Politique

Annick Girardin nomme un délégué à la concurrence en outre-mer

Jeudi 20 Décembre 2018 - 02:04

Le gouvernement continue d'avancer sur ses nombreux engagements pris devant les gilets jaunes de La Réunion il y a deux semaines. Une nouvelle fonction a été créée pour chapeauter l'ensemble des questions liées à la formation des prix.


Annick Girardin au milieu des "gilets jaunes de Gillot" dès son arrivée à La Réunion fin novembre (photo : Pierre Marchal - Anakaopress)
Annick Girardin au milieu des "gilets jaunes de Gillot" dès son arrivée à La Réunion fin novembre (photo : Pierre Marchal - Anakaopress)
Le gouvernement a nommé ce mercredi un délégué à la concurrence en outre-mer, "dans la poursuite des engagements pris à la Réunion" affirme la ministre des Outre-mer Annick Girardin.

Le délégué aura pour mission principale de "renforcer la transparence des prix en Outre-mer par la lutte contre les pratiques commerciales déloyales ainsi que les ententes et les abus de position dominante". Une nomination qui intervient après sa rencontre avec des "gilets jaunes" à La Réunion fin novembre.

C'est Francis Amand, inspecteur général de l'Insee et médiateur des relations commerciales agricoles, qui a été nommé délégué à la concurrence en outre-mer, à la suite d'une réunion de travail réunissant la présidente de l’Autorité de la concurrence (Isabelle de Silva), le rapporteur général à l’Autorité de la concurrence (Stanislas Martin) et Juliette Théry-Shultz, rapporteur générale également.

Les effets de la loi Lurel seront évalués

La mission principale de Francis Amand consistera à renforcer la transparence des prix en outre-mer par la lutte contre les pratiques commerciales déloyales ainsi que les ententes et les abus de position dominante. Outre cette nomination, les échanges ont porté sur trois points.

Il s'agit tout d'abord de "l’élaboration de nouveaux indicateurs pour apporter plus de transparence dans la construction des prix dans les territoires d'outre-mer", en "intégrant notamment le coût de transport, puis le renforcement du rôle des sept observatoires des prix" et, enfin, "les conditions d’évaluation des dispositifs de la loi du 20 novembre 2012 relative à la régulation économique outre-mer", détaille la ministre des Outre-mer.
Zinfos974
Lu 3214 fois



1.Posté par la langue na poin le zo le 20/12/2018 06:30

Et BLA ET BLA ET ENCORE BLA pendant ce temps là cabri la mange salade et i mangera toujours!!!!!!

2.Posté par Isis le 20/12/2018 07:40

Et il va être payé combien ? 6000 € comme les ministres ? 3000 € comme les délégués ???

3.Posté par Mwinmidike le 20/12/2018 08:39

C'est quand même incroyable. En plus des organismes existants (INSEE, OPMR, DGCCRF, DIECCTE ...) et du délégué interministériel à la prévention et à la lutte contre la pauvreté, voila un nouveau personnage.
On peut se réjouir que le COSPAR sensé régler tous ces problèmes encore d'actualité après tant d'années a disparu (en tout cas je n'en entend plus parler). C'est bien ce que je disais pendant la crise sociale : on crée des comités, des contrôleurs pour les contrôler, des inspecteurs pour contrôler les contrôleurs, etc...

4.Posté par Clovis le 20/12/2018 09:55 (depuis mobile)

Nos amis Sri lankais feront baisser les prix....

5.Posté par Némo le 20/12/2018 09:59

En ce jour commémoratif du 20 décemb' à La Réunion,...

MERCI et BRAVO à Zinfos974 d'avoir choisi ce superbe cliché, pris par le très grand photographe professionnel Pierre Marchal d'Anakaopress, où l'on voit notre très "couillue" ministre des Outre mer, Madame Annick Girardin, au milieu des "gilets jaunes de Gillot" dès son arrivée à La Réunion fin novembre.

Une leçon de courage et de respect que témoigne cette goyave de France à l'égard de la majorité du peuple réunionnais défavorisé que tous nos élus, créoles repus d'argent public, ont délaissés depuis des décennies.

MERCI à cette représentante de La République d'avoir suscité tant d'espoir d'une vie meilleure, plus juste, plus fraternelle, qui sait désormais pouvoir compter sur les plus humbles pour combattre dans la transparence, les inégalités qui 170 ans après l'abolition de l'esclavage,... gangrènent notre île !!!

6.Posté par Osiris le 20/12/2018 10:05

Parske Isis sa lé sûr li travail pou la po patate...

7.Posté par Réveillez vous le 20/12/2018 10:27

@ Mwinmidike

exactement, sans compter qu'il me semble en France que le prix fixé par le revendeur sont LIBRE....et avec le système de revente entre entreprise...difficile de prouver une mauvaise fois juridiquement.....

Pour ma parts, pourquoi pas par exemple, prendre le prix des produit les plus vendu sur la réunion, les comparés avec le prix moyen vendu en métropole et appliqué un écart MAXIMUM DE TOLÉRANCE.

Bien sur ca va a l 'encontre des régles de L UE .....TANT qu on ne sera pas sortie de cela on ne pourra rien faire...

Souvenez vous l'histoire de la fixation des prix FIXE des médicaments résultat : Cour de justice de l’Union européenne a décidé que les règles de fixation uniforme des prix constituent une restriction non justifiée au principe de libre circulation des marchandises dans l’Union européenne.

On attends donc de voir se énième maillon et quel instrument il disposera .....a part un ventilateur pour brasser du vent et justifier un salaire.....

8.Posté par Reponse commentaire 1 le 20/12/2018 10:39 (depuis mobile)

Ben dans ce cas ferme out ...!!! Quand y fait pas rien zot lé pas content quand y fait lé pas bon non plus! Présente aou présidentielle 2022 ptet ou va gagné!!!

9.Posté par rekin le 20/12/2018 12:48

encore un nouveau poste fictif pour détourner l'argent du contribuable vers le compte en banque d' une connaissance
bravo les politichiens

10.Posté par Gj le 20/12/2018 14:16 (depuis mobile)

Encore un poste bidon pour un ami pour service rendu...les Gillets jaunes combattent et ce sont les autres et les mêmes qui profitent des bénéfices ! Révolution

11.Posté par Monopole déloyal le 20/12/2018 14:35 (depuis mobile)

Vous en voulez un qui abuse et qui arnaque les réunionnais pour prix et délais non respectés: chronopost preuve à l’appui quand vous vous voulez. Zinfos va t’il censurer par copinage? On verra bien

12.Posté par klod le 20/12/2018 20:05

après l'esbrouffe du machin : " observatoire des prix" ..........................

la vérité sur les sur marges de certains dans les drom .?????????????????? ...................... on attend depuis 70 ans ......................


je demande à voir , atchoum , à vos souhaits vive la France d'outre la mer , les territoires où la vie n'est chère que pour certains , , les ex "colonies" , n'en déplaisent à certains révisionnistes de "l'université de la run" et leurs suiveurs , oui : "ex colonies" ................ ..................... ou comptoirs d'outre -mer, selon ou pas .

bon 20 désamb à tous !

vive la république sous le soleil ? c'est déjà ca , me dira t'on : " la misère ............... " sacré Aznavour !

13.Posté par Voyageur le 05/01/2019 09:53 (depuis mobile)

Si vous voulez que l''ont vous "respectent " apprenez deja a nettoyer votre ile des immondises qui traine partout, c''est civique et gratuit, des degradations de biens public, c''est choquant, c''est votre principale ressource economique

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter