Politique

Annick Girardin déclare que le budget du ministère des Outre-mer n'a jamais été aussi élevé

Auditionnée par la commission des finances de l’Assemblée Nationale, Annick Girardin déclare que jamais le budget du ministère des Outre-mer n’a été aussi élevé, jamais un gouvernement n’a mis autant de crédits à disposition des territoires.

Mercredi 5 Juin 2019 - 17:03

Dans le cadre du printemps de l’évaluation, Annick Girardin a présenté à l’Assemblée nationale les résultats de l’exécution 2018 des crédits de la mission outre-mer. Lors des débats avec les parlementaires, la ministre a rappelé les engagements pris, les difficultés rencontrées et les solutions concrètes qu’elles appellent.
 
Tout d’abord, il convient de préciser que l’exécution en 2018 est en forte hausse : l’État a en effet engagé 197 millions d’euros supplémentaires par rapport à 2017 et a payé sur factures 87 millions d’euros en plus.

Avec 2,113 milliards d’euros exécutés en 2018, les crédits de la mission outre-mer sont en augmentation constante.
 
"On peut donc affirmer que jamais le budget du MOM n’a été aussi élevé, jamais un Gouvernement n’a mis autant de crédits à disposition des territoires."
Zinfos 974
Lu 1878 fois




1.Posté par klod le 05/06/2019 18:43

c'est comme les "déclarations " de la préf :

- la leucovisidose bovine n'a pas les mêmes répercussions localement que nationalement et qui pavoisent : " consommons locales" !" :

ha bon ?



lçi on a une "représentante du gouvernement" qui nous dit que tout va bien


cela nous mène à douter de la parole "gouvernementale" et donc "préfectorale" qui représente le "gouvernement" depuis napoléon !!!! .................... on ne peut qu'en douter , j'en conçois !

mais de là à voter fn ou supplétifs , que nenni : vive la République !

2.Posté par sim le 05/06/2019 19:17

Et qui va s 'en foutre plein les poches , les glandeurs gaveurs.

3.Posté par Marc le 05/06/2019 20:13

Alors...

1°) Commençons par remettre un peu les choses au clair sur ces chiffres: l'augmentation est d'apparence. Il existe en finances publiques ce que l'on appelle des "mesures de périmètre". Il s'agit en fait d'un immense jeu de bonneteau où l'on fait passer des dépenses d'un ministère à un autre pour en faire apparaître certains en hausse et d'autres en baisse. Ainsi, la loi de finances pour 2018 nous apprend (source du site gouvernemental ad hoc, regardez la page 9: https://www.performance-publique.budget.gouv.fr/sites/performance_publique/files/farandole/ressources/2018/pap/pdf/PAP2018_BG_Outre-mer.pdf ) que si la loi de finances pour 2017 avait été construite sur le même modèle que celle de 2018 (donc sans mesure de périmètre) le budget du ministère des Outre-Mer serait... resté parfaitement stable à 2,02 milliards d'euros. Nous n'avons, malheureusement, pas les mêmes données pour l'exécution même mais en tous les cas on peut dire qu'une partie substantielle de la hausse est une pure manoeuvre comptable.

2°) Le budget du ministère des Outre-Mer n'est qu'une toute petite partie (grosso modo un neuvième) des dépenses de l'Etat en Outre-Mer (en réalité un peu moins parce que le ministère ne dépense pas tout son argent en Outre-Mer). Ce qui permet de voir le total des dépenses de l'Etat en Outre-Mer, c'est le document de politique transversale chaque année annexé à la loi de finances. Nous n'avons pas encore les chiffres de l'exécution 2018 (on les aura à la prochaine loi de finances), mais ce qu'on sait c'est que ce qu'avait prévu l'Etat, au total, c'était 17 825 720 928 euros. En 2017, en comptant la loi de finances rectificatives, on était sur du 16 618 065 420 euros. Sur cet aspect là, elle n'a donc pas tort: le total des dépenses consacrées à l'Outre-Mer croit de 1,2 milliards d'euros. Il y a donc motif à saluer l'action du Gouvernement.

3°) Enfin, ce que la ministre oublie de dire, mais que les parlementaires ont été nombreux à noter, c'est qu'en revanche l'action de la ministre elle-même est critiquable: en un an, le volume de crédits non consommés de son ministère (c'est à dire d'argent qu'elle avait mais qu'elle n'a pas réussi à dépenser) a été multiplié par 9. C'est le signe d'une mauvaise gestion globale de son ministère. Elle a de la chance, pour le coup, que son périmètre budgétaire ait été artificiellement gonflé pour la com.

4.Posté par 410-3 le 05/06/2019 20:22 (depuis mobile)

Ca va diminuer les prix?

5.Posté par Question bete le 06/06/2019 06:42 (depuis mobile)

3.
L'Etat ne depense pas l'argent..triste realité. Quels chapitres sont concernés?

6.Posté par Aristochat le 06/06/2019 09:09

Ben oui pour mémoire les Outre - Mer Dom Tom compris coûtent
à la France 100 milliards d'Euros par an un gouffre à pognon sans rien en retour
La vraie question ne faudrait il pas se séparer des toutes ces iles qui nous coûtent un bras ?

7.Posté par Quentin le 06/06/2019 10:26 (depuis mobile)

Merci Marc, très intéressant.

8.Posté par tite retraitée indignée gilet jaune le 06/06/2019 11:01

A quand l'annonce par le gouvernement de la suppression de la scandaleuse sur-rémunération versées aux fonctionnaires (kréols et zoreils) ainsi qu'aux zélus et syndicalistes tous kréols,...

Qui favorise la vie chère dans notre île, en enrichissant toujours plus les lobbies qui soutiennent les zélu-e-s démagogiques avides de pouvoir ?

Après l'abolition de l'esclavage dans ses colonies en 1848, les français sont tous devenus égaux SAUF à La Réunion où des privilèges, dignes d'une république bananière, continuent d'être appliquées avec la complicité de ses élu-e-s cupides !!!

9.Posté par Marc le 06/06/2019 13:20

6. Non, c'est faux. Le total des dépenses de l'Etat en Outre-Mer, c'est 17 milliards d'euros. Vous avez ensuite de la dépense fiscale mais la dépense fiscale c'est une non recette donc si les Outre-Mer n'étaient pas françaises, elles ne paieraient de toutes façons pas ces impôts. Mais même si on compte tout cela, cela vous fait:

- 17 milliards d'euros au titre des dépenses budgétaires de l'Etat
- 4,3 milliards au titre des dépenses fiscales prises en charge par l'Etat (or donc celles des collectivités non compensées par l'Etat)

Sur l'Etat seul, vous ne pouvez donc pas dépasser les 21,5 milliards d'euros, même en comptant les frais de gestion supplémentaires pris en charge à Paris.

Reste ensuite les dépenses de la Sécurité sociale mais vous aurez du mal à me faire croire une seconde que celles-ci atteignent les 80 milliards d'euros sachant qu'un grand nombre de territoire ne sont même pas intégrés à la Sécurité sociale française (dans les COM, principalement). Votre chiffre est donc fantaisiste.

10.Posté par Martine et l'indexation le 06/06/2019 13:56 (depuis mobile)

Les locaux qui reviennent au pays n'ont pas l'air de s'en plaindre de leur indexation !

Pareil pour les élus qui se goinfrent et qui vole dans les caisses !

Sinimalé (la fille) a laissé un bon souvenir à la cour des comptes !

11.Posté par Marc le 06/06/2019 15:56

9. J'ajoute, parce que cela vaut la peine de le noter, que ce chiffrage ne tient pas compte des recettes de l'autre côté: taxes, impôts, cotisations, ... Donc en "net" on est encore bien plus bas.

12.Posté par " VIEUX CREOLE " le 06/06/2019 18:50

PLUS LE BUDGET DES OUTREMER ( donc de la Réunion ) AUGMENTE sensiblement chaque année , plus les Responsables de nos deux Collectivités Locales" pleurnichent : " gouvernement i aim' pas Reynionnais, i donne pas nous assez l'argent , i pré-fer' zantillés etc, etc. . .( SIX ) ! ! Rappelez- vous les confidences de l'autre Ancienne Ministre des l'Outremer , l'Autre Girardin ( de droite celle-ci et prénommée Brigitte ) captées par un Journaliste astucieux lorsqu ' elle accueiilt son successeur -François Baroin- à sa descente d'avion à Gillot : "ce sont des pleurnicheurs QUI NE SONT JAMAIS CONTENTS : MEFIEZ-VOUS "!!! Et , dans son 1er Discours sur le sol réunionnais, François Baroin (surnommé "Harry Potter" ) déclara d' emblée : "je ne suis pas le Magicien que vous croyez : je ne fais pas de Miracles" ! ! !
---Les Responsable de nos deux Grandes Collectivités Locales non seulement sont régulièrement sévèrement épinglés par la Cour des Comptes mais ne veulent pas qu'on contrôle leurs gestions : ils en ont fait de généreux cadeaux avec les subventions importantes reçues de l' État et de l'U.E. N' ONT DE COMPTES A RENDRE A PERSONNE ! " Ce sont des " Politiciens PROFESSIONNELS " : Jean-Paul l'a affirmé , une fois pour toutes , qu'on se le dise ! ! !

13.Posté par Jp POPAUL54 le 06/06/2019 20:42

Lorsque l'on voit comment nos chers élus utilisent le pognon....
on peut penser que l'on perçoit toujours trop !!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 1 Décembre 2019 - 19:35 St-Paul : Fabrice Marouvin officialise sa candidature