MENU ZINFOS
Politique

Annick Girardin menace d’un blocage des prix en cas de hausse abusive


Dans un entretien en direct aujourd’hui, la ministre des Outre-mers a fait un point de la situation. Peu d’annonces fortes à l’exception d’un éventuel blocage des prix si les abus se poursuivent.

Par Nicolas Payet - Publié le Mardi 31 Mars 2020 à 15:35 | Lu 8080 fois

Les DOM-TOM ne sont pas épargnés par le COVID-19 avec aujourd’hui 666 cas de personnes contaminées. Un chiffre diablement inquiétant puisque les capacités hospitalières des territoires ultra-marins ne sont pas les mêmes qu’en métropole en cas de forte hausse.

Annick Girardin a affirmé que "sa manière de travailler, c’est la transparence". Elle a donc décidé de laisser aux préfets une liberté d’adaptation. C’est d’ailleurs dans cette optique qu’elle envisage de leur demander de fixer les prix dans le cadre de cette crise.

La ministre affirme également que les "moyens mis en oeuvre dans les Outre-mers répondent aux mêmes critères que ceux mis en place dans l'Hexagone" pour répondre à la polémique sur les masques inutilisables à La Réunion.

 




1.Posté par Flamboyant le 31/03/2020 16:48 (depuis mobile)

Il faut bien contrôler les prix à la réunion et verbaliser les abuseurs

2.Posté par nono le 31/03/2020 16:50

Très bien. C'est une future bonne mesure !
Comme ça on sera pas tenté à consommer chinois :)

3.Posté par MDR le 31/03/2020 16:52

A La Réunion les PRIX commence a flambé dans certain commerce

4.Posté par Ken le 31/03/2020 16:53

Alors, non seulement nos agriculteurs vont devoir travailler à perte! Mais nos bazardera aussi! Non non, tous le tissu économique va pas disparaître ! Là nourriture va apparaître par enchantement devant la maison de chacun...
Sainte Annick TM priez pour nous...🙏😂😂😂😘

5.Posté par Veridik le 31/03/2020 17:26 (depuis mobile)

Ça, il faut le faire toute l'année...

6.Posté par doudou le 31/03/2020 17:29 (depuis mobile)

Encore une promesse de Madame promesse!!!!!

7.Posté par JF le 31/03/2020 17:30

Menacer, c'est trop tard, il faut le faire maintenant et punir ceux qui ont déjà abusé...

8.Posté par MôveLang le 31/03/2020 17:35 (depuis mobile)

Elle demande de fixer les prix en cas de hausse non justifiée , les prix ont déjà augmentés, comme elle travaille dans la transparence et que le préfet a tout pouvoir, qu'est-ce qu'il attend pour les règlementer et les ramener avant le confinement

9.Posté par spartacus974 le 31/03/2020 17:43

Qu'elle gère déjà les malversations de son compagnon à st Pierre Miquelon.Elle n'est plus crédible.

10.Posté par klod le 31/03/2020 17:44

Keynes est de retour , n'en déplaisent au tenant d'un "libéralisme à outrance" …………….. ou d'un libéralisme en "open bar" , honte à eux !!!!

11.Posté par Halte à l'abus le 31/03/2020 17:46

La préfecture doit créer un site facile d'accès ou chacun pourra mettre sa contribution sur les abus. Vous allez voir qu'il ne faudra pas longtemps pour calmer tt le monde et surtout les profiteurs.

Mais bon, la délation ....

#balancetonbazardier #balancetoncommerceprofiteur

12.Posté par nono le 31/03/2020 17:47

« L’exposition au bruit et au silence est très inégalitaire »
Le neuroscientifique Michel Le Van Quyen et l’anthropologue David Le Breton analysent les effets
de l’irruption du silence, mais aussi ceux de la confrontation au bruit, en période de confinement

13.Posté par La vérité vraie... le 31/03/2020 17:59

Arrêter de parler Madame et faites !

14.Posté par TICOQ le 31/03/2020 18:09

Mais alors si blocage il y a, ce sera à partir des prix actuels ou des prix d'avant épidémie ????

15.Posté par Sofiane Battach le 31/03/2020 18:14 (depuis mobile)

Totalement d'accord 100% augmenter quand c justifier par la hausse des prix en matière première ou un manque d'intérêt général pour un certain produit ki coûté cher tt le temps?? Mai la solidarité les marges des hyper et abusive tt le temps🎃

16.Posté par Bleu outre mer le 31/03/2020 18:40

A propos du despitage source le Monde

"Nous sommes désormais au-dessus de 20 000 tests réalisés par jour", selon Olivier Véran

Questionné par le député LR Olivier Marleix sur un dépistage massif de la population et sur la stratégie du gouvernement, au cours des questions au gouvernement à l'Assemblée nationale mercredi après-midi, le ministre de la santé, Olivier Véran, a précisé que "nous sommes désormais au-dessus de 20 000 tests réalisés par jour et nous serons à 50 000 par jour à la fin du mois d’avril".

17.Posté par nono le 31/03/2020 18:40

Masques: Macron souhaite «l'indépendance pleine et entière» de la France «d'ici la fin de l'année»
alléluia !!!

18.Posté par Ken le 31/03/2020 18:47

Alors, non seulement nos agriculteurs vont devoir travailler à perte! Mais nos bazardera aussi! Non non, tous le tissu économique va pas disparaître ! Là nourriture va apparaître par enchantement devant la maison de chacun...
Sainte Annick TM priez pour nous...🙏😂😂😂😘

19.Posté par Pascale le 31/03/2020 18:57

Il faudrait qu'elle arrête surtout de brasser du vent! :)
les prix ont déjà augmenté!!

20.Posté par Peinture corona le 31/03/2020 19:17

MDR !

Une machine à fausses promesses.

Qu'est ce qu'elle n'avait pas dit déjà sur la baisse des prix pendant la crise des gilets jaunes.

La grande distribution doit se rouler par terre de rire.

21.Posté par Diktator le 31/03/2020 20:26 (depuis mobile)

Le préfet ne dispose pas des compétences pour fixer les prix d'autorité.. C'est le gouvernement qui dispose de ces prérogatives via l'article 410-2..

22.Posté par Dj974 le 31/03/2020 21:13

La p’titeanick a parler, ça va chier

23.Posté par jori le pigeon le 31/03/2020 21:38

menteuse elle raconte des bobards elle ne fait rien elle brasse du vent lors de la crise des gilets jaunes elle disait la même chose il y aura un gros travail sur les prix à l'île de la réunion, et son monsieur pauvreté ou est 'il? ne faîtes jamais confiance au monde politique à tirer avec la chasse d'eau!

24.Posté par une réunionnaise 97410 le 31/03/2020 22:02

je ne sais pas par quelle gouvernance et quelles capacités elle a pour pouvoir bloquer les prix sur l'ile?Déjà il faut quelle soit au courant par où il faut commencer, et quand c'est flagrant la hausse des prix, et agir, mais comment?Jusqu'ici, alors on n'était pas en période de "guerre", les prix ont grimpés sur l'ile, et rien n'a été fait.
en métropole, les petits commerces du coin de la rue, le long de la rue où les gens habitent ils ont grimpés leurs prix, les oeufs, tout aussi, mais que faire?
je pense que quand il s'agit de "bouffe",en période de crise,et de guerre, les gens ne sont pas si solidaires que çà, vu le ticket de l'article de zinfos pour des carottes et des pommes de terre.
c'est vrai, qu'ils doivent se taper sur le ventre et rigoler un bon coup en entendant ces propos, ils font ce qu'ils veulent.Cela ne date pas d'aujourd'hui ce phénomène.En 2006, des petits gramounes qui n'avaient pas mangé des tomates fraiches pendant 2 mois au moins, car les prix avaient flambés.

25.Posté par Un blocage de prix... le 31/03/2020 22:20 (depuis mobile)

Madame la ministre ce n'est pas un blocage de prix qu'il faut faire...
Au tout début de la crise... il fallait bloquer les gens qui arrivaient sur L ile... pour éviter la propagation du virus
Vous vous trompez de blocage !...

26.Posté par païpaï le 31/03/2020 22:25

girardin : filochard
ladoucette : ribouldingue
le prefet : croquignol

on a retrouvé les pieds nickelés......

27.Posté par li le 31/03/2020 23:18

Avis de recherche
Where is le Préfet ?
Disparûuuu

28.Posté par Dagober le 01/04/2020 07:07 (depuis mobile)

Encore de la memsongeri comme d'habitude, gouvernement incompétent

29.Posté par Tonton le 01/04/2020 08:11

elle sais pas ou se trouve La Réunion....
Comment elle veut controler, si Lerclerc (ou autre) augement des 10 centimes par la, 20 centimes par ci... ?

@27 - li:
Le prefet est qu'elleque part compter des masques moisi, et distribuer des surrémunerations et points bonus .

30.Posté par titi974 le 01/04/2020 08:17

Il ne faut pas prévenir Madame, il faut sévir de suite!!
Certains grands surfaces la doublé carrément zot prix.
Parce ce que en attendant cabri i mange salade.
En France les agriculteurs lé solidaire et i partage zot légumes.
Ici nous peut comprendre que zot aussi la besoin vivre comme le reste de la population. Mais y faut pas que les agriculteur y abusé non plus.

31.Posté par commerçant le 01/04/2020 05:48

20 œufs 15 euros à 2 rives sainte suzanne

32.Posté par Mondon le 01/04/2020 09:57 (depuis mobile)

"Menace ... en cas de hausse .." : mais qu'est ce qu'elle attend ? Les prix à la consommation courante ( ail, oignons, etc ) sont déja 10 fois plus chers. Il est encore trop tard. Ce gvt manque de réactivité.

33.Posté par lud le 01/04/2020 12:33

Si on baisse les prix, alors il ne faudra pas augmenter les minima-sociaux et moins encore les primes.... On ne peut pas avoir le beurre et l'argent du beurre. Une pensée pour ses agriculteurs qui travaillent dur pendant cette période alors que certains attendent l'argent de l'Etat bien au chaud, et ne foutre rien la journée. Allez aidez plutôt les agriculteurs... Et les prix seront peut être moindre...

34.Posté par Tizane le 01/04/2020 13:09

Allocution télé proche du zéro ; encore une qui s'écoute parler (soulante). Aucune remise en question ; confiante en son gouv. 0,3 % pour les DOM qui doivent composer avec rien, kom dab.

35.Posté par Georges BIANCHI le 01/04/2020 17:31

georgio
POUR CEUX QUI N'ONT PAS CONNU .............C'EST CA LE MARCHE NOIR!!!
LES PRIX QUI EXPLOSENT...............POURTANT PAS DE CYCLONE EN VUE!!!
LA SOLIDARITÉ??? QUELLE SOLIDARITÉ????

MACRON NOUS A DIT: C'EST LA GUERRE!!!!! NOUS SOMMES EN GUERRE!!! ET QUAND NOUS SOMMES EN GUERRE LE MARCHE NOIR EST FORMELLEMENT INTERDIT SOUS PEINE DE GRAVES
POURSUITES...ou parfois pire ... patates a 7 euros, oignons a 8 euros? c'est un poisson d'avril???

Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes