfants de cette relation ,alors laissez-les tranquilles pour qu'il puissent repartir dans la vie.
Il faut qu'ils cherchent à se former,à travailler,ils ont toute la vie devant eux.

3.Posté par bout de bois le 08/06/2015 20:12 (depuis mobile)

Merci de faire la pub pour la venue de Valls en prenant un enfant comme bouc émissaire ... ahlala ça pue la corruption dans la politique réunionnaise ceux qui y croient encore sont bien naïfs ...

4.Posté par le veilleur le 08/06/2015 17:20

Il faut sevir très sèvèrement contre ces intègristres alors que la "communauté" tente de nous camoufler la réalité de la situation

5.Posté par noe le 08/06/2015 21:04

Bon débarras !
Protégeons notre île !

6.Posté par Strelitzia le 09/06/2015 07:21 (depuis mobile)

Pauvre communauté où de plus en plus de femmes , contrairement, à leurs aînées portent la burquâ... se réunissent dans des centres de prière. ... Et ces hommes en blanc enturbannés prédicateurs ! L''islam a pris un autre visage chez nous.

7.Posté par Charlie creole le 09/06/2015 07:44

Ceux qui font preuve d'angélisme concernant Nail Vatatchia sont complices de ce type d'agissement de la part de ce type de population. Ne rien faire, ne pas dire que Nail Varatchia a déjà reconnu certains faits est purement malhonnête. Ce sont ceux là même qui montent insidieusement les communautés les unes contre les autres. Et le patron du culte musulman à la Réunion devrait aussi faire preuve d'un certain pragmatisme réaliste.

8.Posté par Tonton le 09/06/2015 14:24

Il n'ya pas des enqueteurs, juges et tribuneaux competents sur la Réunion ?

Ils auraient pu attendre la visite du premier ministre, au moins. Il aurait pu le ramener dans son falcon "Coupe d'Europe". 9a aurait fait des économies importants.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes