Océan Indien

Antananarivo: Un jeune Indo-Pakistanais abattu, le Quai d'Orsay saisi

Samedi 20 Août 2016 - 11:42

Farhane Houssenaly, ressortissant indo-pakistanais de 19 ans, a été sauvagement abattu à Antananarivo, Madagascar, il y a dix jours. Le jeune homme, étudiant en France mais de passage chez ses parents au pays pour ses vacances, a été pris pour cible par des hommes armés à Besarety, un quartier populaire de la capitale, alors qu'il roulait avec des amis dans une voiture.

Ses agresseurs, en voiture, les ont doublé sur une côte avant de leur tirer dessus avec une Kalachnikov. Une des balles a atteint sa poitrine, le tuant sur le coup. Ses deux amis sont grièvement blessés.

Selon la police, la thèse d'un « règlement de comptes ou une tentative de kidnapping» est privilégiée et le braquage pour vol est écarté. En effet, des sources locales indiquent que les assaillants n'ont pas touché à une somme d'argent conséquente laissée sur les lieux du crime. A Madagascar, la communauté indo-pakistanaise est particulièrement visée par les demandes de rançons. En plus de l'enquête ouverte à Madagascar, les parents de la jeune victime, qui vivait donc en France, ont saisi le Quai d'Orsay. Une autre plainte devrait être déposée incessamment devant le parquet du tribunal de Paris par la famille, membre de la communauté Khoja.
Lu 2005 fois



1.Posté par Saint André le 20/08/2016 13:25

Pays dangereux ! Il y a aussi un patron Mauricien qui a été kidnappé récemment. Sa famille à Maurice est très inquiète et sans nouvelle. Il faut que Coindin fasse très attention, lui qui a l'habitude d'aller faire des reportage là bas pour sa télé Kanal Austral

2.Posté par La Cata le 20/08/2016 18:32

pays à boycotter ! laissons ces tueurs dans leur kk !

3.Posté par Fontaine Colette le 22/08/2016 20:01

Oui, pays dangereux. J'ai décidé de ne plus y aller, même si ce pays est très beau. Et pourtant, j'ai vécu 7 ans à Toliara. J'ai vécu de grands moments d'angoisse, comme ceux qu'ont vécu les deux français assassinés pour soit-disant avoir touché à des enfants. Mais pour nous, cela ne s'est pas mal terminé. Nous avons eu de la chance !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter