MENU ZINFOS
Communiqué

Annulation des loyers: Les commerçants interpellent les présidents des chambres consulaires


Après un premier courrier envoyé au préfet et resté sans réponse, le collectif des associations de commerçants s'adresse aux présidents des chambres consulaires au sujet de l'annulation des loyers commerciaux. Il leur est demandé de porter leurs demandes auprès du gouvernement. Le courrier :

Par Nicolas Payet - Publié le Samedi 4 Avril 2020 à 15:29 | Lu 472 fois

Annulation des loyers: Les commerçants interpellent les présidents des chambres consulaires
Objet : Demande d'annulation des loyers commerciaux suite aux mesures prises contre le COVID-19

Monsieur le Président de la CCI, Monsieur le Président de la CMA,

Depuis le 16 mars dernier, le Président de la République a ordonné la fermeture de tous les commerces « non essentiels » à la Nation pour lutter contre l’épidémie du COVID-19. Suite à ces mesures d’urgence, un grand nombre de nos commerçants ont dû cesser leurs activités. Le gouvernement entend apporter son aide mais en dépit de ces mesures de soutiens, les commerçants doivent faire face à leurs charges fixes dont les loyers, qui représentent la charge la plus importante.

Certes, lors de son allocution du 16 Mars, le Président de la République a annoncé entre autres la suspension des loyers commerciaux mais nous estimons que face à cette crise qui perdure depuis des semaines, une simple suspension ou report des loyers ne suffira pas aux entreprises à supporter une catastrophe économique de cette ampleur. A la date où nous vous écrivons ce courrier, la majorité des locataires professionnels sont appelés à régler leurs loyers du mois alors que l’activité économique est paralysée.

A cette situation, se rajoute des bailleurs qui ne sont pas solidaires et qui obligent certains d’entre nous à régler nos loyers sous un échéancier de quelques mois après le confinement. Nous savons tous que le report de ces loyers engendrera le cumul des charges des commerçants. Cela aggravera leurs situations déjà précaires. Ils se retrouveront face à des dettes qu’ils ne pourront plus honorer, risquant ainsi la faillite de toutes les entreprises réunionnaises.

Au vu de cette situation, nous avons adressé le 20 mars 2019, un courrier au Préfet de La Réunion, demandant l’intervention de la préfecture auprès des bailleurs afin de faire annuler les loyers commerciaux dus par les commerçants. A ce jour, aucune réponse nous est parvenue.

C’est pourquoi, nous vous sollicitons Messieurs les Présidents des chambres consulaires et nous vous prions de faire remonter notre demande auprès du gouvernement afin de déclarer la suppression des charges locatives qui nous incombent et ce pendant toute la durée de fermeture de nos locaux pour préserver la survie de nos entreprises. Pour ceux ayant réussi à conserver leurs activités, nous demandons la révision de leurs loyers selon la réalité de leur activité économique.

Afin d’inciter la bienveillance des bailleurs, nous demandons à l’Etat de proposer des mesures fiscales incitatives pour les propriétaires contribuant ainsi à préserver la survie de nos entreprises.

Comptant sur la bienveillance et la solidarité de tous dans ces moments de crise sans précédent.

Nous vous remercions de l’intérêt que vous porterez à notre demande et nous vous prions d’agréer Monsieur les Présidents, nos salutations distinguée.

Le collectif des Associations des Commerçants de la Réunion

Les associations représentées : 
Association des commerçants Coeur de ville de Saint Paul (ACCV)
Association Union des commerçants dionysiens (UCD)
Association Entreprenons et dynamisons ensemble (EDE)
Association des commerçants de Saint Leu (CASL)
Syndicat des commerçants de Saint Gilles
Association des commerçants du Port (ACP)
Association des commerçants de Saint Joseph (ACSI)
Association des commerçants et industrielles de Saint Louis (ACISL)
Association des commerçants de Saint Pierre (Coeur du Sud)
Association des petites et moyennes entreprises de Saint André (APMESA)
 




1.Posté par Zorro le 05/04/2020 06:33 (depuis mobile)

C commerçants ne vont plus voir les parlementaires dont???

2.Posté par Issak le 05/04/2020 14:10 (depuis mobile)

Comment feront les propriétaires qui attendent ces paiements de loyer pour pouvoir à leur tour vivre et payer leurs taxes foncières ? Macron leur a demandé de fermer Macron n’a qu’à les aider sur toute la ligne !
Titi Félicité

3.Posté par GIRONDIN le 05/04/2020 14:12

Et on peut encaisser le loyer de la sous location et ne pas payer son loyer ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes