Océan Indien

Annick Girardin copieusement huée à Mayotte

Lundi 12 Mars 2018 - 16:37

Images : Assani Abdallah
Images : Assani Abdallah
La ministre des Outre-mer enchaîne les visites de terrain depuis ce lundi matin à Mayotte. Certes très attendue par une partie de la population, elle n’a cependant pas pu éviter quelques remarques. "On a pas besoin de toi ici", lancé dans la foule, sur son passage vers Petite Terre ce midi.
 
Annick Girardin a même cassé les codes en entamant une discussion improvisée avec des manifestants à même le sol, façon pique-nique, sur le barrage de Petite Terre.
 
La ministre donne rendez-vous à tous les citoyens mahorais, élus, représentants des collectifs et des syndicats, ce lundi 12 mars à 13h, à Mamoudzou cette fois, Place de la République. Des annonces devraient y être faites.


LG
Lu 4776 fois



1.Posté par noe le 12/03/2018 16:59

Baisement y pète à Mayotte !
Pauvre ministre obligée d'affronter les colères légitimes des gens !

2.Posté par p.mass le 12/03/2018 17:05 (depuis mobile)

Pauvre France !! Sans espoir Mayotte !! Merci Chirac Sarko et tous les autres

3.Posté par comportement le 12/03/2018 17:51

ce ne sont pas des gens tenues et poser ces mahorais .il sont pires que les comoriens,lis sont révoltés comme des gens comme ratenon,et maduro.Une ministre d'un etat français et en plus i donne a zot de crédit est reçu comme ça !!!! Comment trouvé un dialogue dans ces comportements pareils...b[

4.Posté par JORI le 12/03/2018 17:56

"On a pas besoin de toi ici", et bien qu'ils se démerdent seuls!!.

5.Posté par À MAYOTTE depuis dix ans... le 12/03/2018 18:51

@comportement : je t'invite à venir passer un séjour ici et quand tu ne pourras plus aller à la plage, faire une rando ou aller à un resto un soir sans te faire agresser on en reparle. la France fait la sourde oreille depuis trop longtemps ici...
En attendant, quand on ne sait pas de quoi on parle on se tait...

Pierre Desproges disait : ll vaut mieux se taire et passer pour un con plutôt que de parler et de ne laisser aucun doute sur le sujet....

6.Posté par Non le 12/03/2018 18:57 (depuis mobile)

Ne partageant pas les idées politiques de LREM le parti qui défend la finance et les millionnaires. Mais on doit respecter la ministre.

7.Posté par Choupette le 12/03/2018 19:23

"On n'a pas besoin de toi ici ... " " ... aboule l'oseille pour miam-miam et tire-toi ... !"

La voilà la phrase complète.

8.Posté par L''''INSOUMIS le 12/03/2018 19:26

@ comportement le 12/03/2018 17:51

et moi à vous lire,


J 'ai la nette impression que les Mahorais ont plus de COU----S que les Réunionnais !

Ici, on se contenterait plutôt de faire la révolution avec un coup de gueule sur ..."Radio Ladilafé"

9.Posté par Simandèf le 12/03/2018 19:32

Les mahorais sont racistes envers les autres comoriens parce qu'ils ont été départementalisé pourtant malgré cela certains avancent que la moitié de la population de Mayotte s'est exilée dont un quart à la Réunion !

10.Posté par Lolo le 12/03/2018 20:06 (depuis mobile)

On est différent ? Où est le problème les bobos...! Chacun chez soi et Dieux pour tous.

11.Posté par Yas le 12/03/2018 20:10

A Simandèf.
Il y a aussi plusieurs réunionnais installés à Mayotte. Le marché du travail étant saturé chez vous, les nouveaux diplômés réunionnais débarquent chez nous. Et pourtant, le réunionnais est raciste envers le comorien, le mahorais et le malgache. En fait, le réunionnais n’aime le comorien que lorsqu’il est à Mayotte.

12.Posté par 974 le 12/03/2018 20:42 (depuis mobile)

Post 8 l'insoumis : vous n'avez pas tout à fait tord

13.Posté par sa a moin sa le 12/03/2018 20:59

Désolé mais c'est Mayotte i plombe le CHU de la Réunion....Di domoune combien de le % de naissance l'a augmenté depuis la départementalisation.... si continué comme sa nora pliss mahorais la Réunion que Mayotte.... Mais bien sur lé pas bien de dire la vérité comme toujours.......

14.Posté par Marc le 12/03/2018 21:22

7. C'est surtout qu'ils veulent que ce soit Edouard Philippe qui vienne, ils ne veulent pas d'une ministre.

15.Posté par Mayou le 12/03/2018 23:07

"On n'a pas besoin de toi ici ... "

J'ai déjà entendu ça du côté de Terre Neuve et j'en suis reparti.

Madame la ministre ne doit donc pas être étonnée.

16.Posté par @ 13 sa a moin sa le 12/03/2018 23:22 (depuis mobile)

"si continué comme sa nora pliss mahorais la Réunion que Mayotte" dites vous !
C''est comme les réunionnais, il y en a plus en métropole qu''à la réunion...
S''ils devaient tous revenir, l''angoisse...

17.Posté par Mayotte A la Réunion le 12/03/2018 23:28 (depuis mobile)

On sait bien accueillir à la Reunion. Saint André s appelle comment ? Comment Vira à gagné ? Après on nou dit c pas bien de dire la vérité.

18.Posté par bismark le 13/03/2018 08:56

@ post 5 À MAYOTTE depuis dix ans...


C'est un remake malheureux
L'histoire ressert les plats

Sauf que dans ce cas il ne s'agit pas d'un département largué ( Algérie )
Il s'agit d'un nouveau département !


Mais l'incapacité à faire régner l'ordre ce n'est pas un phénomène nouveau

Lorsque de des citoyens parfois très jeunes ont l'audace à s'attaquer à ceux qui représentent l'ordre , aux pompiers , aux soignants , aux enseignants , il n'y a pas une lumière rouge qui s'allume dans votre cerveau ??

Ces problèmes sont connus en métropole , dans la capitale et les grandes villes et ne font que s'amplifier

Comment voulez vous qu'à Mayotte qui n'est qu'un point d'entrée vers l'Europe ( cf Italie , balkans etc...) les choses se passent mieux ?

C'est un problème global , le droit du sol , que faire face à l'échec du continent africain etc...
Et la Réunion via Mayotte est en première ligne il ne faut pas s'y tromper et regarder ailleurs


Le droit du sol n'est pas un tradition ancienne , non . Le droit du sang valait jusqu'à la révolution française
Il fallait alors écarter les "émigrés royalistes" , atténuer le droit du sang .
Puis au XIXè siècle l'industrialisation , le besoin de main d’œuvre étrangère voit apparaitre le droit du sol


Mais aujourd'hui ? Qu'attends on ? Une guerre civile à Mayotte ? Ce pays est paralysé , que peuvent faire de plus ces français pris en otage chez eux ?

19.Posté par Jp POPAUL54 le 13/03/2018 09:10

Et l'immobilisme de sa prédécesseur !!!!
Le dossier est bouillant depuis plusieurs années.

20.Posté par Mehdi BOUACHRA le 13/03/2018 11:46

Certain commentaires de ce post montre bien le racisme naturel du réunionnais, aprés il va venir se plaindre du zoreil.......mdr

21.Posté par colombinblan le 13/03/2018 13:01

Avant de causer "migrants", il serait intéressant de savoir quels furent les premiers migrants qui sont venus d'ailleurs exploiter les autochtones et coloniser leur pays.
Après on y verrait plus clair et peut-être ... respecter les résolutions de l'ONU.

22.Posté par babar run le 13/03/2018 13:21

AH....C'EST SUR........C'EST PAS LE MANIFESTANT RÉUNIONNAIS HEIN!!!!!!......SONT PLUS DURS A MANIPULER..........ILS ONT UN CERVEAU......

23.Posté par Mehdi BOUACHRA le 13/03/2018 17:01

Je suis toujours surpris de voir les commentaires qui incite Mayotte a repartir à l'age de pierre comme la grande comores , Anjouan et Moheli.

Les Mahorais ne sont pas des idiots......il sont francais et il le resteront comme l'a d'ailleurs confirmé la ministre.

je me réjouis qu'ils viennent en masse à la réunion cohabiter avec leur frères réunionnais. C'est bien connu, la réunion un un exemple pour le monde de cohabitation harmonieuse des différentes races et culture quel soit indienne, africaine, chinoise ou européennes....

Les Mahorais apprécieront le bon vivre ensemble de la réunion et le sens de l'accueil du réunionnais de membres de "Nout nasyon"

24.Posté par Yas le 13/03/2018 18:24

A Mehdi BOUACHRA.
Il ne faut pas croire que toutes les femmes qu’on croise en salouva à la Réunion sont des mahorais. Beaucoup d’anjouanaises débarquent là-bas ces 6/7 dernières années ayant transité par Mayotte. D’ailleurs beaucoup de mahoraises ont quitté l’ile de la Réunion ces 10 dernières années, leurs enfants ayant grandi et ne touchant plus de prestation sociales. Les anjouanaises découvrent la Réunion grâce à leurs enfants nés à Mayotte et ayant bénéficié du droit du sol. Sur 10 femmes en salouva à la Réunion, 7 ne sont pas mahoraises. Détrompez vous.

25.Posté par Vacoa le 13/03/2018 18:32

Les mahorais sont les bienvenus à La Réunion , ils renforcent notre panafricanisme, kaf et mahorais même combat !!!!

26.Posté par Clande le 13/03/2018 20:34

Et bien espérons que si Mayotte n'est pas restituée aux Comores
les Mahorais arrêterons massivement de venir à la Réunion car ce sont eux
qui font des délits et des crimes car ils n'ont pas de boulot ni de logement
Nous n'avons rien à voir avec ces gens là.
Ils nous causent plus d'ennuis qu'autre chose.

27.Posté par Clande le 13/03/2018 23:26

Et bien c'est du joli
Ce n'est pas étonnant venant de la part de Mahorais accueillant une Ministre
C'est pas étonnant qu'on veuille leur donner leur indépendance et les renvoyer aux Comores
Aucune éducation de la part de cette fille aucun espoir d'avenir pour ces gens là...

28.Posté par Ni le 14/03/2018 10:24

A Clabde.
Lorsqu’un ministre des outre mers a été hué à Saint-Pierre est ce que nous mahorais avons fait des commentaires ? Vous aviez sûrement vos raisons. Alors, laissez nous tranquille. Vous brûlez, cassez, pillez Chaudron tous les ans. Y a t il d’espoir d’avenir pour cette racaille réunionnaise ?

29.Posté par AMATEUR DE RUGBY le 14/03/2018 11:15

@ 27.Posté par Ni le 14/03/2018 10:24

Que voilà un bon renvoi dans les 22 mètres !

"Allez-y poussez poussez les enfants de Mayotte,
allez-y poussez poussez les enfants mahorais !..."

30.Posté par Helpme le 14/03/2018 21:02

Elle a fait semblant de vous écouter mais en réalité elle se demande comment
elle peut faire pour vous dégager de la France et vous remettre aux Comores
Elle gagne du temps mais vous allez avoir une surprise de taille
Ils vont vous la faire à l'envers que vous n'aurez même pas le temps de voir d'où ça vient,
ben oui il faut bien réparer les conneries de Sarkozy en 2011.
La surprise sera de taille

31.Posté par Mehdi BOUACHRA le 14/03/2018 22:12

@30 tu rêve trop..... Mayotte est un département français et il le restera. il faut pas confondre fantasme et réalité.....Mdr

32.Posté par moi-même le 14/03/2018 23:10

Moi si j'étais à la place des résidents mahorais, je me servirais sans tarder de ma nationalité française pour m'installer à la Réunion ou en métropole. Je laisserais Mayotte et ses problèmes aux requins et autres sur-rémunérés.

33.Posté par Mehdi BOUACHRA le 15/03/2018 03:03

Mayotte souffre en ce moment mais c'est une terre d'avenir, le foncier est pas cher, l’île et le lagon est magnifique; le potentiel touristique est énorme vu le naturel et la beauté des sites.

Un des rare endroits au monde ou on nage avec les tortues, les raie à portée de main etc;....;les lémuriens sauvage sont des compagnons de vie.

il y a tout a construire a Mayotte, cette ile a un avenir prometteur

34.Posté par pépère tranquille le 15/03/2018 12:18

@ Mehdi BOUACHRA

On ne vit pas sur une carte postale.

Perso je préfère vivre dans un décor moins paradisiaque mais où je me sens en sécurité.
Je n'irai jamais à Mayotte, même en vacances, quand on voit ce qui s'y passe.

Une ile paradisiaque peut devenir une ile infernale.

35.Posté par JEROME le 16/03/2018 23:21

Absolument d'accord avec Pépère Tranquille
C'est de la folie de se rendre à Mayotte un pays qui part en déconfiture dont il faut
que l'on se sépare au plus vite car là ça prend des porportions incroyables, les Comoriens vont à Mayotte et les
Mahorais fuient sur la Réunion cercle vicieux car quand les Mahorais arrivent à la Réunion comme ils n'ont
pas de travail que croyez vous qu'ils font et bien ils volent commettent des crimes et des délits que voulez
vous qu'ils fassent ils n'ont rien à faire sur le territoire de la Réunion mais comme ils sont "Français" ils ont
le droit de venir c'est une vis sans fin , c'est invraisemblable il faut mettre un terme à cette pratique car si ça
continue déjà que les Réunionnais n'ont pas de travail ils sont 850.000 habitants si les Mahorais arrivent
massivement ça va finir par péter, ce qu'il faut c'est de mettre un terme à tout ça et le seul moyen pour y mettre
une terme c'est de décider de donner l'indépendance à Mayotte et qu'ils rejoignent les Comores et là il y a
urgence , il faut absolument anticiper cette action car sinon il va y avoir l'implosion entre les Réunionnais et les Mahorais et j'irai même plus loin les Réunionnais seront obligés de quitter de fuir l'ile pour aller ailleurs pour
laisser la place aux Mahorais alors là on aura toucher le fond c'est un comble , vous avez intérêt à intervenir
à trouver une solution car vous serez tenus pour responsables des conséquences qui en découlerons et là
je m'adresse aux politiques qui sont dans l'impasse à eux de nous en sortir.

36.Posté par Mehdi BOUACHRA le 17/03/2018 03:41

Pourquoi parlez vous de Mahorais et de Réunionnais...moi je ne vois que des francais et comme tous les francais,ils peuvent se déplacer librement sur le territoire francais.

les réunionnais ne s'en privent d'ailleurs pas vu leur nombre en métropole. je ne vois donc pas ou est le probleme avec nos compatriotes Mahorais.

si on vous écoute on devrais renvoyer a Mayotte les quelques milliers de mahorais établi à la réunion et sur le même principe renvoyer à la réunion plusieurs centaines de milliers de réunionnais qui vivent en métropole.

Vous rendez vous compte de l'incohérence de vos propos?

37.Posté par JEROME le 17/03/2018 09:50

Effectivement l'accent est mis sur la présence des quelques milliers de Mahorais à la Réunion c'est bien là
que la bât blesse, la population de la Réunion est de 850.000 habitants il se trouve que l'ile est frappée par le
chômage et par le manque de logements à mon avis la priorité revient aux Réunionnais quant au travail et au
logement ce qui n'est pas le cas devant supporter l'arrivée massive de Mahorais sur l'ile, ce n'est pas la métrople là qui pourrait absorber cette population et encore. Donc ça a été une erreur de faire de Mayotte
un Département Francais en 2011 que ca vous plaise ou pas car pour vous quand il n'y a plus de place à
la Réunion pour vous y en a encore allez oon charge il y a encore de la non ce n'est pas comme cela que
ça fonctionne désolé de vous le dire. Je continue de penser qu'il faut se détacher de Mayotte sinon on va
au devant d'énormes problèmes mais je comprends que cela ne vous fasse rien étant donné que vous n'avez
rien à perdre mais au contraire tout à gagner la bonne blague, mais la France saura prendre les bonnes
décisions par ce qu'elle sera bien obligée de les prendre et je ne doute pas que si il y a choix entre donner
l'indépendance entre la Réunion ce que je doute et Mayotte il n'y aura pas photo, c'est tellement logique
et évident.

38.Posté par Euréka le 17/03/2018 11:54

Une autre solution consisterait à développer les Comores en y construisant une centrale électrique, des hôpitaux , maternités, un bon réseau routier, des plates-formes pétrolières, une raffinerie, des réseaux de distribution d'eau, de gaz/électricité, internet, des logements et y en implantant 2 ou 3 usines automobiles, ceci gratuitement bien sûr pour inverser le flux migratoire.

39.Posté par Mehdi BOUACHRA le 17/03/2018 12:09

Vous avez raison, vu le chômage en France, il y a trop plein avec tous ces réunionnais qui vont vivre en métropole et prennent les emplois et les logements des "vrais" francais de souche.

Cela fait longtemps qu'en métropole , il y a plus de place pour ces îliens qui nous envahissent. la réunion coûte trop cher au métropolitain et il faudra s'en séparer au plus vite pour contribuer à rétablir les comptes de la France.

La réunion est une "danseuse" payé par les impôts de chaque "vrai " francais" et cela doit cesser;...je suis d'accord avec vous.

Le réunionnais s’accroche au contribuable métropolitain comme un morpion, la bonne blague, il faut aussi les comprendre, il ont tout à y gagner. La France saura en effet ce qu'il faut faire, comme vous le dire si bien, pour stopper la dilapidation des fonds publics à la réunion. c'est tellement évident que je suis d'accord avec vous sur cette logique.

40.Posté par JEROME le 18/03/2018 16:54

Medhi
Petite correction ceux dont on parle sont bien MAHORAIS et non pas des REUNIONNAIS entendons nous
bine. Les emplois et les logements sont pris peu à peu par les Mahorais mais les Réunionnais sont chez
eux cherchez l'erreur, alors les Mahorais n'ont pas la priorité à la Réunion et qu'ils restent donc chez eux.
Et pour mettre un terme à la venue massive des Mahorais qui entrainera forcément un déséquilibre à un moment donné sur l'Ile et donc pour éviter ça il faut impérativement rendre indépendants les Mahorais
donc Mayotte et pour la plus grande joie des Réunionnais, tout simplement un rééquilibrage d'une situation
invraisemblable, et inimaginable à la Réunion.

41.Posté par Mehdi BOUACHRA le 18/03/2018 22:49

Les Mahorais sont chez eux aussi à la réunion au même titre qu'un zoreil, un malbar, un caf ou un chinois qui sont tous importé au départ de contrée lointaine....... la France est la même partout que cela soit en Auvergne, à Mayotte ou à la Réunion. Cela s'appelle la république francaise une et indivisible.

Vos propos sont aussi idiot que de dire qu'un réunionnais est pas chez lui en Bretagne ou qu'il a pas la priorité car "pas chez lui"..... c'est quoi cette mentalité de ségrégationniste?

Bon, soyons positif, le francais originaire de Mayotte continuera à pouvoir se replacer et vivre ou il veut en France qu'elle soit métropolitaine ou d'outre mer et c'est pas demain que cela va changer.

Plutôt que de développer des solutions "fumeuses" irréaliste, il serait mieux de s’intéresser à comment faire pour aider nos compatriotes francais résident à Mayotte.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >